Championnat d'Australie de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A-League (homonymie).

Hyundai A-League

alt=Description de l'image A-League.png.
Généralités
Sport Football
Création 1976
Autre(s) nom(s) National Soccer League
(1976-2005)
Organisateur(s) A-League
Éditions 37
Catégorie Division 1
Périodicité Annuelle
Lieu Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Participants 10 clubs
Statut des participants Professionnels
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er niveau
Palmarès
Tenant du titre Brisbane Roar
Plus titré(s) Brisbane Roar (3)
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Nouvelle-Zélande Shane Smeltz
(73 buts)
Plus d'apparitions Drapeau : Australie Matt Thompson
(207 matchs)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Championnat d'Australie de football 2013-2014

Le championnat d'Australie de football (A-League) a été créé en 1977 sous le nom de National Soccer League. Il s'est interrompu dans sa forme ancienne en 2004 pour laisser la place depuis 2005 à la A-League, un championnat professionnel comptant des équipes australiennes et néozélandaises mais toujours géré par la fédération australienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

La A-League est un championnat de football géré par la Fédération d'Australie de football. Il a été créé en 2005 et est basé sur un système de franchises professionnelles sans montées ni descentes. Il n'existe pas de divisions inférieures à l'échelle de toute l'Australie mais différentes ligues dans les différents États de l'Australie, connaissant parfois elle-même des divisions inférieures.

Historique[modifier | modifier le code]

Le coup d'envoi de la première saison (2005/06) eut lieu le 26 août 2005. Le football a eu une histoire plutôt troublée en Australie, et n'est pas traditionnellement un sport majeur dans le pays. Après la dernière saison de la National Soccer League, l'ancienne compétition, la fédération d'Australie de football a décidé de créer une nouvelle compétition à huit clubs, afin de redonner des couleurs au football dans le pays. Huit villes se virent octroyer une franchise professionnelle : sept en Australie, Sydney, Perth, Brisbane, Melbourne, Adelaide, Newcastle et Gosford, et une en Nouvelle-Zélande, Auckland. Le nombre de spectateurs moyen dans les stades australiens pour la première saison de la «A-League» fut de 10,861.

La ligue a attiré le soutien de plusieurs grandes entreprises, dont Hyundai (sponsor principal), et elle est diffusée à la télévision sur la chaîne Fox Sports. Reebok a fourni tout l'équipement pour chacune des équipes. Une campagne de publicité fut également lancée au début de la première saison de la «A-League», comprenant un spot télévisé orienté vers les jeunes, avec la devise «Football, but not as you know it» (Le foot, comme vous ne l'avez jamais vu).

Les deux premiers vainqueurs furent Sydney FC (2005-06) et Melbourne Victory (2006-07). À l'issue de la deuxième saison, les New Zealand Knights se sont vu retirer leur licence par la ligue. En raison de faibles résultats sportifs (deux fois derniers) et d'un public peu nombreux, ils ont été dissous et ont été remplacés par une nouvelle franchise néo-zélandaise, les Wellington Phoenix lors la saison 2007-08.

Ligue des champions de l'AFC[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, les 2 meilleures équipes de la saison précédente de A-League participent à la ligue des champions asiatique.

A-League National Youth League[modifier | modifier le code]

La A-League National Youth League est une ligue de jeune constitué de 3 championnats dans 3 catégories d'âge différentes : moins de 17 ans, moins de 20 ans et moins de 23 ans. Pour la saison 2008/2009, cette ligue ne comptait que 7 équipes soit une pour chaque équipe de A-League à l'exception des Wellington Phoenix.

Les clubs de l'édition 2013-2014[modifier | modifier le code]

Les équipes 2013-2014
Équipe Ville (État/province) Stade Début en A-League
Adélaïde United
Adélaïde, Australie-Méridionale
Hindmarsh Stadium (17 000 places)
2005
Brisbane Roar
Brisbane, Queensland
Suncorp Stadium (52 500 places)
2005
Central Coast Mariners
Gosford, Nouvelle-Galles du Sud
Central Coast Stadium (20 059 places)
2005
Melbourne Heart
Melbourne, Victoria
AAMI Park (30 050 places)
2010
Melbourne Victory
Melbourne, Victoria
AAMI Park (30 050 places)
Etihad Stadium (56 347 places)
2005
Newcastle United Jets
Newcastle, Nouvelle-Galles du Sud
Hunter Stadium (33 000 places)
2005
Perth Glory
Perth, Australie-Occidentale
Perth Oval (20 441 places)
2005
Sydney FC
Sydney, Nouvelle-Galles du Sud
Sydney Football Stadium (45 500 places)
2005
Wellington Phoenix
Wellington, région de Wellington (Nouvelle-Zélande)
Westpac Stadium (36 000 places)
2007
Western Sydney Wanderers
Sydney, Nouvelle-Galles du Sud
Parramatta Stadium (21 500 places)
2012
Anciennes équipes
Équipe Ville (État/province) Stade Années en A-League
New Zealand Knights
Auckland, région d'Auckland (Nouvelle-Zélande)
North Harbour Stadium (25 000 places)
2005 à 2007
North Queensland Fury
Townsville, Queensland
Dairy Farmers Stadium (26 500 places)
2009 à 2011
Gold Coast United
Gold Coast, Queensland
Skilled Park (27 400 places)
2009 à 2012

Palmarès et statistiques[modifier | modifier le code]

Palmarès de l'A-League[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Saison régulière Bilan V-N-D
2005-2006 Sydney FC Central Coast Mariners 1-0 Aussie Stadium, Sydney Adélaïde United 13-4-4
2006-2007 Melbourne Victory Adélaïde United 6-0 Telstra Dome, Melbourne Melbourne Victory 14-3-4
2007-2008 Newcastle United Jets Central Coast Mariners 1-0 Sydney Football Stadium, Sydney Central Coast Mariners 10-4-7
2008-2009 Melbourne Victory (2) Adélaïde United 1-0 Telstra Dome, Melbourne Melbourne Victory 12-2-7
2009-2010 Sydney FC (2) Melbourne Victory 1-1 a.p. (4-2 t.a.b) Etihad Stadium, Melbourne Sydney FC 15-3-9
2010-2011 Brisbane Roar Central Coast Mariners 2-2 a.p. (4-2 t.a.b) Suncorp Stadium, Brisbane Brisbane Roar 18-11-1
2011-2012 Brisbane Roar (2) Perth Glory 2-1 Suncorp Stadium, Brisbane Central Coast Mariners 15-6-6
2012-2013 Central Coast Mariners Western Sydney Wanderers 2-0 Sydney Football Stadium, Sydney Western Sydney Wanderers 18-3-6
2013-2014 Brisbane Roar (3) Western Sydney Wanderers 2-1 Suncorp Stadium, Brisbane Western Sydney Wanderers FC 16-4-7

Bilan[modifier | modifier le code]

Les clubs victorieux et finalistes
Rang Club Titres Finalistes
1 Brisbane Roar 3 0
2 Melbourne Victory 2 1
3 Sydney FC 2 0
4 Central Coast Mariners 1 3
5 Newcastle United Jets 1 0
6 Adélaïde United 0 2
7 Perth Glory 0 1
8 Western Sydney Wanderers 0 2

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Année Meilleur buteur Club Buts
2005-2006 Drapeau : Australie Alex Brosque
Drapeau : Australie Bobby Despotovski
Drapeau : Écosse Stewart Petrie
Drapeau : Australie Archie Thompson
Queensland Roar
Perth Glory
Central Coast Mariners
Melbourne Victory
8
2006-2007 Drapeau : Australie Danny Allsopp Melbourne Victory (2) 11
2007-2008 Drapeau : Australie Joel Griffiths Newcastle United Jets 12
2008-2009 Drapeau : Nouvelle-Zélande Shane Smeltz Wellington Phoenix 12
2009-2010 Drapeau : Nouvelle-Zélande Shane Smeltz (2) Gold Coast United 19
2010-2011 Drapeau : Pays-Bas Sergio van Dijk Adélaïde United 16
2011-2012 Drapeau : Albanie Besart Berisha Brisbane Roar (2) 19
2012-2013 Drapeau : Australie Daniel McBreen Central Coast Mariners (2) 17

Statistiques[modifier | modifier le code]

  • En gras sont notés les joueurs encore en activité en A-League.

Classement général des meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Place Joueur Nationalité Buts
1 Shane Smeltz Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 73
2 Archie Thompson Drapeau de l'Australie Australie 70
3 Sergio van Dijk Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 50
4 Danny Allsopp Drapeau de l'Australie Australie 42
5 Mark Bridge Drapeau de l'Australie Australie 41
6 Travis Dodd Drapeau de l'Australie Australie 39
7 Alex Brosque Drapeau de l'Australie Australie 38
4 Besart Berisha Drapeau de l'Albanie Albanie 36
Carlos Hernández Drapeau du Costa Rica Costa Rica
Sasho Petrovski Drapeau de l'Australie Australie
Matt Simon Drapeau de l'Australie Australie
12 Adam Kwasnik Drapeau de l'Australie Australie 35
Daniel McBreen Drapeau de l'Australie Australie
14 Jeremy Brockie Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 34
15 Paul Ifill Drapeau de la Barbade Barbade 32
16 Joel Griffiths Drapeau de l'Australie Australie 31
17 Kevin Muscat Drapeau de l'Australie Australie 28
18 John Aloisi Drapeau de l'Australie Australie 26
Matt Thompson Drapeau de l'Australie Australie
20 Jamie Harnwell Drapeau de l'Australie Australie 25
Reinaldo Drapeau du Brésil Brésil

Classement général des joueurs ayant joués le plus de matchs[modifier | modifier le code]

Place Joueur Nationalité Matchs
1 Matt Thompson Drapeau de l'Australie Australie 207
2 Travis Dodd Drapeau de l'Australie Australie 185
3 Danny Vukovic Drapeau de l'Australie Australie 184
4 Clint Bolton Drapeau de l'Australie Australie 179
John Hutchinson Drapeau de Malte Malte
6 Alex Wilkinson Drapeau de l'Australie Australie 172
7 Andrew Durante Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 171
8 Terry McFlynn Drapeau de l'Irlande du Nord Irlande du Nord 169
9 Massimo Murdocca Drapeau de l'Australie Australie 166
Michael Theoklitos Drapeau de l'Australie Australie
11 Nikolai Topor-Stanley Drapeau de l'Australie Australie 165
12 Iain Fyfe Drapeau de l'Australie Australie 163
Archie Thompson Drapeau de l'Australie Australie
14 Mark Bridge Drapeau de l'Australie Australie 161
15 Eugene Galeković Drapeau de l'Australie Australie 158
Leo Bertos Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
17 Tarek Elrich Drapeau de l'Australie Australie 149
18 Adam Kwasnik Drapeau de l'Australie Australie 148
19 Simon Colosimo Drapeau de l'Australie Australie 149
Steve Pantelidis Drapeau de l'Australie Australie

Affluences moyennes[modifier | modifier le code]

Année Nombre de spectateurs Affluence Moyenne
2005-2006 1 046 558 11 628
2006-2007 1 262 232 14 025
2007-2008 1 381 362 15 348
2008-2009 1 166 710 12 963
2009-2010 1 483 199 10 445
2010-2011 1 512 479 8 793
2011-2012 1 536 231 10 819
2012-2013 1 772 133 12 658

Palmarès de la National Soccer League[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Saison régulière Bilan V-N-D
1977 Eastern Suburbs Marconi Fairfield Championnat 13-11-2
1978 West Adélaïde Eastern Suburbs Championnat 16-4-6
1979 Marconi Fairfield Heidelberg United Championnat 15-6-5
1980 Sydney City Heidelberg United Championnat 16-5-5
1981 Sydney City (2) South Melbourne Championnat 19-5-6
1982 Sydney City (3) Saint-George Saints Championnat 20-5-5
1983 Saint-George Saints Sydney City Championnat 15-10-5
1984 South Melbourne Sydney Olympic 2-1/2-1 Aller-Retour Sydney City (Nord), South Melbourne (Sud)
1985 Brunswick Juventus Sydney City 1-0/1-0 Aller-Retour Sydney City (Nord), South Melbourne (Sud)
1986 Adélaïde City Sydney Olympic 0-1/3-1 Aller-Retour Sydney Croatia (Nord), Brunswick Juventus (Sud)
1987 APIA Leichhardt Preston Lions Championnat 13-9-2
1988 Marconi Fairfield (2) Sydney Croatia 2-2 a.p. (3-2 t.a.b) Inconnu Wollongong Wolves 13-8-5
1989 Marconi Fairfield (3) Sydney Olympic 1-0 a.p. Parramatta Stadium, Parramatta Marconi Fairfield 16-6-4
1989-1990 Sydney Olympic Marconi Fairfield 2-0 Inconnu Marconi Fairfield 16-6-4
1990-1991 South Melbourne (2) Melbourne Croatia 1-1 a.p. (5-4 t.a.b) Inconnu Melbourne Croatia 15-7-4
1991-1992 Adélaïde City (2) Melbourne Croatia 0-0 a.p. (4-2 t.a.b) Olympic Park, Melbourne Melbourne Croatia 14-7-4
1992-1993 Marconi Fairfield (4) Adélaïde City 1-0 Inconnu South Melbourne 18-4-4
1993-1994 Adélaïde City (3) Melbourne Knights 1-0 Inconnu Melbourne Knights 16-5-5
1994-1995 Melbourne Knights Adélaïde City 2-0 Hindmarsh Stadium, Adélaïde Melbourne Knights 16-2-2
1995-1996 Melbourne Knights (2) Marconi Fairfield 2-1 Olympic Park, Melbourne Marconi Fairfield 17-9-7
1996-1997 Brisbane Strikers Sydney United 2-0 Suncorp Stadium, Brisbane Sydney United 17-5-4
1997-1998 South Melbourne (3) Carlton 2-1 Olympic Park, Melbourne South Melbourne 13-9-4
1998-1999 South Melbourne (4) Sydney United 3-2 Olympic Park, Melbourne Sydney United 18-4-6
1999-2000 Wollongong Wolves Perth Glory 3-3 a.p. (7-6 t.a.b) Subiaco Oval, Perth Perth Glory 19-7-8
2000-2001 Wollongong Wolves (2) South Melbourne 2-1 Parramatta Stadium, Parramatta South Melbourne 21-6-3
2001-2002 Sydney Olympic (2) Perth Glory 1-0 Subiaco Oval, Perth Perth Glory 16-7-1
2002-2003 Perth Glory Sydney Olympic 2-0 Subiaco Oval, Perth Sydney Olympic 16-3-5
2003-2004 Perth Glory (2) Parramatta Power 1-0 a.p. Parramatta Stadium, Parramatta Perth Glory 18-3-3

Bilan[modifier | modifier le code]

Les clubs victorieux et finalistes
Rang Club Titres Finalistes
1 Marconi Fairfield 4 3
2 South Melbourne 4 2
3 Sydney City 3 2
Adélaïde City 3 2
4 Sydney Olympic 2 4
5 Melbourne Knights 2 3
6 Perth Glory 2 2
7 Wollongong Wolves 2 0
8 Eastern Suburbs 1 1
Saint-George Saints 1 1
9 West Adélaïde 1 0
Brunswick Juventus 1 0
APIA Leichhardt 1 0
Brisbane Strikers 1 0
10 Sydney United 0 3
11 Heidelberg United 0 2
12 Preston Lions 0 1
Carlton SC 0 1
Parramatta Power 0 1

Liens externes[modifier | modifier le code]