Championnat d'Allemagne de handball masculin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Handball-Bundesliga

alt=Description de l'image Logo Bundesliga Handball.svg.
Généralités
Sport Handball
Création 1948
1966 (Bundesliga)
Organisateur(s) DHB
Catégorie Division 1
Lieu Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Participants 18
Statut des participants Professionnels
Site web officiel
Hiérarchie
Niveau inférieur 2. Bundesliga
Palmarès
Tenant du titre THW Kiel
Plus titré(s) THW Kiel (18)
Meilleur(s) buteur(s) Yoon Kyung-shin (2 908 buts)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Championnat d'Allemagne 2014-2015

Le Championnat d'Allemagne, ou Bundesliga, est le championnat de club de handball d'élite. C'est le plus relevé au monde avec le championnat espagnol et le championnat français[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les deux premiers organisateurs: la DAH et la DHB[modifier | modifier le code]

Lors des premières éditions de la compétition, celle-ci était organisée sous forme de poules régionales avec un tournoi final en fin de saison qui désignait le champion. La Deutschen Arbeitsausschuss für Handball (DAH) ou en français "Comité des travailleurs allemand pour le handball" fut la première fédération qui n'organisa toutefois que les deux premières saisons, la saison 1947-1948 et 1948-1949 respectivement remportées par le Berliner SV 1892 et par le RSV Mülheim.

En octobre 1949, la Deutsche Handballbund (DHB) ou en français Fédération allemande de handball est fondée, elle prend alors le relais de l'organisation du championnat en salle. Ce changement d'organisateur fut synonyme de prise du pouvoir par le SV Polizei Hambourg qui domina toute suite la compétition en remportant quatre titres consécutifs entre 1950 et 1953 mais fut freiné par le Frisch Auf Göppingen en 1954 puisque l'équipe de Bernhard Kempa remporta deux sacres d'affilée. Bien que stoppé en 1956 par le Berliner SV 1892 puis en 1957 par le THW Kiel, le Frisch Auf Göppingen revient de plus belle en remportant quatre fois le championnat de suite de 1958 à 1961 avant d'être détrôné par le THW Kiel qui remporte les deux saisons suivantes. Par la suite, les champions varient avec le troisième titre du Berliner SV 1892 en 1964, le septième titre du Frisch Auf Göppingen en 1965 et le tout premier titre du VfL Gummersbach en 1966.

Depuis 1966 : La Bundesliga[modifier | modifier le code]

En 1966, la Bundesliga est mise en place par la Fédération allemande de handball qui est d'abord constituée de deux groupes (Nord et Sud) puis, à compter de 1977, en une division à poule unique. Les premières années furent dominées par le VfL Gummersbach qui domine durablement le championnat avec 12 titres entre 1966 et 1991.

Cet âge d'or fut contrecarré par d'autres clubs mais sur un moins grand laps de temps : ainsi le TV Großwallstadt remporte 6 titres donc 4 consécutivement entre 1978 et 1981, puis le TUSEM Essen (3 titres entre 1986 et 1989) ou encore l'éphémère SG Wallau-Massenheim, vainqueur en 1992 et 1993.

Mais depuis 1993, le THW Kiel, qui avait auparavant été trois fois champions d'Allemagne (1957, 1962 et 1963), domine la compétition remportant quinze des vingt dernières éditions. Seuls quatre clubs distincts sont parvenus à détrôner le THW Kiel : le TBV Lemgo en 1997 et 2003, le SC Magdebourg en 2001, le SG Flensburg-Handewitt en 2004 et le HSV Hambourg en 2011.

Compétition[modifier | modifier le code]

Les deux derniers du championnat sont relégués à la fin de la saison à l'échelon inférieur d'où sont issus les promus, la 2. Bundesliga.

En 2012-2013, la moyenne de spectateurs par match a atteint la moyenne de 4540 spectateurs par match. Après avoir constamment augmenté depuis 2001 pour atteindre la marque record de 4863 en 2007-2008, la moyenne de spectateurs a légèrement mais continuellement diminué par la suite (cf. Article en allemand (de)).

Classement EHF[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2013/2014[1]
Rang Évolution Rang 2012/13 Championnat Coefficient
1 en stagnation (1) Drapeau de l'Allemagne Bundesliga 156.56
2 en stagnation (2) Drapeau de l'Espagne Liga ASOBAL 114.56
3 en stagnation (3) Drapeau de la France Ligue Nationale de Handball 78,75
4 en augmentation (7) Drapeau du Danemark Håndboldligaen 55,78
5 Entré  (6) Drapeau de la Slovénie 1. NLB Leasing liga 52,83
6 Remplacé (4) Drapeau de la Russie Superliga 48,56
7 Remplacé (5) Drapeau de la Hongrie Nemzeti Bajnokság I 43,33

Clubs de l'édition 2013-2014[modifier | modifier le code]

Club Localité Salle Capacité
HBW Balingen-Weilstetten Balingen Sparkassen-Arena 2 320 places
GWD Minden Minden Kampa-Halle 4 000 places
Füchse Berlin Berlin Max Schmeling-Halle 8 500 places
SG Flensburg-Handewitt Flensburg Flens-Arena 6 300 places
Frisch Auf Göppingen Göppingen EWS Arena 5 600 places
Bergischer HC 06 Wuppertal Uni-Halle 4 100 places
VfL Gummersbach Gummersbach Schwalbe-Arena 4 132 places
HSV Hambourg Hambourg O2 World Hamburg 13 296 places
TSV Hannover-Burgdorf Hanovre Swiss Life Hall 4 460 places
TSG Friesenheim Ludwigshafen Friedrich-Ebert-Halle 2 250 places
HC Erlangen Erlangen Arena Nürnberger Versicherung 8 130 places
SG BBM Bietigheim Bietigheim-Bissingen MHPArena 5 325 places
THW Kiel Kiel Sparkassen-Arena 10 250 places
TBV Lemgo Lemgo Lipperlandhalle 5 000 places
SC Magdebourg Magdebourg GETEC Arena 7 071 places
MT Melsungen Melsungen Rothenbach-Halle 4 300 places
TuS Nettelstedt-Lübbecke Lübbecke Merkur Arena 3 300 places
Rhein-Neckar Löwen Mannheim SAP Arena 13 200 places
HSG Wetzlar Wetzlar Rittal-Arena 6 000 places

Palmarès[modifier | modifier le code]

   

Bilan par club[modifier | modifier le code]

Rang Club Titres
Nombre Premier Dernier
1 THW Kiel 19 1957 2014
2 VfL Gummersbach 12 1966 1991
3 Frisch Auf Göppingen 9 1954 1972
4 TV Großwallstadt 6 1978 1990
5 SV Polizei Hambourg 4 1950 1953
6 TuSEM Essen 3 1986 1989
7 Berliner SV 1892 2 1956 1964
Grün-Weiß Dankersen 2 1971 1977
SG Wallau-Massenheim 2 1992 1993
TBV Lemgo 2 1997 2003
11 SG Leutershausen 1 1968
SC Magdebourg 1 2001
SG Flensburg-Handewitt 1 2004
HSV Hambourg 1 2011

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Meilleurs joueur et buteurs de la saison[modifier | modifier le code]

Année Meilleur joueur Meilleur buteur Buts (dont 7m)
2001 Drapeau : Pays inconnu ? Drapeau : Corée du Sud Yoon Kyung-shin 324 (76)
2002 Drapeau : Islande Olafur Stefansson Drapeau : Corée du Sud Yoon Kyung-shin 263 (59)
2003 Drapeau : Allemagne Christian Schwarzer Drapeau : Danemark Lars Christiansen 289 (121)
2004 Drapeau : Danemark Lars Krogh Jeppesen Drapeau : Corée du Sud Yoon Kyung-shin 261 (85)
2005 Drapeau : Allemagne Henning Fritz Drapeau : Danemark Lars Christiansen 258 (100)
2006 Drapeau : Islande Gudjon Valur Sigurdsson Drapeau : Islande Guðjón Valur Sigurðsson 264 (69)
2007 Drapeau : France Nikola Karabatic Drapeau : Corée du Sud Yoon Kyung-shin 209 (80)
2008 Drapeau : France Nikola Karabatic (2) Drapeau : Autriche Konrad Wilczynski 237 (128)
2009 Drapeau : France Thierry Omeyer Drapeau : Grèce Savas Karipidis 282 (116)
2010 Drapeau : République tchèque Filip Jicha Drapeau : Danemark Hans Lindberg 251 (132)
2011 Drapeau : Allemagne Uwe Gensheimer Drapeau : Danemark Anders Eggert 248 (132)
2012 Drapeau : Suède Kim Andersson Drapeau : Allemagne Uwe Gensheimer 247 (84)
2013 Drapeau : Croatie Domagoj Duvnjak Drapeau : Danemark Hans Lindberg 235 (99)
2014 Drapeau : Suisse Andy Schmid Drapeau : Serbie Marko Vujin 248 (66)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF](en) « European Cup rankings for 2013/14 season - Men », sur Site officiel de l'EHF,‎ 13 juillet 2012 (consulté le 26 juin 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]