Championnat d'Allemagne de football D3 2013-2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

3. Liga
2013-2014

Description de l'image Logo 3Liga.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Deutscher Fußball-Bund
Édition 6e
Lieu Drapeau : Allemagne Allemagne
Date Du 19 juillet 2013
au 10 mai 2014
Participants 20 clubs professionnels
Hiérarchie
Hiérarchie 3e échelon
Niveau supérieur 2. Bundesliga 2013-2014
Niveau inférieur Regionalliga
Palmarès
Tenant du titre Karlsruher SC
Vainqueur 1. FC Heidenheim 1846
Promu(s) 1. FC Heidenheim 1846
RB Leipzig
SV Darmstadt 98
Relégué(s) SV Elversberg
SV Wacker Burghausen
1. FC Sarrebruck
Meilleur(s) buteur(s) Dominik Stroh-Engel (27 buts)

Navigation

La 3. Liga 2013-2014 est la sixième édition de la 3. Liga, la troisième division professionnelle de football en Allemagne. Elle oppose vingt clubs, à savoir les deux clubs relégués directement de 2. Bundesliga (MSV Duisbourg, rétrogradé administrativement, et SSV Jahn Ratisbonne), le club ayant perdu le barrage de relégation de 2. Bundesliga 2012-2013 (VfL Osnabrück), les équipes classées de la quatrième à la dix-septième place en 3. Liga 2012-2013 (hormis le onzième, les Kickers Offenbach, rétrogradés administrativement et remplacés par le dix-huitième, le SV Darmstadt 98) et les trois promus de Regionalliga 2012-2013 (SV Elversberg, SV Holstein Kiel et RB Leipzig).

La compétition se déroule du 19 juillet 2013 au 10 mai 2014 en trente-huit journées, toutes les équipes se rencontrant deux fois lors d'un match aller et d'un match retour. Le vainqueur ainsi que le deuxième du classement final sont directement promus en 2. Bundesliga 2014-2015. Le troisième dispute un barrage de promotion contre le seizième de 2. Bundesliga en une confrontation aller-retour, qui qualifie le vainqueur pour la saison 2014-2015 de 2. Bundesliga. Les trois derniers sont relégués en Regionalliga.

Le 1. FC Heidenheim 1846 remporte la compétition, à égalité de points, mais avec une meilleure différence de buts que le deuxième, le RB Leipzig. Les deux clubs sont promus en 2. Bundesliga, tout comme le troisième, le SV Darmstadt 98, vainqueur au nombre de buts inscrits à l'extérieur du DSC Arminia Bielefeld dans le barrage de relégation. Le SV Elversberg, le SV Wacker Burghausen et le 1. FC Sarrebruck sont relégués en Regionalliga.

Participants[modifier | modifier le code]

Club Stade Capacité Ville
1. FC Sarrebruck Ludwigspark 35.303 Sarrebruck
SSV Jahn Ratisbonne Jahnstadion 10.724 Ratisbonne
SV Wehen Wiesbaden Brita-Arena 12.566 Wiesbaden
SV Darmstadt 98 Stadion am Böllenfalltor 19.000 Darmstadt
VfB Stuttgart II Gazi-Stadion auf der Waldau 11.544 Stuttgart
FC Rot-Weiß Erfurt Steigerwaldstadion 19.439 Erfurt
SV Elversberg Waldstadion an der Kaiserlinde 8.000 Spiesen-Elversberg
Chemnitzer FC Stadion an der Gellertstraße 18.700 Chemnitz
SV Holstein Kiel Holstein-Stadion 11.386 Kiel
VfL Osnabrück osnatel-Arena 16.667 Osnabrück
SV Wacker Burghausen Wacker-Arena 10.000 Burghausen
SpVgg Unterhaching Sportpark Unterhaching 15.053 Unterhaching
1. FC Heidenheim 1846 Voith-Arena 10.000 Heidenheim an der Brenz
SC Preußen Münster Preußenstadion 15.050 Münster
MSV Duisbourg MSV-Arena 31.500 Duisbourg
RB Leipzig Red Bull Arena 44.345 Leipzig
Hansa Rostock DKB-Arena 29.000 Rostock
SV Stuttgarter Kickers Gazi-Stadion auf der Waldau 11.436 Stuttgart
Hallescher FC Kurt-Wabbel-Stadion 23.000 Halle
Borussia Dortmund II Stadion Rote Erde 25.000 Dortmund

Compétition[modifier | modifier le code]

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 29 mai 2013, le MSV Duisbourg se voit refuser sa licence par la Deutsche Fußball-Liga, la ligue allemande de football professionnel, le club n'ayant pas convaincu la ligue de sa capacité financière à assurer une saison supplémentaire en 2. Bundesliga[1]. Malgré le maintien obtenu sportivement avec la 11e place, Duisbourg se voit ainsi rétrogradé, décision que le club annonce ne pas comprendre et contre laquelle il décide de faire appel auprès du Ständiges Schiedsgericht für Vereine und Kapitalgesellschaften der Lizenzligen (en français, le tribunal arbitral compétent pour les associations et sociétés de capitaux des ligues fonctionnant avec un système de licences). Le 19 juin 2013, après des négociations avec la ligue et le tribunal compétent, le retrait de la licence du MSV Duisbourg est confirmé[2]. Le club accepte la décision de la ligue et présente une demande de licence pour la 3. Liga. Le 8 juillet 2013, la ligue confirme la rétrogradation du MSV Duisbourg en 3. Liga, le club risquant au départ une relégation en Oberliga, c'est-à-dire le cinquième échelon du football allemand [3]. Le SV Sandhausen, 17e de 2. Bundesliga lors de la saison 2012-2013, est quand à lui maintenu.

Le 3 juin 2013, le Deutscher Fußball-Bund, la fédération allemande de football, décide de ne pas accorder aux Kickers Offenbach leur licence pour évoluer en 3. Liga en 2013-2014, malgré le maintien obtenu sportivement par le club[4]. La décision de la fédération allemande est motivée par l'absence de la réserve de liquidités nécessaire de 2 millions d'Euro dans le budget présenté par le club pour la saison à venir. Le club annonce vouloir contester cette décision. Le 7 juin 2013, les Kickers Offenbach décident néanmoins d'accepter définitivement la décision de la fédération allemande de football et de repartir en Regionalliga, l'échelon directement inférieur[5]. Pour les remplacer, le 18e de la saison 2012-2013, le SV Darmstadt 98 est finalement maintenu en 3. Liga.

Le 19 avril 2014, lors de la 35e journée, le 1. FC Heidenheim 1846 réalise un match nul à l'extérieur face au SV Elversberg, pendant que dans le même temps, le deuxième, RB Leipzig, bat le troisième, SV Darmstadt 98, sur sa pelouse. Avec dix points d'avance sur le troisième à trois journées de la fin, le FC Heidenheim est assuré d'obtenir la montée en 2. Bundesliga, la première dans l'histoire du club[6].

Le 3 mai 2014, le RB Leipzig assure à son tour sa promotion en 2. Bundesliga, suite à une victoire par cinq buts à un face au 1. FC Sarrebruck, déjà relégué en Regionalliga[7]. Le SV Darmstadt est, quant à lui, assuré de la troisième place. Le 19 mai 2014, il assure également sa montée en 2. Bundesliga grâce à sa victoire à la dernière minute des prolongations du match retour sur le terrain de l'Arminia Bielefeld sur le score de quatre buts à deux, après la défaite 3-1 du match aller[8].

Classement[modifier | modifier le code]

Classement[9] — mise à jour : 25 mars 2015
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 1. FC Heidenheim 1846 79 38 23 10 5 59 25 +34
2 RB LeipzigP 79 38 24 7 7 65 34 +31
3 SV Darmstadt 98 72 38 21 9 8 58 29 +29
4 SV Wehen Wiesbaden 56 38 15 11 12 43 44 -1
5 VfL Osnabrück 55 38 15 10 13 50 39 +11
6 SC Preußen Münster 53 38 13 14 11 55 50 +5
7 MSV DuisbourgR 52 38 13 13 12 43 43 0
8 SV Stuttgarter Kickers 51 38 13 12 13 45 46 -1
9 Hallescher FC 51 38 14 9 15 50 55 -5
10 FC Rot-Weiß Erfurt 50 38 14 8 16 53 49 +4
11 SSV Jahn RatisbonneR 49 38 12 13 13 51 51 0
12 Chemnitzer FC 49 38 12 13 13 43 46 -3
13 Hansa Rostock 49 38 13 10 15 45 55 -10
14 Borussia Dortmund II 46 38 12 10 16 47 55 -8
15 VfB Stuttgart II 46 38 12 10 16 45 54 -9
16 SV Holstein KielP 45 38 10 15 13 42 38 +4
17 SpVgg Unterhaching 43 38 11 10 17 50 65 -15
18 SV ElversbergP 40 38 10 10 18 32 54 -22
19 SV Wacker Burghausen 37 38 9 10 19 39 58 -19
20 1. FC Sarrebruck 32 38 8 8 22 38 63 -25


Légende : Qualifications et relégations
Promotion en 2. Bundesliga
Qualification pour les barrages de promotion en 2. Bundesliga
Relégation en Regionalliga
R : Relégué de 2. Bundesliga 2011-2012
P : Promu de Regionalliga 2011-2012

Barrage[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison, le DSC Arminia Bielefeld, 16e de 2. Bundesliga, affronte le SV Darmstadt 98, troisième de 3. Liga, en une confrontation aller/retour, qui permet au vainqueur d'évoluer en 2. Bundesliga et condamne le perdant à évoluer en 3. Liga la saison suivante.

Club Score Club
Aller SV Darmstadt 98 1 - 3 DSC Arminia Bielefeld
Retour DSC Arminia Bielefeld 2 - 4 SV Darmstadt 98

Malgré une défaite sur son terrain lors du match aller sur le score de trois buts à un, le SV Darmstadt 98 conquiert sa promotion en refaisant son retard à Bielefeld, grâce à un plus grand nombre de buts inscrits à l'extérieur. L'Arminia Bielefeld est, quant à lui, relégué en 3. Liga.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « MSV Duisburg erhält keine Lizenz für Zweitliga-Saison », sur zeit.de,‎ 29 mai 2013 (consulté le 27 mars 2015)
  2. (de) « Lizenzverweigerung: Gericht besiegelt Zwangsabstieg des MSV Duisburg », sur spiegel.de,‎ 19 juin 2013 (consulté le 27 mars 2015)
  3. (de) « Heidenheim steigt auf - Leipzig siegt im Topspiel », sur spiegel.de,‎ 8 juillet 2013 (consulté le 27 mars 2015)
  4. (de) « Dritte Liga: DFB bestätigt Offenbacher Lizenzentzug », sur spiegel.de,‎ 3 juin 2013 (consulté le 26 mars 2015)
  5. (de) « Dritte Liga: Offenbach akzeptiert Lizenzentzug », sur spiegel.de,‎ 7 juin 2013 (consulté le 26 mars 2015)
  6. (de) « Heidenheim steigt auf - Leipzig siegt im Topspiel », sur welt.de,‎ 19 avril 2014 (consulté le 26 mars 2015)
  7. (de) « RB Leipzig marschiert „ab durch die Dritte“ », sur faz.net,‎ 3 mai 2014 (consulté le 27 mars 2015)
  8. (de) « Darmstadt steigt nach Krimi in die 2. Liga auf », sur sportschau.de,‎ 19 mai 2014 (consulté le 27 mars 2015)
  9. (de) « 3. Liga Tabelle 2013/2014 », sur 3-liga.com (consulté le 25 mars 2015)