Championnat d'Algérie de football D2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ligue 2

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo officiel de la Ligue 2 (2013-2014).

Généralités
Sport Football
Création 1966
Autre(s) nom(s) Nationale II (1966-1996)
Division 2 (1996-2010)
Ligue 2 (depuis 2010)
Organisateur(s) LFP
Éditions 47
Périodicité Annuelle
Lieu Drapeau de l'Algérie Algérie
Participants 16 clubs
Statut des participants Professionnel
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Ligue 1
Niveau inférieur DNA
Palmarès
Tenant du titre CRB Aïn Fakroun (1)
Plus titré(s) CS Constantine (6)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition à venir voir :
Ligue 2 2013-2014

Le Championnat d'Algérie de football D2 ou Ligue 2 est une compétition de football qui représente le deuxième échelon du championnat professionnel en Algérie après la Ligue 1. Chaque année trois clubs premiers du classement sont promus en Ligue 1, et les trois derniers sont relégués en National (D3).

Histoire[modifier | modifier le code]

Contrairement à sa grande sœur le Championnat d'Algérie de Ligue 1, le Championnat d'Algérie de Ligue 2 naquit bien après, soit trois ans plus tard et connait sa première année lors de la saison 1966-1967. Entre temps la division inférieur à l'élite s'appelait successivement Promotion Honneur et Division Honneur, qui devint la troisième division à la création de ce deuxième échelon.

Des critériums régionaux à la création de la Première division[modifier | modifier le code]

  • Le Critérium Honneur (1962-1963)

En 1962 des tournois amicaux de football ont lieu un peu partout dans le pays pour fêter l'indépendance de l'Algérie. Dans les coulisses on s'active comme on peut pour organiser ce qui deviendra le premier championnat d'Algérie de football post-indépendance. Il ne s'agissait alors que d'un championnat régional appelé "Critérium Honneur". Après donc plusieurs mois de démarches administratives et les affiliations des clubs aux différents organismes régionaux régissant le football en Algérie, les compétitions de football reprennent donc vie dans le pays. Compte tenu de la répartition géographique des clubs à travers le pays jadis divisé en trois départements sous l'administration coloniale française, chaque ligue prit en charge l'organisation des compétitions de manière autonome, encouragée par le ministère de la jeunesse et des sports. Ainsi toutes les équipes de football du pays sont réparties en plusieurs groupes selon leurs affinités territoriales ; celles-ci s'affrontent dans le but de terminer "Champions des groupes" auxquels elles furent assignées. Puis les vainqueurs s'affrontent dans une seconde phase en tournoi régional afin d'en désigner les "champions régionaux". Dans la région Centre, soixante clubs sont répartis dans cinq groupes de chacun dix participants, pour la région Est seulement trois groupes de neuf équipes chacun ; quant à la région Ouest, la plus peuplée, elle comporte soixante-dix clubs répartis en six groupes. Lors de cette première saison on assista donc à des éliminatoires dans les trois grandes régions du pays afin de désigner les participants au tournoi final national pour attribuer le premier titre de "Champion d'Algérie de football".

Dans la région Centre les éliminatoires furent très serrés : le MC Alger finit vainqueur du premier groupe au goal average devant la JS Kabylie, le NA Hussein Dey vainqueur du deuxième groupe, l'OM Saint-Eugène vainqueur du troisième groupe lui aussi au goal average devant le WA Boufarik, l'AS Orléansville vainqueur du quatrième groupe et l'USM Alger vainqueur du cinquième et dernier groupe. Les vainqueurs de ces groupes s'affrontent ensuite et l'USMA réussit à battre en finale le MCA sur le score de deux buts à un, terminant donc "Champion de la Région Centre". Toutefois les deux finalistes sont qualifiés pour le tournoi national car il avait été décidé que la région centre qualifierait deux participants en raison de la tenue de ce tournoi dans la ville d'Alger. Dans la région Est, nous avions trois groupes de neuf équipes au départ, à l'issue de la première phase et en raison des nombreux forfaits enregistrés, quatre équipes se dégagent nettement que sont le MO Constantine, l'USM Sétif, le MSP Batna et l'USM Bône. Ce sera finalement cette dernière qui s'imposa dans le tournoi final face aux trois autres et qui devint donc "Champion de la Région Est", se qualifiant pour la même occasion au tournoi national. Dans la région Ouest, l'organisation de la première phase fut plus compliquée que prévue car la ligue enregistra elle aussi de nombreux forfaits. Forte heureusement, la Fédération algérienne de football a pu compter sur l'expérience de messieurs Bir (ex président de la Ligue d'Oran de Football Association durant l'époque coloniale) et Gay (ex membre du bureau de cette même ligue). En définitive, au terme de la saison, le SCM Oran l'emportera en finale face au MC Oran, le sacrant "Champion de la Région Ouest", ce qui lui permet également de participer au tournoi national.

À l'issue de ces deux premières phases ayant désigné dans un premier temps les vainqueurs de groupes puis dans un second temps les champions régionaux, on organise un tournoi final national entre ceux-ci, sorte de "play-off" dont le but est d'attribuer le premier titre de "Champion d'Algérie de football". En demi-finale le tirage au sort donne comme rencontres l'USM Alger face à l'USM Bône et le MC Alger face au SCM Oran. Dans la première demi-finale, les Bônois s'inclinent de peu face aux algérois par la règle du plus grand nombre de corners obtenus dans le match après un score nul de deux buts partout. Dans l'autre rencontre le mouloudia s'impose face aux Oranais sur le score sans appel de quatre buts à zéro. En finale, le premier titre fut décerné à l'USM Alger, vainqueur du MC Alger par trois buts à zéro. Les deux vaincus des demi-finales s'affrontèrent pour la troisième place, et c'est l'USM Bône qui s'imposa face au SCM Oran par quatre buts à un.

  • La Division Honneur et la Promotion Honneur (1963-1964)

Après une première saison de football délicate dans l'organisation, les dirigeants du football algérien tente une première hiérarchisation de niveau en dégageant une première élite en fonction de la saison qui vient de s'écouler. En effet, ils décidèrent pour cela de la création d'une division appelé "Division Honneur". Dans chaque région celle-ci est constituée des trois premiers de chacun des groupes du Critérium Honneur soit quinze ou seize clubs. Pour la région centre par exemple nous avions l'ASPTT Alger, le CR Belcourt, la JS El Biar, la JS Kabylie, le MC Alger, le NA Hussein Dey, l'OM Ruisseau, l'OM Saint-Eugène, le RC Arba, le S Guyotville, l'USM Alger, l'USM Blida, l'USM Marengo, l'USM Maison-Carrée et le WA Boufarik constituant la Division Honneur Centre. À l'étage inférieur que l'on considère comme étant le deuxième niveau à cette époque on crée une division appelée "Division Promotion Honneur". Celle-ci par contre est constituée, toujours en se référant à la saison passée, des quatrièmes, cinquièmes et sixièmes de chacun des groupes de ce même Critérium Honneur, soit quinze ou seize clubs également, et l'on fait de même pour les divisions inférieurs créées. Ainsi nous avions pour cette saison la même hiérarchisation de niveau que durant l'époque coloniale pour les trois grandes régions footballistiques du pays, soit la Division Honneur (le niveau le plus élevé), la Promotion Honneur, la Première Division, la Deuxième Division et la Troisième Division (qui elle par contre est en partie constituée des nouveaux clubs n'ayant pas participé à la compétition la saison passée).

Cette Division Honneur constituée de trois groupes régionaux (Centre, Est et Ouest) du pays à cette époque est plus importante que la Promotion Honneur car à l'issue de cette saison cette division deviendra le second niveau dans la hiérarchisation du football dans le pays. Les résultats en Promotion Honneur importent peu car seulement trois équipes accéderont en division supérieur, ce qu'il faut retenir se sont ceux de la Division Honneur qui vont tout déterminer. Cette saison, chaque ligue organise donc les compétitions comme la saison passée mais en tenant compte de la nouvelle hiérarchie de niveau. Au terme de cette première phase, dans le groupe Centre de la Division Honneur, le NA Hussein Dey termine premier uniquement à la faveur du goal average sur le CR Belcourt et accède au tournoi national. Dans le groupe Ouest, l'ASM Oran devance ses deux rivales sérieuses que sont le MC Oran (ayant fini second l'an passé) et le SCM Oran (ayant fini champion l'an passé), et accède elle aussi au tournoi national. Quant au groupe Est, l'USM Bône s'impose largement avec une avance confortable devant le MSP Batna tous deux qualifiés au tournoi national. En effet, cette saison la tenue du tournoi national ayant lieu à Constantine, il a donc été décidé que cette région qualifierait deux participants soient les deux premiers de ce groupe Est. En finale, le deuxième titre de "Champion d'Algérie" fût attribué à l'USM Bône vainqueur d'un but à zéro face au NA Hussein Dey, succédant donc au palmarès à l'USM Alger.

  • Création de la Division Nationale (1964-1965)

Compte tenu des ses deux premières saisons du football algérien ayant permis la restauration des compétitions sportives dans un premier temps et le début d'une hiérarchisation de niveau dans un deuxième temps, les dirigeants du football algérien à cette époque décidèrent ensuite de l'organisation d'une nouvelle division. Cette saison voit donc de la création d'un palier supérieur à la "Division Honneur" soit une division regrouperait l'élite du football national en l'appelant tout simplement la "Division Nationale". Celle-ci est donc constituée d'un seul groupe et donc d'une seule poule contrairement à la Division Honneur qui en possède trois. Pour le démarrage de cette nouvelle division, on décide de la composition de ce groupe par rapport aux résultats de la saison passée en « Division Honneur », soit les cinq premiers du classement de chacun des groupes de cette division en plus du champion en titre. Ainsi nous avons dans cette division pour la saison 1964-1965 les cinq premiers du groupe Centre que sont le NA Hussein Dey, le CR Belcourt, le MC Alger, l'USM Alger et l'USM Blida; les cinq premiers du groupe Ouest que sont l'ASM Oran, le MC Oran, le SCM Oran, l'USM Bel-Abbès, et la JSM Tiaret; et enfin le champion en titre l'USM Annaba (ex USM Bône), suivi des cinq suivants du groupe Est que sont le MSP Batna, l'ES Sétif, l'ES Guelma, l'USM Sétif et le MO Constantine.

Création de la Deuxième division[modifier | modifier le code]

Professionnalisation du football algérien[modifier | modifier le code]

Il a été décidé par la ligue nationale de football et la fédération algérienne de football, de professionnaliser les deux premiers championnats d'Algérie de football, à partir de la saison 2010-2011. Ainsi tous les clubs algériens de football qui bénéficiaient jusque là du statut de club semi-professionnel, vont acquérir la nomination professionnel dès cette saison.

Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, ne cesse de parler depuis son investiture à la tête de Fédération en avril 2009 du professionnalisme[1], promettant un nouveau mode de gestion basé sur la rigueur et le sérieux, surtout que le football a touché le fond ces dernières saisons, à cause des gestions catastrophiques des clubs qui n’ont pu aller de l’avant et restaient à la traîne par rapport aux clubs des pays voisins qui ont connu une avancée extraordinaire, devenant des clubs professionnels à part entière, ce qui leur permettra d’ailleurs, d’accroître leur domination sur le contient africain.

C’est le cas des clubs tunisiens de l’Espérance sportive de Tunis, de l’Etoile sportive du Sahel, en plus du CS sfaxien, qui est également devenu ces dernières années un des clubs les plus en vue, grâce à victoire finale en Ligue des champions arabe et en Coupe de la CAF. Il ne faut pas oublier aussi les égyptiens qui disposent des clubs les plus structurés et cela a eu son effet pour des clubs comme Al Ahly SC et le Zamalek SC, qui à eux deux disposent du plus gros des titres africains.

Raouraoua veut donc arriver à créer cette élite qui regroupera uniquement les clubs capables, selon un cahier des charges dûment établi, de jouer dans ce championnat professionnel. Le président de la FAF a souligné qu’il est prêt à lancer ce championnat professionnel quitte à ce que cela soit avec un nombre réduit de clubs qui ne dépasserait pas les douze. Pour lui, il est important que les clubs qui disposent des moyens adéquats seulement soient triés et sélectionnés pour faire partie de cette ligue professionnelle. Tout club doit disposer d’un stade qui serait homologué par la FAF, mais aussi par la CAF, pour qu’il puisse abriter les rencontres internationales et notamment les matchs de C1 ou C3 africaine[2]. Le club professionnel devrait disposer aussi de certains moyens financiers qui lui permettront de faire ses déplacements, en Afrique notamment.

Il y aussi la nécessité de mettre à la disposition des clubs visiteurs, et surtout en coupes africaines, un hôtel de haute facture et qui serait au moins un quatre-étoiles. Tout cela est fait pour permettre une bonne organisation à l’occasion de compétitions internationales. La FIFA a donné 2011 comme dernier délai pour que les clubs deviennent professionnels, sans quoi ils ne pourront plus participer aux compétition internationales. En Algérie, la FAF fait pression sur les clubs afin de concrétiser le projet du football professionnel avant la date boutoir fixée par la FIFA.

Depuis 2010, le football algérien de club évolue donc avec la création deux divisions professionnelles: la Ligue 1 et la Ligue 2, appelés respectivement Nedjema Ligue 1 et Nedjema Ligue 2, du nom du principal sponsor des deux championnats professionnels.

La formule décidé pour cette première année de professionialisme serait la suivante:

Années Formules Commentaires
Depuis la saison 2010-2011 une saison à seize clubs Avec trois reléguables et trois promus de la National en fin de saison.

Il semblerait qu'elle serait définitive, car par le passé la formule la plus usitée et qui fonctionnait le mieux était celle-ci.

Les différentes formules utilisées[modifier | modifier le code]

Les clubs de l'édition 2013-2014[modifier | modifier le code]

Légende des couleurs
Équipes Ville Stade Capacité du stade
AB Merouana Merouana Stade Abderrahmene Bensaci 12 000
A Bou Saada Bou Saada Stade de Bou Saada 23 000
ASM Oran Oran Stade Habib-Bouakeul 23 000
AS Khroub El Khroub Stade Abed Hamdani 8 000
CA Batna Batna 1er novembre 1954 20 000
ES Mostaganem Mostaganem Stade Bensaïd Mohamed 18 000
MSP Batna Batna Stade 1er novembre 20 000
MC Saïda Saïda Stade des Frères Braci 20 000
NA Hussein Dey Alger Stade du 20 août 1955 20 000
O Médéa Médéa Stade Imam Lyes 13 000
US Chaouia Oum El Bouaghi Stade ? 18 000
USM Annaba Annaba Stade du 19 mai 1956 56 000
USM Bel-Abbès Sidi Bel Abbès 24 février 1956 45 000
USM Blida Blida Stade des Frères Brakni 10 000
USMM Hadjout Hadjout Stade du 5-Juillet 1962 11 000
WA Tlemcen Tlemcen Akid Lotfi 18 000

Palmarès depuis 1962[modifier | modifier le code]

Saison Champion Dauphin Troisième Nombre
de clubs
1962-1963 Pas de D2 Pas de D2 Pas de D2
1963-1964 Pas de D2 Pas de D2 Pas de D2
1964-1965 Gr.Centre RC KoubaP OM Ruisseaux JS Kabylie 10
1964-1965 Gr.Est JSM SkikdaP - - 10
1964-1965 Gr.Ouest SCM OranP - - 10
1965-1966 Gr.Centre MC AlgerP USM Alger WA Boufarik 16
1965-1966 Gr.Est JS DjijelP AS Khroub - 16
1965-1966 Gr.Ouest USM Bel-AbbèsP CR Témouchent - 16
1966-1967 JSM SkikdaP USM Bel-AbbèsP MSP Batna 10
1967-1968 MC AlgerP JS DjidjelliP CR Témouchent 12
1968-1969 JS KabylieP USM AlgerP JSM Tiaret 12
1969-1970 Gr.Est CS ConstantineP MSP Batna WO Rouiba 12
1969-1970 Gr.Ouest JSM TiaretP GC Mascara US Santé 12
1970-1971 Gr.Est USM AnnabaP MO ConstantineP USM Khenchela 13
1970-1971 Gr.Ouest WA TlemcenP ASM OranP WA Boufarik
1971-1972 USM BlidaP GC MascaraP JS DjidjelliP -
1972-1973 WA TlemcenP USM SétifP WA BoufarikP -
1973-1974 USM AlgerP MC SaïdaP USM KhenchlaP -
1974-1975 ASM OranP USM Maison-CarréeP CA BatnaP -
1975-1976 ASO ChlefP ES GuelmaP RCG OranP -
1976-1977 ASM OranP CS ConstantineP DNC AlgerP -
1977-1978 - - - -
1978-1979 ES GuelmaP GC MascaraP US SantéP -
1979-1980 USM Bel-AbbèsP WKF ColloP - -
1980-1981 USM AlgerP ASO ChlefP USM Aïn BéïdaP -
1981-1982 ES GuelmaP WA BoufarikP - 24
1982-1983 - - - -
1983-1984 - - - -
1984-1985 JH Djazair USM Ain Beida RC Relizane
1985-1986 MC Alger CS Constantine MC Saïda
1986-1987 USM Alger JSM Tiaret JSM Skikda
1987-1988 Gr.Centre RC KoubaP USM Blida O Médéa 18
1987-1988 Gr.Est MO ConstantineP MB Batna - 18
1987-1988 Gr.Ouest USM Bel-AbbèsP - - 18
1988-1989 ES SétifP CR BelcourtP WA Tlemcen 18
1989-1990 WA TlemcenP CS ConstantineP MSP Batna 18
1990-1991 NA Hussein DeyP ES GuelmaP - -
1991-1992 USM BlidaP US ChaouiaP WA MostaganemP -
1992-1993 USM Bel-AbbèsP CA BatnaP WA BoufarikP
1993-1994 ASO ChlefP CS ConstantineP GC MascaraP -
1994-1995 Gr.Centre USM AlgerP RC Kouba OM Médéa 17
1994-1995 Gr.Est USM Aïn BéïdaP ES Sétif US Biskra 17
1994-1995 Gr.Ouest ASM OranP ES Mostaganem CC Sig 17
1995-1996 NA Hussein DeyP MO ConstantineP WA MostaganemP -
1996-1997 ES SétifP USM BlidaP ES MostaganemP -
1997-1998 Gr.Centre CA Bordj Bou ArreridjP JSM Tébessa JSM Béjaïa 16
1997-1998 Gr.Est RC KoubaP NA Hussein Dey E Sour El Ghozlane 16
1997-1998 Gr.Ouest SA MohammadiaP GC Mascara ASM Oran 16
1998-1999 ? ? ? -
1999-2000 ASM OranP CS ConstantineP USM El HarrachP
AS Aïn M'lilaP
14
2000-2001 Gr.Cent-Ouest RC KoubaP ES Mostaganem USM Bel-Abbès 16
2000-2001 Gr.Cent-Est CA Bordj Bou ArreridjP US Biskra NA Hussein Dey 16
2001-2002 NA Hussein DeyP ASO ChlefP 16
2002-2003 Gr.Ouest MC AlgerP USM Bel-Abbès USM El Harrach 16
2002-2003 Gr.Est US ChaouiaP CS Constantine JSM Skikda 16
2003-2004 Gr.Est CS ConstantineP MO Constantine MC El Eulma 16
2003-2004 Gr.Ouest GC MascaraP ASM Oran USM Bel-Abbès 16
2003-2004 Gr.Centre OMR El AnasserP USM El Harrach Paradou AC 16
2004-2005 US BiskraP Paradou ACP CA BatnaP 18
2005-2006 OMR El AnasserP JSM BéjaïaP ASM OranP 18
2006-2007 USM AnnabaP AS KhroubP MC SaïdaP 18
2007-2008 MC El EulmaP MSP BatnaP RC KoubaP[3]
USM El HarrachP[3]
19
2008-2009 WA TlemcenP MC OranP CA BatnaP 17
2009-2010 MC SaïdaP Aucun Aucun 18
2010-2011 CS ConstantineP NA Hussein DeyP CA BatnaP 16
2011-2012 CA Bordj Bou ArreridjP JS SaouraP USM Bel-AbbèsP 16
2012-2013 CRB Aïn FakrounP RC ArbaaP MO BéjaïaP 16
2013-2014 USM Bel-AbbèsP NA Hussein DeyP ASM OranP 16

P : Promus en 1er division

Nombre de titres par club[modifier | modifier le code]

Rang Club Champion (éditions)
1 USM Bel-Abbès 5 (1966, 1980, 1988, 1993, 2014)
USM Alger 4 (1974, 1981, 1987, 1995)
ASM Oran 4 (1975, 1977, 1995, 2000)
RC Kouba 4 (1975, 1977, 1995, 2000)
MC Alger 4 (1966, 1968, 1986, 2003)
WA Tlemcen 4 (1971, 1973, 1990, 2009)
2 NA Hussein Dey 3 (1991, 1999, 2002)
CS Constantine 3 (1970, 2004, 2011)
CA Bordj Bou Arreridj 3 (1998, 2001, 2012)
3 USM Blida 2 (1972,1992)
JSM Skikda 2 (1965,1967)
ES Guelma 2 (1978,1982)
ES Sétif 2 (1989,1997)
MO Constantine 2 (1988,1996)
OMR El Anasser 2 (2004,2006)
USM Annaba 2 (1971,2007)
ASO Chlef 2 (1976,1994)
4 SCM Oran 1 (1965)
JS Djijel 1 (1966)
JS Kabylie 1 (1969)
JSM Tiaret 1 (1970)
MC Saïda 1 (2010)
DNC Alger 1 (1985)
USM Aïn Béïda 1 (1995)
US Chaouia 1 (2003)
SA Mohammadia 1 (1998)
GC Mascara 1 (2004)
US Biskra 1 (2005)
MC El Eulma 1 (2008)
CRB Aïn Fakroun 1 (2013)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références
  1. Championnat professionnel : Le projet en marche sur dzfoot. com
  2. FIFA : Pro. en 2011, sinon pas de compétition internationale sur dzfoot. com
  3. a et b Match perdu contre USM El Harrach et 3 points de pénalité pour avoir fait jouer un joueur avec une fausse identité : [1] décision contestée et annulée par le TAS Tas-Cas décision finale dans l'affaire FAF-RCK. Décision finale du FAF : RCK et USMH en Division 1
Notes

Liens externes[modifier | modifier le code]