Championnat NCAA de hockey sur glace féminin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat NCAA de hockey sur glace féminin

Description de l'image  Ncaahockey.jpg.
Généralités
Création 2000
Organisateur(s) NCAA
Catégorie Division 1 et 3
Lieu Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 33 en Division I
Statut des participants Universitaires
Palmarès
Tenant du titre Golden Gophers du Minnesota

Le championnat NCAA de hockey sur glace féminin – en langue anglaise National Collegiate Women's Ice Hockey Championship – est le championnat universitaire de hockey féminin parrainée par la National Collegiate Athletic Association aux États-Unis. Ce championnat existe depuis la saison 2000-2001 et regroupe les équipes universitaires de la division I et de la division III de la NCAA. Le hockey féminin universitaire américain ne possède pas d'équipes dans la division II[1]. Cette compétition est considérée comme un deuxième niveau dans la pyramide de hockey féminin nord-américain, en dessous des Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) et Ligue féminine de hockey de l'Ouest (WWHL).

Histoire du championnat[modifier | modifier le code]

En 1978, les universités tombent sous le coup de la loi Titre IX : un texte de loi voté au Congrès en 1972 et qui interdit toute discrimination faite aux femmes dans les programmes scolaires financés par le gouvernement fédéral américain.

L'application du Titre IX prévoit que les joueuses de hockey féminin reçoivent autant de financement, de temps de glace et d'entraînement supervisé que les joueurs masculins[2]. Or il y a des résistances dans la NCAA[3] Le Championnat NCAA de hockey sur glace féminin ne débute que lors de la saison 2001-2002. Mais plusieurs équipes féminines universitaires sont fondées dès le début des années 1970[Note 1]. C'est ainsi à l'université du Minnesota-Duluth, à l'université Brown, à l'université du New Hampshire, à l'université Cornell et dans la Ivy League[4]. L'université de Chicago aligne les premières joueuses afro-américaines du hockey sur glace[4]. À ceci s'ajoutent quelques universités du centre du Canada comme l'université du Manitoba, l'université de Winnipeg et l'université de la Saskatchewan[2].

En 1976, l'université Brown est l'hôte de la Ivy League. Les autres universités concurrentes sont Cornell, Princeton et Yale. Le Big Red de Cornell gagne le tournoi.

L'équipe féminine de hockey de l'université du Minnesota-Duluth a cependant une longueur d'avance sur toutes les autres ayant été fondé quelques années plus tôt avec un bassin impressionnant de joueuses[2]. Le premier tournoi féminin universitaire d'Amérique du nord est organisé en 1978 à l'université du Minnesota-Duluth[4]. L’université du Minnesota remporte même le titre de championne dans ce premier tournoi continental. Le tournoi grandit d'année en année et la compétition gagne de nouvelles équipes dans les universités (Big Green de Dartmouth College en 1978, Crimson d'Harvard en 1978-79, Tigers de Princeton en novembre 1979). Au début des années 1980, le hockey féminin continue à croître et à se faire accepter dans les clubs omnisports universitaires. En 1984, les Friars de Providence remportent le Championnat inaugural de la nouvelle Eastern College Athletic Conference Women’s. Cependant après tous ces progrès, une université en Pennsylvanie tente en 1984 de faire dérailler le Titre IX. Les responsables de l'université refusent de signer une déclaration de conformité du Titre IX et contestent en cour de justice. La Cour suprême tranche en 1992 et statut que les plaignantes peuvent demander des dommages compensatoires aux universités en vertu du Titre IX si la discrimination est intentionnelle. En conséquence, devant des poursuites éventuelles, une plus grande variété de sports sont ajoutés pour les étudiantes dans les universités y compris le hockey sur glace. La NCAA mène de son côté en 1992 une vaste étude sur l'équité entre étudiants hommes et femmes dans les sports. Le 21 mars 1994, l'État du Minnesota sanctionne la loi sur les ligues féminines de hockey sur glace comme un sport scolaire, ceci rend le Minnesota le premier État américain à reconnaître le hockey féminin dans les institutions scolaires y compris dans les universités et collèges.

En 1997-98, la American Women's College Hockey Alliance (AWCHA) fait ses débuts. C'est un programme financé par le Comité olympique des États-Unis et par la Conférence Grant NCAA[5]. La saison 1997-1998 voit aussi la création du Prix Patty Kazmaier (en), conçue pour reconnaître la joueuse universitaire la plus remarquable dans chaque saison universitaire. Et en 1998 la première récipiendaire est Brandy Fisher (en) de l'université du New Hampshire.

La AWCHA organise plusieurs compétitions avec des équipes féminines universitaires dans le sport du hockey sur glace. Le premier championnat de hockey sur glace AWCHA a lieu en mars 1998 : Lors de la finale les Wildcats du New Hampshire battent les Brown Bears par un score 4-1, pour devenir les premières championnes nationales reconnues dans le hockey féminin universitaire américain. En 1998-1999, le Crimson d'Harvard termine sa saison avec une fiche de 33 victoires et 1 seule défaite. L'équipe remporte le championnat national AWCHA[6]. En 1999-2000, ce sont les Bulldogs de Minnesota-Duluth qui triomphent et sont championnes nationales AWCHA.

Durant la saison 1999-2000, la Western Collegiate Hockey Association (WCHA) rejoint la Eastern College Athletic Conference (ECAC) pour tenter de créer une ligue féminine universitaire nationale américaine. Vingt-deux d'équipes sont contactées. En août 2000, la NCAA annonce qu'elle mettra sur pied une division nationale de hockey sur glace féminin avec un championnat national à la fin de chaque saison. La première saison a lieu de l'automne 2000 au printemps 2001. Le 25 mars 2001, les Bulldogs de Minnesota-Duluth remportent le premier Championnat féminin de NCAA Division I défaisant 4-2 les Skating Saints de l'Université St. Lawrence.

Fonctionnement de la Division I NCAA[modifier | modifier le code]

Le championnat possède 4 conférences pour la Division I : Hockey East, College Hockey America, ECAC Hockey et Western Collegiate Hockey Association.

Hockey East (HEA)[modifier | modifier le code]

College Hockey America (CHA)[modifier | modifier le code]

ECAC Hockey[modifier | modifier le code]

Western Collegiate Hockey Association (WCHA)[modifier | modifier le code]

Le Women's Frozen Four[modifier | modifier le code]

Ce tour éliminatoire est une compétition annuelle impliquant huit équipes de division 1 et sept de division III. Les demi-finales et finales sont appelées les Women's Frozen Four, le surnom étant similaire à celui utilisé dans le championnat NCAA de hockey sur glace masculin. L'appellation est dérivée du terme anglophone de final four. Le format de la compétition a évolué avec les saisons : entre 2001 et 2004, il y a seulement quatre équipes impliquées avec une simple élimination des perdants et un tour de matchs de consolation. Depuis 2005, le format des quinze équipes est appliqué avec simple élimination.

Championnes Division I[modifier | modifier le code]

Équipes championnes de la division III
Année Champion Score Finaliste Lieu de la finale Aréna
2001 Bulldogs de Minnesota-Duluth 4-2 Skating Saints de St. Lawrence Minneapolis (Minnesota) Mariucci Arena
2002 Bulldogs de Minnesota-Duluth 3-2 Bears de Brown Durham (New Hampshire) Whittemore Center
2003 Bulldogs de Minnesota-Duluth 4-3 (2 P) Crimson d'Harvard Duluth (Minnesota) DECC
2004 Golden Gophers du Minnesota 6-2 Crimson d'Harvard Providence (Rhode Island) Dunkin' Donuts Center
2005 Golden Gophers du Minnesota 4-3 Crimson d'Harvard Durham (New Hampshire) Whittemore Center
2006 Badgers du Wisconsin 3-0 Golden Gophers du Minnesota Minneapolis (Minnesota) Mariucci Arena
2007 Badgers du Wisconsin 4-1 Minnesota-Duluth Lake Placid (New York) Herb Brooks Arena
2008 Bulldogs de Minnesota-Duluth 4-0 Badgers du Wisconsin Duluth (Minnesota) DECC
2009 Badgers du Wisconsin 5-0 Lakers de Mercyhurst (en) Boston (Massachusetts) Agganis Arena
2010 Bulldogs de Minnesota-Duluth 3-2 (3OT) Big Red de Cornell Minneapolis (Minnesota) Ridder Arena
2011 Badgers du Wisconsin 4-1 Terriers de Boston Érié (Pennsylvanie) Louis J. Tullio Arena
2012 Golden Gophers du Minnesota 4-2 Badgers du Wisconsin Duluth (Minnesota) Amsoil Arena
2013 Golden Gophers du Minnesota 6-3 Terriers de Boston Minneapolis (Minnesota) Ridder Arena

Championnes nationales les plus fréquentes[modifier | modifier le code]

Nombre de championnats par État
No  État américain Université Nombre
1 Minnesota Minnesota-Duluth (5)
Minnesota (2)
7
2 Wisconsin Wisconsin (5) 5

Présences en finale par années[modifier | modifier le code]

Équipes présentes en finale par année
Année Hockey East CHA ECAC WCHA
2001 - - Dartmouth
Harvard
St. Lawrence
Minnesota-Duluth
2002 - Niagara Brown Minnesota
Minnesota-Duluth
2003 - - Dartmouth
Harvard
Minnesota
Minnesota-Duluth
2004 - - Dartmouth
Harvard
St. Lawrence
Minnesota
2005 - - Dartmouth
Harvard
St. Lawrence
Minnesota
2006 New Hampshire - St. Lawrence Wisconsin
Minnesota
2007 Boston College - St. Lawrence Wisconsin
Minnesota-Duluth
2008 New Hampshire - Harvard Wisconsin
Minnesota-Duluth
2009 - Mercyhurst - Wisconsin
Minnesota-Duluth
Minnesota
2010 - Mercyhurst Cornell Minnesota-Duluth
Minnesota
2011 Boston College
Université de Boston
Mercyhurst Cornell
Dartmouth
Wisconsin
Minnesota-Duluth
Minnesota

Meilleure joueuse Division I NCAA[modifier | modifier le code]

La distinction de la meilleure joueuse du NCAA Most Valuable Player correspond au terme anglais de « Most valuable player » - MVP.

Meilleure joueuse de la NCAA
Année Joueuse Université
2001 Maria Rooth Minnesota-Duluth
2002 Kristy Zamora Brown
2003 Caroline Ouellette Minnesota-Duluth
2004 Krissy Wendell (en) Minnesota
2005 Natalie Darwitz Minnesota
2006 Jessie Vetter Wisconsin
2007 Sara Bauer (en) Wisconsin
2008 Kim Martin Minnesota-Duluth
2009 Jessie Vetter Wisconsin
2010 Emmanuelle Blais Minnesota-Duluth
2011 Hilary Knight et Meghan Duggan Wisconsin
2012 Noora Räty Golden Gophers du Minnesota

Équipe d'étoiles Division I NCAA[modifier | modifier le code]

  • 2001
G-Tuula Puputti, Minnesota-Duluth
D-Brittny Ralph, Minnesota-Duluth
D-Isabelle Chartrand, St. Lawrence
A-Tammy Shewchuck, Harvard
A-Maria Rooth, Minnesota-Duluth
A-Amanda Sargeant, St. Lawrence
  • 2002
G-Tania Pinelli, Niagara
D-Larissa Luther, Minnesota-Duluth
D-Kelly Stephens, Minnesota
A-Joanne Eustace, Minnesota-Duluth
A-Meredith Ostrander, Brown
A-Kristy Zamora, Brown
  • 2003
G-Amy Ferguson, Dartmouth
D-Caroline Ouellette, Minnesota-Duluth
D-Angela Ruggiero, Harvard
A-Julie Chu, Harvard
A-Jenny Potter, Minnesota-Duluth
A-Hanne Sikio, Minnesota-Duluth
  • 2004
G-Jody Horak, Minnesota
D-Allie Sanchez, Minnesota
D-Angela Ruggiero, Harvard
A-Krissy Wendell, Minnesota
A-Natalie Darwitz, Minnesota
A-Kelly Stephens, Minnesota
  • 2005
G-Ali Boe, Harvard
D-Lyndsay Wall, Minnesota
D-Caitlin Cahow, Harvard
A-Krissy Wendell, Minnesota
A-Natalie Darwitz, Minnesota
A-Sarah Vaillancourt, Harvard
  • 2006
G-Jessie Vetter, Wisconsin
D-Bobbi-Jo Slusar, Wisconsin
D-Ashley Albrecht, Minnesota
A-Jinelle Zaugg, Wisconsin
A-Bobbi Ross, Minnesota
A-Jennifer Hitchcock, New Hampshire
  • 2007
G-Jessie Vetter, Wisconsin
D-Bobbi-Jo Slusar, Wisconsin
D-Meaghan Mikkelson, Wisconsin
A-Jinelle Zaugg, Wisconsin
A-Sara Bauer, Wisconsin
A-Jessica Koizumi, Minnesota-Duluth
  • 2008
G—Kim Martin, Minn.-Duluth
D—Myriam Trépanier, Minnesota-Duluth
D—Heidi Pelttari, Minnesota-Duluth
A—Laura Fridfinnson, Minnesota-Duluth
A—Sara O’Toole, Minnesota-Duluth
A—Erika Lawler, Wisconsin
  • 2009
G—Jessie Vetter, Wisconsin
D—Alycia Matthews, Wisconsi
D—Malee Windmeier, Wisconsin
A—Meghan Agosta, Mercyhurst
A—Hilary Knight, Wisconsin
A—Erika Lawler, Wisconsin
  • 2010
G—Amanda Mazzotta, Cornell
D—Laura Fortino, Cornell
D—Lauriane Rougeau, Cornell
A—Laura Fridfinnson, Minnesota-Duluth
A—Emmanuelle Blais, Minnesota-Duluth
A—Jessica Wong, Minnesota-Duluth
  • 2011
G—Molly Schaus, Boston College
D—Catherine Ward, Boston University
D—Alev Kelter, Wisconsin
A—Brooke Ammerman, Wisconsin
A—Carolyne Prévost, Wisconsin
A—Meghan Duggan, Wisconsin
  • 2012
G— Noora Räty, Minnesota
D— Megan Bozek, Minnesota
D— Amanda Kessel, Minnesota
A— Carolyne Prévost, Wisconsin
A— Sarah Erickson, Minnesota
A— Brooke Ammerman, Wisconsin

Source[7]

Équipes championnes dans la Division III NCAA[modifier | modifier le code]

Équipes championnes de la division III
Année Champion Score Finaliste
2002 Elmira College 2-1 Manhattanville College (en)
2003 Elmira College 5–1 Manhattanville College
2004 Middlebury College 2–1 Université du Wisconsin
2005 Middlebury College 4–3 Elmira College
2006 Middlebury College 3–1 Plattsburgh State University (en)
2007 Plattsburgh State University (en) 2–1 Middlebury College
2008 Plattsburgh State University 3–2 Manhattanville College
2009 Amherst College 4–3 (P) Elmira College
2010 Amherst College 4-1 Université Norwich
2011 Cadets de l'Université Norwich 5-2 Tigers du Rochester Institute of Technology
2012 Tigers du Rochester Institute of Technology 4-1 Cadets de Université Norwich

Prix et honneurs individuels[modifier | modifier le code]

Prix Patty Kazmaier[modifier | modifier le code]

Le prix Patty Kazmaier est attribué à la joueuse la plus remarquable s'étant illustrée dans la Division I. Le prix est remis lors du Frozen Four.

Année Récipiendaire Université Position
1998 Brandy Fisher (en) New Hampshire Attaquante
1999 A.J. Mleczko (en) Harvard Attaquante
2000 Alison Brewer (en) Brown Gardienne de but
2001 Jennifer Botterill Harvard Attaquante
2002 Brooke Whitney (en) Northeastern Attaquante
2003 Jennifer Botterill Harvard Attaquante
2004 Angela Ruggiero Harvard Défenseur
2005 Krissy Wendell (en) Minnesota Attaquante
2006 Sara Bauer (en) Wisconsin Attaquante
2007 Julie Chu Harvard Attaquante
2008 Sarah Vaillancourt Harvard Attaquante
2009 Jessie Vetter Wisconsin Gardienne de but
2010 Vicki Bendus (en) Mercyhurst College Attaquante
2011 Meghan Duggan Wisconsin Attaquante
2012 Brianna Decker Wisconsin Attaquante

Source[8]

Prix Laura Hurd[modifier | modifier le code]

Le prix Laura Hurd est attribué à la meilleure joueuse dans la Division III.

Année Récipiendaire Université Position
2000 Sylvia Ryan Middlebury Attaquante
2001 Michelle Labbe Middlebury Attaquant
2002 Sarah Moe Gustavus Adolphus Attaquant
2003 Angela Kapus Middlebury Attaquant/Defenseur
2004 Molly Wasserman Williams Attaquante
2005 Laura Hurd Elmira Attaquante
2006 Emily Quizon Middlebury Attaquante
2007 Andrea Peterson Gustavus Adolphus Defenseur
2008 Danielle Blanchard Plattsburgh Attaquante
2009 Kayla Coady Elmira Attaquante
2010 Isabel Iwachiw Trinity Gardienne de but
2011 Sarah Dagg Tigers du Rochester Institute of Technology Attaquante
2012 Julie Fortier Université Norwich Attaquante

Source[9]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En 1965, l'université Brown crée le programme hockey sur glace pour ses étudiantes. L'équipe prend le nom de Pandas de Pembroke. Les Pandas amassent des fonds pour l'achat de leur équipement lors des matchs de l'équipe de hockey masculin de l'université. En février 1966, les Pandas jouent leur premier match. Leurs opposants sont les Walpole Brooms une équipe non-universitaire, et les Pandas perdent par un score 4-1. C'est la première équipe universitaire de hockey féminin de l'histoire des États-Unis. Le programme de hockey féminin de l'université Cornell débute en 1971. L'équipe Big Red dispute son premier match en 1972. C'est une victoire de 4-3 sur Scarborough. En 1972, elles jouent huit matchs et perdent la moitié de leurs matchs dont deux défaites aux mains des Pandas de Pembroke. L'université Yale fait ses débuts en hockey féminin le 9 décembre 1975

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2010-11 NCAA Division I manual », sur www.ncaapublications.com (consulté le 9 novembre 2011).
  2. a, b et c (en) Michael McKinley, Hockey A People's History, McClelland & Stewart ltd 2006, pages 237 et 238. ISBN 978-0-7710-5769-4
  3. (en) Linda Joplin, California NOW Athletic Equity Committee, Twenty-Five Years After Title IX: Women Gain in Steps, Not Leaps
  4. a, b et c Michael McKinley, pages 237 et 238.
  5. (en) About Girls Womens' Hockey. Page consultée le 14 novembre 2011.
  6. (en) Mentionné sur le profil de Katey Stone
  7. (en) NCAA Women's Division I Hockey, All-Tournament Teams
  8. (en) Patty Kazmaier Award website from USA Hockey
  9. (en) American Hockey Coaches Association, AHCA Major Awards