Championnat NCAA de basket-ball féminin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat NCAA de basket-ball féminin

Généralités
Sport Basket-ball
Création 1982
Catégorie Division 1 à 3
Périodicité annuelle
Lieu Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 64
Statut des participants Universitaire
Palmarès
Tenant du titre Huskies du Connecticut (9)
Plus titré(s) Huskies du Connecticut (9)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Championnat NCAA de basket-ball féminin 2014

Le Championnat NCAA de basket-ball féminin (NCAA Women's Division I Basketball Championship) oppose les équipes des universités des États-Unis, réparties en trois divisions : Division I, II et III. Fondé en 1981-1982, son intérêt est croissant, notamment depuis la création de la ligue professionnelle WNBA en 1997.

Coup d'envoi entre Stanford et Connecticut au Final Four 2008.

Historique[modifier | modifier le code]

Le sport universitaire féminin ne s'est développé que tardivement. À la suite de l'action de féministes, le Congrès américain adopte en 1972 le Titre IX qui interdit toute discrimination de genre dans les universités. Le développement reste souvent lent en raison des entraves posées par la NCAA. Le basket-ball féminin se développe donc entre 1972 et 1982 dans l'AIAW Women's Basketball Tournament (en). Sa popularité croissante et sa possible rentabilité finissent par retenir l'attention de la NCAA dont les trois divisions votent en 1980 (1981 pour la Division I) la création de leur compétition qui attire rapidement les meilleures équipes de l'AIAW, dont les championnes 1981 de Louisiana Tech[1]. Si les deux compétitions se déroulent en parallèle en 1982, l'AIAW cesse son activité cette année-là.

Championnes NCAA[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Score Finaliste Lieu
1982 Louisiana Tech 76-62 Cheyney State Norfolk Scope (Norfolk, Virginie)
1983 USC 69-67 Louisiana Tech Norfolk Scope (Norfolk, Virginie)
1984 USC 72-61 Tennessee Pauley Pavilion (Los Angeles, Californie)
1985 Old Dominion 70-65 Géorgie Frank Erwin Center (Austin, Texas)
1986 Texas 97-81 USC Rupp Arena (Lexington, Kentucky)
1987 Tennessee 67-44 Louisiana Tech Frank Erwin Center (Austin, Texas)
1988 Louisiana Tech 56-54 Auburn Tacoma Dome (Tacoma, Washington)
1989 Tennessee 76-70 Auburn Tacoma Dome (Tacoma, Washington)
1990 Stanford 88-81 Auburn Thompson-Boling Arena (Knoxville, Tennessee)
1991 Tennessee 70-67 (OT) Virginia Lakefront Arena (La Nouvelle-Orléans, Louisiane)
1992 Stanford 78-62 Western Kentucky Los Angeles Memorial Sports Arena (Los Angeles, Californie)
1993 Texas Tech 84-82 Ohio State The Omni (Atlanta, Géorgie)
1994 Caroline du Nord 60-59 Louisiana Tech Richmond Coliseum (Richmond, Virginie)
1995 Connecticut 70-64 Tennessee Target Center (Minneapolis, Minnesota)
1996 Tennessee 83-65 Géorgie Charlotte Coliseum (Charlotte, Caroline du Nord)
1997 Tennessee 68-59 Old Dominion Riverfront Coliseum (Cincinnati, Ohio)
1998 Tennessee 93-75 Louisiana Tech Kemper Arena (Kansas City, Missouri)
1999 Purdue 62-45 Duke San Jose Arena (San José, Californie)
2000 Connecticut 71-52 Tennessee First Union Center (Philadelphie, Pennsylvanie)
2001 Notre Dame 68-66 Purdue Savvis Center (Saint-Louis, Missouri)
2002 Connecticut 82-70 Oklahoma Alamodome (San Antonio, Texas)
2003 Connecticut 73-68 Tennessee Georgia Dome (Atlanta, Géorgie)
2004 Connecticut 70-61 Tennessee New Orleans Arena (La Nouvelle-Orléans, Louisiane)
2005 Baylor 84-62 Michigan State RCA Dome (Indianapolis, Indiana)
2006 Maryland 78-75 (OT) Duke TD Banknorth Garden (Boston, Massachusetts)
2007 Tennessee 59-46 Rutgers Quicken Loans Arena (Cleveland, Ohio)
2008 Tennessee 64-48 Stanford St. Pete Times Forum (Tampa, Floride)
2009 Connecticut 76-54 Louisville Scottrade Center (Saint-Louis, Missouri)
2010 Connecticut 53-47 Stanford Alamodome (San Antonio, Texas)
2011 Texas A&M 76-70 Notre Dame Conseco Fieldhouse (Indianapolis, Indiana)
2012 Baylor 80-61 Notre Dame Pepsi Center (Denver, Colorado)
2013 Connecticut 93-60 Louisville New Orleans Arena (La Nouvelle-Orléans, Louisiane)
2014 Connecticut 79-58 Notre Dame Bridgestone Arena (Nashville, Tennessee)
2015 Amalie Arena (Tampa, Floride)
2016 Lucas Oil Stadium (Indianapolis, Indiana)

Plus grand nombre de championnats gagnés[modifier | modifier le code]

L'équipe 2008 des Tennessee Lady Vols reçue à la Maison-Blanche.
Nombre équipe Années
9 Connecticut 1995, 2000, 2002, 2003, 2004, 2009, 2010, 2013, 2014
8 Tennessee 1987, 1989, 1991, 1996, 1997, 1998, 2007, 2008
2 Southern California 1983, 1984
Louisiana Tech 1982, 1988
Stanford 1990, 1992
Baylor 2005, 2012
1 Old Dominion 1985
Texas 1986
Texas Tech 1993
North Carolina 1994
Purdue 1999
Notre Dame 2001
Maryland 2006
Texas A&M 2011

Plus grand nombre de Final four[modifier | modifier le code]

Université Nbr. de participations
Tennessee 18
Connecticut 15
Stanford 12
Louisiana Tech 10
Notre Dame 6
Georgia, LSU 5
Duke, Maryland 4
Auburn, Baylor, North Carolina, Oklahoma, Old Dominion, Purdue, Texas, USC, Virginia, Western Kentucky 3
Cheyney, Long Beach St., Louisville, Missouri St., Rutgers 2
Alabama, Arkansas, California, Iowa, Louisiana-Monroe, Michigan St., Minnesota, NC State, Ohio St., Penn St., Texas Tech, Vanderbilt 1

Entraîneurs les plus titrés[modifier | modifier le code]

Pat Summitt en décembre 2008.
Entraîneur Université Nbr. victoires
Geno Auriemma Connecticut 9
Pat Summitt Tennessee 8
Kim Mulkey Baylor 2
Linda Sharp Southern California 2
Tara VanDerveer Stanford 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Shattering the Glass, Pamela Grundy et Susan Shackelford, 2005, The New Press, page 179, ISBN=1-56584-822-5

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]