Chambre des représentants de Trinité-et-Tobago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

10° 39′ 12″ N 61° 30′ 42″ O / 10.65333, -61.51167 () La Chambre des représentants (House of Representatives) est le chambre basse du Parlement de Trinité-et-Tobago.

Composition et mode de scrutin[modifier | modifier le code]

L'assemblée est constituée de 36 députés élus au scrutin uninominal majoritaire à un tour pour 5 ans.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

La Chambre vote les lois avec le Sénat de Trinité-et-Tobago. Elle accorde sa confiance au Gouvernement qu'elle peut renverser et qui peut, avec l'accord du Président de la République la dissoudre.

Dernières élections et résultats[modifier | modifier le code]

Les dernières élections ont eu lieu le 7 octobre 2002.

Voici les résultats :

  1. Mouvement national populaire (MNP) : 20 sièges (50.72%) ;
  2. Congrès national unifié (CNU) : 16 sièges (46.59%) ;
  3. Autres : 0 sièges (2.69%).

Elections de 2001, crise et dissolution[modifier | modifier le code]

C'est en décembre 2001 que les électeurs avaient été convoqués aux urnes pour élire leurs 36 députés. Ils avaient alors donné 18 sièges au MNP et 18 au CNU. Devant ce blocage, les deux partis avaient signé un accord prévoyant la nomination Patrick Manning (MNP) au poste de Premier ministre. Mais lors de son investiture, il n'a pas obtenu la majorité absolue. Voyant que la crise n'était pas résolue, le Président de la République George Maxwell Richard a dissous l'assemblée et rappelé les électeurs aux urnes. Malgré de vives tensions, le scrutin s'est déroulé sans heurts. La victoire du MNP a donc permis à Patrick Manning de devenir Premier ministre.