Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Logo de l’association
Cadre
But Réseautage, formation, conseils
Zone d’influence Région de Montréal, Québec, Canada
Fondation
Fondation 1822
Identité
Siège 380, rue Saint-Antoine Ouest, bureau 6000
Montréal (Québec)
H2Y 3X7
Président Michel Leblanc
Membres 7 000
Employés 90
Site web www.ccmm.qc.ca

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain représente les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et compte quelque 7 000 membres. Elle offre une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. Elle représente le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

Mission[modifier | modifier le code]

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a pour mission de favoriser le développement d’un membership représentatif, fort, fier et engagé, tout en offrant des services adaptés aux besoins de ses membres.

Elle représente la voix du milieu des affaires et de la communauté en matière de croissance et de réussite économiques et agit comme rassembleur et catalyseur des forces vives de l’économie métropolitaine.

La Chambre s’engage dans des secteurs clés du développement économique tout en prônant une philosophie d’action axée sur la crédibilité, la proactivité et l’impact.

Vision[modifier | modifier le code]

La Chambre sera responsable de donner à Montréal un élan exceptionnel. Elle sera l’organisation la plus pertinente pour ses membres, toujours crédible et plus qu’influente par ses actions et ses prises de position.

Elle aura un membership fort, composé des grands leaders métropolitains. Ses membres retireront une fierté et une grande satisfaction de contribuer au succès de la métropole et, conséquemment, à celui de l’économie québécoise[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain est une organisation riche de près de 200 ans d'histoire[2].

Joseph-Xavier Perrault, fondateur de la Chambre de commerce du district de Montréal
  • 1822 : Fondation, par Thomas Blackwood, du Committee of Trade, qui deviendra en 1842, le Board of Trade.
  • 1863 : Création du Bureau du Maître de Port par le Board of Trade.
  • 1863 : Création la Bourse des céréales par le Board of Trade.
  • 1887 : Fondation de la Chambre de commerce du district de Montréal par Joseph-Xavier Perrault pour représenter la communauté d’affaires francophone.
  • 1898 : Création, par la Chambre de commerce du district de Montréal, de la revue Commerce, un bulletin d’information destiné aux gens d’affaires.
  • 1906 : Recommandations du Board of Trade en vue de la création du métro de Montréal.
  • 1907 : Création de HEC Montréal par la Chambre de commerce du district de Montréal.
  • 1909 : Création de la Fédération des chambres de commerce de la province du Québec par la Chambre de commerce du district de Montréal.
  • 1919 : Recommandations du Board of Trade en vue d’instaurer l’éducation obligatoire pour tous les enfants jusqu’à l’âge de 14 ans.
  • 1925 : Élaboration, par le Board of Trade, d’une constitution et de règlements pour la Chambre de commerce du Canada.
  • 1940 : Refonte complète de l’administration municipale de la Ville de Montréal grâce à la Chambre.
  • 1960 : Création, par la Chambre et le Board of Trade, des Œuvres de la santé (organisme précurseur de Centraide).
  • 1962 : Prise de position de la Chambre pour que les édifices construits sur le site d’ Expo 67 aient un caractère permanent afin qu’ils puissent servir dans le futur.
  • 1965 : Appui de la Chambre au maire de Montréal dans sa demande d’obtenir les Jeux olympiques de 1972, qui auront finalement lieu en 1976.
  • 1969 : Participation du Board of Trade à la mise sur pied du tout premier cégep anglophone de Montréal, le Collège Dawson.
  • 1969 : Recommandation de la Chambre de créer une chaire de formation touristique à l’Université du Québec.
  • 1984 : Création du World Trade Centre Montréal[3], nouvelle entité de la Chambre.
  • 1986 : Élection d’une première femme à la présidence du Board of Trade : Mme Manon Vennat.
  • 1987 : Alliance du Board of Trade et de la Chambre pour implanter les bureaux de l’Agence spatiale canadienne à Montréal.
  • 1988 : Création de l’Académie des Grands Montréalais par la Chambre.
  • 1990 : Création de l’Institut du commerce électronique par la Chambre.
  • 1992 : Fusion du Bureau de commerce de Montréal (Montreal Board of Trade) et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, créant ainsi une association bilingue, la plus importante du genre au Québec.
  • 1994 : Création d’Info entrepreneurs[4], l’équipe d’experts en information d’affaires de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.
  • 2003 : Lancement de la Coalition Montréal, un mouvement non partisan en faveur de la nouvelle Ville de Montréal.
  • 2004 : Étude : « Transport en commun : un puissant moteur de développement économique de la région métropolitaine de Montréal »[5].
  • 2005 : Étude : « Le financement privé de la culture »[6].
  • 2005 : Opération de sauvetage pour conserver l’hôpital Shriners du Canada à Montréal.
  • 2007 : Mise sur pied du Rendez-vous novembre 2007 – Montréal, métropole culturelle[7].
  • 2008 : Coprésidence du Rendez-vous des gens d’affaires et des partenaires socioéconomiques[8].
  • 2009 : Étude : « La culture à Montréal : impacts économiques et financement privé »[9].
  • 2010 : Étude : « Le transport en commun, au cœur du développement économique de Montréal »[10].
  • 2010 : Rapport sur les enjeux de gouvernance et de fiscalité de Montréal : « Une métropole à la hauteur de nos aspirations »[11].
  • 2010 : Lancement de la campagne Montréal Premi1ère[12] sur l’innovation et la créativité montréalaises.
  • 2010 : Mobilisation collective afin de rehausser le financement de nos universités : « Pacte pour le financement concurrentiel de nos universités »[13].
  • 2012 : La Chambre de commerce du Montréal métropolitain célèbre ses 190 ans.
  • 2012 : Création de la Constellation des Grands Montréalais[14] dans le cadre des festivités du 190e anniversaire de l’organisation.
  • 2012 : Étude sur la perception des entreprises : « La compétitivité de l’environnement d’affaires de la région métropolitaine de Montréal »[15].
  • 2012 : Étude : « Les ressources naturelles : un levier porteur pour la métropole »[16].
  • 2013 : Étude : « La transformation métallique et la métropole : un alliage durable et prometteur »[17].
  • 2013 : Rapport sur l’importance des fonds de travailleurs pour l’économie du Montréal métropolitain[18].
  • 2013 : Étude : « Les industries créatives : catalyseurs de richesse et de rayonnement pour la métropole »[19].

Direction[modifier | modifier le code]

  • Michel Leblanc, président et chef de la direction depuis janvier 2009.

Services[modifier | modifier le code]

Réseautage[modifier | modifier le code]

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain offre à ses membres et à la communauté d’affaires de la région métropolitaine de Montréal de nombreuses occasions de réseautage en organisant près de 200 événements par année tels que des tribunes publiques, des conférences, des rencontres d'affaires, des activités commerciales et sociales et des missions commerciales[20].

Cette tribune, où différents conférenciers de la grande région de Montréal viennent partager leur vision du développement économique de même que la contribution de leur secteur d’activité à la réalisation de leur vision, est l’une des plus prestigieuses.

Des acteurs de la scène politique fédérale, provinciale et municipale y ont présenté leur vision du développement de la région métropolitaine de Montréal. Entre autres, d’anciens premiers ministres du Canada : Pierre Elliott Trudeau, Jean Chrétien, Paul Martin[21] et l’actuel premier ministre du Canada, Stephen Harper[22]; et d’anciens premiers ministres du Québec : René Lévesque[23], Lucien Bouchard, Jean Charest[24] et l’actuelle première ministre du Québec, Pauline Marois[25].

La Chambre organise aussi depuis plusieurs années des événements d’envergure où les grands enjeux métropolitains sont abordés sous la bannière des Forums stratégiques[26]. Ceux-ci consistent en un avant-midi de conférences où se succèdent une quinzaine de conférenciers de renom. Les Forums stratégiques rassemblent des acteurs de haut niveau provenant des entreprises, des organismes en développement économique, du gouvernement et des établissements universitaires.

Dans le cadre de sa série « Leaders internationaux », de grandes personnalités reconnues internationalement sont venues à cette tribune pour présenter leurs plus importantes réalisations : Tony Blair, Bill Clinton[27], George W. Bush[28], Chris Hughes (Facebook)[29], Biz Stone (Twitter)[30], Patrick Pichette (Google)[31], Mikhaïl Gorbatchev[32], Joseph P. Kennedy II et George P. Bush[33], Richard Branson[34], Arnold Schwarzenegger[35], Rudy Giuliani (ex-maire de New York)[36], Chris Hadfield[37] et bien d’autres.

Depuis 1978, la Chambre souligne annuellement, lors d’un événement de prestige ‒ Hommage aux Grands Montréalais ‒, les réalisations exceptionnelles de personnalités de la vie économique, culturelle, scientifique et sociale qui contribuent au développement et à la renommée de Montréal[38].

Ces diverses activités ont pour objectif d’élargir le réseau d'affaires local et international des entreprises et d’amener la communauté d’affaires à participer à des événements qui soutiennent la vitalité et le rayonnement de Montréal.

Formation[modifier | modifier le code]

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain offre à ses membres et aux entreprises les outils pour accroître leur compétitivité globale et pour innover en matière de gestion. Elle donne également des occasions aux entreprises de se comparer aux meilleurs et de discuter des grands enjeux stratégiques de l'heure avec les dirigeants des entreprises et organisations les plus performantes du pays et d'ailleurs, en offrant des ateliers de formation sur les meilleures pratiques d’affaires[39] et le commerce international[40].

Conseils[modifier | modifier le code]

World Trade Centre Montréal[modifier | modifier le code]

Le World Trade Centre Montréal (WTCM) a été créé en 1984 par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain afin de répondre aux besoins croissants de ses membres désireux d’exploiter leur potentiel en matière de commerce international.

L’équipe d’experts en commerce international de la Chambre, le WTCM, a pour mandat d’appuyer, de former et de conseiller les entreprises, les associations sectorielles, les institutions et les organismes de développement économique du Québec dans leurs efforts de développement de marchés extérieurs[41].

Pour ce faire, elle a créé une gamme complète de services pour augmenter la compétitivité des entreprises à l’étranger tels que des ateliers de formation, des séminaires, l’accueil d’acheteurs étrangers et des missions commerciales dans des marchés ciblés pour l’international. Elle offre aussi aux PME un accompagnement et une gamme de services-conseils destinés aux entrepreneurs souhaitant obtenir une aide personnalisée. Le WTCM bénéficie de l’appui de Développement économique Canada et est pleinement intégré au réseau international des World Trade Centers. Présent dans plus de 330 métropoles mondiales, ce réseau d’affaires privé compte 500 000 membres dans plus de 100 pays.

Info entrepreneurs[modifier | modifier le code]

Dès sa création en 1994, en collaboration avec les gouvernements canadien et québécois, Info entrepreneurs se donne pour mission de faciliter les démarches des gens d’affaires en concentrant en un même endroit l’accès aux renseignements sur les services et programmes gouvernementaux et privés, devenant ainsi le leader en matière de livraison d’information intégrée et de qualité sur ces services et programmes destinés aux gens d’affaires. De plus, il constitue une source privilégiée d’information commerciale, contribuant ainsi à la croissance économique des PME.

Interconnexion[42][modifier | modifier le code]

Le programme Interconnexion, réalisé en partenariat avec Emploi-Québec, a pour but de permettre un contact privilégié entre les organisations montréalaises et les nouveaux arrivants qualifiés pour favoriser leur intégration professionnelle. Ce programme répond autant aux besoins des entreprises qu’à ceux des immigrants grâce à une formule complète et flexible qui comprend des activités de jumelage gratuites et variées.

Carrefour francisation[43][modifier | modifier le code]

Le Carrefour francisation est un portail créé par le gouvernement du Québec en décembre 2010[44] et développé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il a été conçu expressément pour faciliter la francisation des petites entreprises montréalaises de moins de 50 employés. Ce guichet unique permet de regrouper en seul lieu les renseignements disponibles sur les ressources pour la francisation des petites entreprises.

C’est dans le cadre de la Stratégie commune d’intervention pour Montréal 2008-2013[45] que ce guichet unique a été lancé, grâce à l’appui financier de l’Office québécois de la langue française et à la collaboration du Secrétariat à la politique linguistique. En novembre 2013, cette stratégie a été reconduite jusqu’en 2015.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.ccmm.qc.ca/fr/a-propos
  2. http://www.ccmm.qc.ca/fr/a-propos/historique
  3. http://www.ccmm.qc.ca/fr/international
  4. http://www.infoentrepreneurs.org
  5. Le transport en commun - 2004
  6. Le financement privé de la culture
  7. http://www.mcc.gouv.qc.ca
  8. http://www.spl.gouv.qc.ca
  9. Impacts économiques et financement privé de la culture à Montréal
  10. Le transport en commun - 2010
  11. Enjeux de gouvernance et de fiscalité à Montréal
  12. http://www.montrealprem1ere.com
  13. Pacte pour le financement concurrentiel de nos universités
  14. http://grandsmontrealais.ccmm.qc.ca/fr
  15. Compétitivité de l’environnement d’affaires de la région métropolitaine de Montréal
  16. Ressources naturelles : un levier porteur pour la métropole
  17. La transformation métallique et la métropole
  18. Importance des fonds de travailleurs pour l’économie du Montréal métropolitain
  19. Les industries créatives
  20. http://www.ccmm.qc.ca/fr/activites
  21. TVA nouvelles
  22. TVA nouvelles
  23. Patrimoine politique du Québec – allocution de René Lévesque
  24. TVA nouvelles
  25. Radio-Canada
  26. Vidéo sur les forums stratégiques
  27. Le Devoir
  28. Le Devoir
  29. La Presse – Technaute.ca
  30. radio-canada.ca
  31. La Presse
  32. TVA nouvelles
  33. Le Devoir
  34. LesAffaires.com
  35. La Presse
  36. Radio-Canada
  37. http://www.ccmm.qc.ca/fr/nouvelles/chris_hadfield
  38. Le Devoir
  39. http://www.ccmm.qc.ca/fr/formation/pratiques d’affaires
  40. http://www.ccmm.qc.ca/fr/formation/commerce international
  41. Construnet.ca
  42. http://www.ccmm.qc.ca/fr/metropole/interconnexion
  43. http://www.carrefourfrancisation.com
  44. http://www.ccmm.qc.ca/fr/nouvelles/creation
  45. http://www.spl.gouv.qc.ca/dossiers/strategie2008

Lien externe[modifier | modifier le code]