Challenge européen 2011-2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Challenge européen 2011-2012

alt=Description de l'image Amlin challenge cup logo.jpg.
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) European Rugby Cup
Édition 16e
Lieu finale au Stoop, Twickenham
Date du 10 novembre 2011 au 18 mai 2012
Nations Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Espagne Espagne
Drapeau : France France
Drapeau : Italie Italie
Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles
Drapeau : Roumanie Roumanie
Participants 20 équipes
+ 3 reversées de la Coupe d'Europe
Matchs joués 67
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Drapeau : France Biarritz olympique
Finaliste Drapeau : France RC Toulon
Demi-finalistes Drapeau : France CA Brive
Drapeau : France Stade français
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : Australie Morgan Turinui (6 essais)
Meilleur réalisateur Drapeau : Angleterre Jonny Wilkinson (96 pts)

Navigation

Le Challenge européen 2011-2012 oppose pour la saison 2011-2012 vingt équipes européennes de rugby à XV : huit françaises, cinq anglaises, quatre italiennes, une espagnole, une galloise et une roumaine. La compétition se déroule du 10 novembre 2011 au 18 mai 2012 date de la finale. La compétition est organisée en deux phases. Une première phase de poules se déroule en matchs aller-retour à la fin de laquelle sont qualifiées les cinq équipes ayant terminé en tête de leur groupe. La compétition se poursuit par une phase à élimination directe à partir des quarts de finale.

Le Biarritz olympique bat le RC Toulon en finale sur le score de 21 à 18 et remporte ainsi son premier titre sur la scène européenne. Aucun essai n'est marqué lors de la rencontre qui se résume à duel de buteurs : Dimitri Yachvili passe sept pénalités contre cinq et un drop pour Jonny Wilkinson[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Équipes en compétition[modifier | modifier le code]

Tirage au sort[modifier | modifier le code]

Les 20 équipes sont classées en fonction de leurs résultats lors des précédentes éditions des Coupes européennes (Heineken Cup et Challenge européen). Les cinq équipes les mieux classées sont tête de série. Par ailleurs, chaque pays ne peut avoir qu'une seule équipe par poule, à l'exception de la France qui comptent huit clubs. Le tableau suivant présente la répartition des équipes selon les « niveaux » avant le tirage au sort. Leur rang au classement européen est indiqué entre parenthèses.

Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4
Drapeau : France Stade français (8) Drapeau : Pays de Galles Newport Gwent Dragons (25) Drapeau : France SU Agen (41) Drapeau : France Lyon OU (41)
Drapeau : France USA Perpignan (9) Drapeau : France CA Brive (26) Drapeau : Italie Crociati Rugby (41) Drapeau : France Union Bordeaux Bègles (41)
Drapeau : Angleterre London Wasps (14) Drapeau : Angleterre Newcastle Falcons (28) Drapeau : Italie Petrarca Padoue (41) Drapeau : Italie Cavalieri Prato (41)
Drapeau : France RC Toulon (18) Drapeau : Angleterre Worcester Warriors (29) Drapeau : Angleterre Exeter Chiefs (41) Drapeau : Roumanie Bucureşti Oaks (41)
Drapeau : Angleterre Sale Sharks (22) Drapeau : France Aviron bayonnais (41) Drapeau : Italie Rovigo (41) Drapeau : Espagne CR La Vila (41)

Le tirage au sort s'est déroulé le 15 juin 2011 à Dublin.

Format[modifier | modifier le code]

Les formations s'affrontent dans une première phase de groupes en matchs « aller/retour » (six matchs pour chacune des équipes soit douze rencontres par groupe). Quatre points sont accordés pour une victoire et deux pour un nul. De plus, un point de bonus est accordé par match aux équipes qui inscrivent au moins quatre essais et un point de bonus est octroyé au club perdant un match par sept points d'écart ou moins. Les vainqueurs de chaque poule ainsi que les équipes issues de la Coupe d'Europe de rugby à XV 2011-2012 qui sont troisième, quatrième et cinquième meilleurs deuxièmes participent aux quarts de finale. Les 4 meilleurs premiers du challenge européen sont classés de 1 à 4 et reçoivent en quart de finale. Les équipes issues de la H Cup sont elles classées de 5 à 7, tandis que le plus mauvais premier du challenge européen est classé numéro 8. Les oppositions en quarts de finale sont définies de la manière suivante : équipe 1 - équipe 8, équipe 2 - équipe 7, équipe 3 - équipe 6 et équipe 4 - équipe 5. La suite de la compétition se fait par élimination directe à chaque tour.

Première phase[modifier | modifier le code]

Notations et règles de classement

Dans les tableaux de classement suivants, les différentes abréviations et couleurs signifient:

Qualifiés pour les quarts de finale.

Attribution des points : victoire sur tapis vert : 5, victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : au moins 4 essais marqués ; défensif : défaite par 7 points d'écart ou moins).

Règles de classement[2] :

  • équipes dans la même poule : 1. points terrain ; 2. points terrain obtenus dans les matchs entre équipes concernées ; 3. nombre d'essais marqués dans les matchs entre équipes concernées ; 4. différence de points dans les matchs entre équipes concernées.
  • équipes dans des poules différentes : 1. points terrain ; 2. nombre d'essais marqués ; 3. différence de points ; 5. nombre de joueurs obtenus un carton jaune et/ou suspendus ; 6. tirage à pile ou face.

Poule 1[modifier | modifier le code]

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : France Stade français Paris 6 6 0 0 33 5 5 0 241 43 198 29
2 Drapeau : Angleterre Worcester 6 4 0 2 30 9 4 0 194 95 99 20
3 Drapeau : Roumanie Bucureşti Oaks 6 2 0 4 12 27 2 0 102 184 -82 10
4 Drapeau : Italie Crociati RFC 6 0 0 6 4 38 0 0 36 251 -215 0

1re journée

10 novembre Sixways Stadium Worcester Warriors 14 – 23 Stade français
13 novembre Arcul de Triumf Bucureşti Oaks 34 – 7 Crociati RFC

2e journée

18 novembre Stade Charléty Stade français 49 – 3 Bucureşti Oaks
19 novembre Stadio XXV Aprile Crociati RFC 3 – 34 Worcester Warriors

3e journée

10 décembre Stadio XXV Aprile Crociati RFC 0 – 57 Stade français
11 décembre Arcul de Triumf Bucureşti Oaks 13 – 24 Worcester Warriors

4e journée

15 décembre Stade Charléty Stade français 45 – 3 Crociati RFC
17 décembre Sixways Stadium Worcester Warriors 57 – 13 Bucureşti Oaks

5e journée

14 janvier Arcul de Triumf Bucureşti Oaks 13 – 34 Stade français
14 janvier Sixways Stadium Worcester Warriors 55 – 10 Crociati RFC

6e journée

21 janvier Stadio XXV Aprile Crociati RFC 13 – 26 Bucureşti Oaks
21 janvier Stade Charléty Stade français 33 – 10 Worcester Warriors

Poule 2[modifier | modifier le code]

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : France RC Toulon 6 5 0 1 26 5 4 1 197 73 124 25
2 Drapeau : Angleterre Newcastle Falcons 6 4 0 2 18 9 2 0 133 82 51 18
3 Drapeau : France Lyon OU 6 3 0 3 16 11 1 1 143 114 29 14
4 Drapeau : Italie Petrarca Padoue 6 0 0 6 3 38 0 0 50 254 -204 0

1re journée

10 novembre Stade Pierre-Rajon RC Toulon 53 – 22 Padoue
12 novembre Kingston Park Newcastle Falcons 27 – 19 Lyon OU

2e journée

19 novembre Stadio Plebiscito Padoue 3 – 34 Newcastle Falcons
19 novembre Matmut Stadium Lyon OU 19 – 26 RC Toulon

3e journée

8 décembre Kingston Park Newcastle Falcons 6 – 3 RC Toulon
10 décembre Matmut Stadium Lyon OU 31 – 16 Padoue

4e journée

17 décembre Stadio Plebiscito Padoue 3 – 43 Lyon OU
17 décembre Stade Mayol RC Toulon 36 – 10 Newcastle Falcons

5e journée

15 janvier Stade Mayol RC Toulon 29 – 10 Lyon OU
15 janvier Kingston Park Newcastle Falcons 43 – 0 Padoue

6e journée

21 janvier Matmut Stadium Lyon OU 21 – 13 Newcastle Falcons
21 janvier Stadio Plebiscito Padoue 6 – 50 RC Toulon

Poule 3[modifier | modifier le code]

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : Angleterre London Wasps 6 5 0 1 21 7 3 0 189 75 114 23
2 Drapeau : France Aviron bayonnais 6 5 0 1 24 3 2 0 197 61 136 22
3 Drapeau : France Bordeaux Bègles 6 2 0 4 9 14 1 1 82 132 -50 10
4 Drapeau : Italie Rugby Rovigo 6 0 0 6 5 35 0 1 51 251 -200 1

1re journée

12 novembre Stade Mario-Battaglini Rugby Rovigo 10 – 43 Aviron bayonnais
12 novembre Stade Jacques-Chaban-Delmas Bordeaux-Bègles 14 – 47 London Wasps

2e journée

17 novembre Stade Jean-Dauger Aviron bayonnais 20 – 3 Bordeaux-Bègles
20 novembre Adams Park London Wasps 38 – 7 Rugby Rovigo

3e journée

10 décembre Stade Mario-Battaglini Rugby Rovigo 7 – 31 Bordeaux-Bègles
10 décembre Stade Jean-Dauger Aviron bayonnais 19 – 11 London Wasps

4e journée

15 décembre Adams Park London Wasps 25 – 11 Aviron bayonnais
16 décembre Stade Jacques-Chaban-Delmas Bordeaux-Bègles 15 – 10 Rugby Rovigo

5e journée

12 janvier Stade Jacques-Chaban-Delmas Bordeaux-Bègles 6 – 12 Aviron bayonnais
14 janvier Stade Mario-Battaglini Rugby Rovigo 11 – 32 London Wasps

6e journée

22 janvier Stade Jean-Dauger Aviron bayonnais 92 – 6 Rugby Rovigo
22 janvier Adams Park London Wasps 36 – 13 Bordeaux-Bègles

Poule 4[modifier | modifier le code]

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : Angleterre Exeter Chiefs 6 5 0 1 22 4 2 1 202 64 138 23
2 Drapeau : France USA Perpignan 6 4 0 2 17 9 2 0 153 112 41 18
3 Drapeau : Pays de Galles Newport 6 3 0 3 16 7 2 1 139 100 39 15
4 Drapeau : Italie Cavalieri Prato 6 0 0 6 6 41 0 0 62 280 -218 0

1re journée

11 novembre Stade Aimé-Giral USA Perpignan 15 – 12 Exeter Chiefs
12 novembre Stadio Lungobisenzio Cavalieri Prato 3 – 33 Newport Gwent Dragons

2e journée

17 novembre Rodney Parade Newport Gwent Dragons 23 – 13 USA Perpignan
19 novembre Sandy Park Exeter Chiefs 68 – 0 Cavalieri Prato

3e journée

9 décembre Stade Aimé-Giral USA Perpignan 54 – 20 Prato
11 décembre Sandy Park Exeter Chiefs 18 – 6 Newport Gwent Dragons

4e journée

17 décembre Stadio Lungobisenzio Cavalieri Prato 13 – 30 USA Perpignan
18 décembre Rodney Parade Newport Gwent Dragons 19 – 23 Exeter Chiefs

5e journée

14 janvier Stadio Lungobisenzio Cavalieri Prato 10 – 50 Exeter Chiefs
14 janvier Stade Aimé-Giral USA Perpignan 27 – 13 Newport Gwent Dragons

6e journée

21 janvier Sandy Park Exeter Chiefs 31 – 14 USA Perpignan
21 janvier Rodney Parade Newport Gwent Dragons 45 – 16 Cavalieri Prato

Poule 5[modifier | modifier le code]

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Drapeau : France CA Brive 6 6 0 0 26 7 3 0 209 79 130 27
2 Drapeau : Angleterre Sale Sharks 6 4 0 2 31 8 4 0 225 96 129 20
3 Drapeau : France SU Agen 6 2 0 4 24 21 2 0 168 166 2 10
4 Drapeau : Espagne CR La Vila 6 0 0 6 6 51 0 0 64 325 -261 0

1re journée

12 novembre Villajoyosa Rugby Stadium CR La Vila 10 – 50 SU Agen
12 novembre Stade Amédée-Domenech CA Brive 26 – 18 Sale Sharks

2e journée

18 novembre Edgeley Park Sale Sharks 59 – 6 CR La Vila
20 novembre Stade Armandie SU Agen 8 – 29 CA Brive

3e journée

8 décembre Stade Armandie SU Agen 14 – 29 Sale Sharks
10 décembre Villajoyosa Rugby Stadium CR La Vila 18 – 47 CA Brive

4e journée

15 décembre Stade Amédée-Domenech CA Brive 38 – 13 CR La Vila
18 décembre Edgeley Park Sale Sharks 41 – 21 SU Agen

5e journée

13 janvier Stade Amédée-Domenech CA Brive 50 – 13 SU Agen
14 janvier Villajoyosa Rugby Stadium CR La Vila 10 – 69 Sale Sharks

6e journée

19 janvier Stade Armandie SU Agen 62 – 7 CR La Vila
19 janvier Edgeley Park Sale Sharks 9 – 19 CA Brive

Phase finale[modifier | modifier le code]

Les cinq premiers ainsi que trois équipes issues de la Coupe d'Europe de rugby à XV 2011-2012 sont qualifiés pour les quarts de finale. Les huit équipes sont classées dans l'ordre suivant pour obtenir le tableau des quarts de finale : les quatre meilleurs premiers de poule sont classés de 1 à 4 et reçoivent en quart de finale, les trois équipes reversés de H Cup sont classées de 5 à 7 et le plus mauvais premier du challenge européen est classé huitième. Les quarts étant organisés de la manière suivante : le premier rencontre le huitième, le second le septième, le troisième le sixième et le quatrième le cinquième. Un tirage au sort a lieu pour les demi-finales. La finale a lieu au Stoop à Twickenham le 18 mai 2012[3].

Les équipes sont départagées selon les critères suivants[2] :

  1. Plus grand nombre de points
  2. Nombre d'essais marqués
  3. Différence de points
Rang Clubs Points EM
1 Drapeau : France Stade français 29 33
2 Drapeau : France CA Brive 27 26
3 Drapeau : France RC Toulon 25 26
4 Drapeau : Angleterre London Wasps 23 20
5 Drapeau : France Biarritz olympique 18 18
6 Drapeau : Angleterre Harlequins 17 11
7 Drapeau : Pays de Galles Llanelli Scarlets 14 11
8 Drapeau : Angleterre Exeter Chiefs 23 22

Tableau[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
 le 6 avril 2012 au Stade Mayol, Toulon      le 27 avril 2012 au Stade Mayol, Toulon      18 mai 2012, The Stoop, Twickenham
 Drapeau : France RC Toulon  37
 Drapeau : Angleterre Harlequins  8  
 Drapeau : France RC Toulon  32
 le 5 avril 2012 au Stade Charléty, Paris
   Drapeau : France Stade français  29  
 Drapeau : France Stade français  22
 Drapeau : Angleterre Exeter Chiefs  17  
 Drapeau : France RC Toulon  18
 le 7 avril 2012 à l'Adams Park, High Wycombe
   Drapeau : France Biarritz olympique  21
 Drapeau : Angleterre London Wasps  23
 le 28 avril 2012 au Parc des sports d'Aguiléra, Biarritz
 Drapeau : France Biarritz olympique  26  
 Drapeau : France Biarritz olympique  19
 le 8 avril 2012 au Stade Amédée-Domenech, Brive
   Drapeau : France CA Brive  0  
 Drapeau : France CA Brive  15
 Drapeau : Pays de Galles Llanelli Scarlets  11  

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

le 5 avril 2012
20 h 45 CET
Drapeau : France Stade français 22 – 17
(6 – 9)
Exeter Chiefs Drapeau : Angleterre Stade Charléty, Paris
4 693 spectateurs
Arbitre : Peter Fitzgibbon Drapeau : Irlande
Essai(s) : Camara (42e), Williams (78e)
Pénalité(s) : Dupuy 4 (29e, 40e, 46e, 55e)
Carton(s) jaune(s) : Contepomi (25e)
Essai(s) : Naqelevuki (67e)
Pénalité(s) : Mieres 4 (20e, 26e, 35e, 49e)
le 6 avril 2012
20 h 45 CET
Drapeau : France RC Toulon 37 – 8
(22 – 3)
Harlequins Drapeau : Angleterre Stade Mayol, Toulon
12 762 spectateurs
Arbitre : George Clancy Drapeau : Irlande
Essai(s) : Tillous-Borde (33e), Lapeyre (60e), Armitage (73e)
Transformation(s) : Wilkinson (34e), Giteau (61e)
Pénalité(s) : Wilkinson 5 (5e, 9e, 14e, 18e, 30e) Giteau (52e)
Essai(s) : Care (77e)
Pénalité(s) : Clegg (11e)
Carton(s) jaune(s) : Johnston (49e)
le 7 avril 2012
12 h 30 WET
Drapeau : Angleterre London Wasps 23 – 26
(9 – 17)
Biarritz olympique Drapeau : France Adams Park, High Wycombe
4 308 spectateurs
Arbitre : John Lacey Drapeau : Irlande
Essai(s) : Wade (63e), Davis (66e)
Transformation(s) : Robinson 2 (64e, 67e)
Pénalité(s) : Robinson 3 (13e, 21e, 39e)
Essai(s) : Balshaw (22e), Van Staden (39e)
Transformation(s) : Yachvili 2 (23e, 41e)
Pénalité(s) : Yachvili 4 (28e, 54e, 61e, 76e)
le 8 avril 2012
20 h 15 CET
Drapeau : France CA Brive 15 – 11
(6 – 6)
Llanelli Scarlets Drapeau : Pays de Galles Stade Amédée-Domenech, Brive-la-Gaillarde
7 850 spectateurs
Arbitre : Wayne Barnes Drapeau : Angleterre
Pénalité(s) : Swanepoel 5 (15e, 35e, 46e, 50e, 79e)
Carton(s) jaune(s) : Geraghty (52e)
Essai(s) : L. Williams (58e)
Pénalité(s) : S. Jones 2 (30e, 39e)

Demi-finales[modifier | modifier le code]

27 avril 2012
20 h 55 CET
Drapeau : France RC Toulon 32 – 29
(11 – 19)
Stade français Drapeau : France Stade Mayol, Toulon
12 404 spectateurs
Arbitre : Alain Rolland Drapeau : Irlande
Essai(s) : Armitage (1re)
Pénalité(s) : Wilkinson 7 (31e, 40e, 42e, 50e, 54e, 62e, 67e)
Drop(s) : Wilkinson 2 (46e, 79e)
Essai(s) : Bonneval (12e), Turinui (59e)
Transformation(s) : Plisson 2 (13e, 60e)
Pénalité(s) : Plisson 3 (15e, 26e, 36e)
Drop(s) : Plisson (20e, 68e)
Carton(s) jaune(s) : Arias (69e)
28 avril 2012
16 h 00 CET
Drapeau : France Biarritz olympique 19 – 0
(13 – 0)
CA Brive Drapeau : France Parc des sports d'Aguiléra, Biarritz
8 927 spectateurs
Arbitre : George Clancy Drapeau : Irlande
Essai(s) : Traille (27e)
Transformation(s) : Yachvili (28e)
Pénalité(s) : Yachvili 4 (15e, 22e, 68e, 70e)
Carton(s) rouge(s) : Barozzi (80e)

Finale[modifier | modifier le code]

18 mai 2012
20 h 00 WET
Drapeau : France RC Toulon 18 – 21
(9 – 12)
Biarritz olympique Drapeau : France The Stoop, Twickenham
9 376 spectateurs
Arbitre : Wayne Barnes Drapeau : Angleterre
Pénalité(s) : Wilkinson 5 (11e, 22e, 31e, 44e, 59e)
Drop(s) : Wilkinson (65e)
Carton(s) jaune(s) : Hayman (45e), Armitage (52e)
Pénalité(s) : Yachvili 7 (4e, 17e, 24e, 35e, 46e, 53e, 73e)

Statistiques[modifier | modifier le code]

Meilleurs réalisateurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Points Essais Transf. Pén.
Drops
1 Jonny Wilkinson RC Toulon 96 0 12 21 3
2 Ignacio Mieres Exeter Chiefs 71 1 6 18 0
3 Nicky Robinson London Wasps 64 0 11 14 0
4 Jules Plisson Stade français 53 0 16 5 2
5 Dimitri Yachvili Biarritz olympique 51 1 8 19 0
6 Jason Tovey Newport Gwent Dragons 50 1 12 5 2
7 Benjamin Boyet Aviron bayonnais 46 0 5 12 0
8 Nick MacLeod Sale Sharks 40 0 8 8 0
- Rob Miller Sale Sharks 40 2 15 0 0
- Florin Vlaicu Bucarest Wolves 40 0 8 8 0

Meilleurs marqueurs[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Club Essais
1 Morgan Turinui Stade français 6
2 Tom Brady Sale Sharks 5
- Djibril Camara Stade français 5
- Benjamin Lapeyre RC Toulon 5
5 Marian Apostol Bucarest Wolves 4
- Josh Drauniniu Worcester Warriors 4
- Johnny Leota Sale Sharks 4
- Chris Pennell Worcester Warriors 4
- James Phillips Exeter Chiefs 4
- Alex Rokokaro Stade français 4

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Y. S., « Le BO remercie Yachvili », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 18 mai 2012 (consulté le 21 mai 2012)
  2. a et b « Amlin Challenge Cup – Key Tournament Rules », sur www.ercrugby.com, ERC (consulté le 7 juin 2011)
  3. « La finale au stoop de Twickenham », sur www.lequipe.fr, L'Équipe,‎ 7 décembre 2011 (consulté le 7 décembre 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]