Challenge de France féminin 2004-2005

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Challenge de France
2004-2005

Généralités
Sport Football féminin
Organisateur(s) FFF
Éditions 4e
Lieu Drapeau : France France
Date du 21 novembre 2004
au 14 mai 2005
(Phase fédérale)
Épreuves X tours
5 en phase finale
Site(s) Finale :
Stade de la Tête Noire
Palmarès
Tenant du titre Olympique lyonnais
Vainqueur FCF Juvisy
Finaliste Olympique lyonnais

Navigation

Le Challenge de France féminin 2004-2005 est la 4e édition du Challenge de France féminin.

Il s'agit d'une compétition à élimination directe ouverte à tous les clubs de football féminin français et est organisée par la Fédération française de football (FFF) et ses ligues régionales.

La finale a eu lieu le 14 mai 2005 au Stade de la Tête Noire à Buzançais, et a été remporté par le FCF Juvisy face à l'Olympique lyonnais lors de la séance de tirs au but (5-4).

Déroulement de la compétition[modifier | modifier le code]

Calendrier du Challenge de France 2004-2005
Nom Dates retenues Équipes participantes Équipes restantes
Phase régionale
Selon les ligues - 64
Phase fédérale
(entrée en lice des 20 équipes de Division 2)
1er tour fédéral 21 novembre 2004 84 42
2e tour fédéral 12 décembre 2004 42 21
Phase finale
(entrée en lice des 11 équipes de Division 1)[1]
Seizièmes de finale 16 janvier 2005 32 16
Huitièmes de finale 13 février 2005 16 8
Quarts de finale 10 avril 2005 8 4
Demi-finales 5 mai 2005 4 2
Finale 14 mai 2005 2 1

Premier tour fédéral[modifier | modifier le code]

Le premier tour fédéral est marqué par l'entrée en lice des 20 clubs de 2e division.

Deuxième tour fédéral[modifier | modifier le code]

Seizièmes de finale[modifier | modifier le code]

Les seizièmes de finale sont marqués par l'entrée en lice des 11 clubs de la première division qui rejoignent les 13 clubs de deuxième division, les 4 clubs de troisième division et les 5 clubs de division d'honneur, déjà qualifiés pour ce tour de la compétition.

Les rencontres ont lieu le week-end du 16 janvier 2005 et sont marquées par les performances de l'AS Sarreguemines et du FC Saint-Rémy, clubs de division d'honneur, qui éliminent respectivement le CS Mars Bischheim et le FCF Lioujas, pensionnaires de division 2.

Date Club (division) Score Club (division)
16/01/2005 Stade briochin (Division 1) 0-6 ASJ Soyaux (Division 1)
16/01/2005 FCF Monteux (Division 2) 0-5 Montpellier HSC (Division 1)
16/01/2005 AS Montigny (Division 2) 0-0 (Tab : 4-3) Saint-Memmie Olympique (Division 1)
16/01/2005 AS Saint-Quentin (Division 2) 1-5 FC Vendenheim (Division 1)
16/01/2005 COM Bagneux (Division 2) 0-5 FCF Juvisy (Division 1)
16/01/2005 Celtic de Marseille (Division 2) 0-2 Olympique lyonnais (Division 1)
16/01/2005 ES Cormelles-le-Royal (Division 2) 1-6 Paris SG (Division 1)
16/01/2005 Tours FC (Division 2) 1-0 FCF Condéen (Division 2)
16/01/2005 AS Algrange (Division 3) 0-0 (Tab : 5-4) FCF Hénin-Beaumont (Division 1)
16/01/2005 AS Juvignac (Division d'Honneur) 0-3 Toulouse FC (Division 1)
16/01/2005 Le Mans UC (Division 2) 2-0 ESOFV La Roche-sur-Yon (Division 2)
16/01/2005 Saint-Herblain OC (Division 2) 1-1 (Tab : 1-3) ASF Les Verchers (Division 3)
16/01/2005 AS Sarreguemines (Division d'Honneur) 1-1 (Tab : 5-4) CS Mars Bischheim (Division 2)
16/01/2005 FC Saint-Rémy (Division d'Honneur) 2-1 FCF Lioujas (Division 2)
16/01/2005 EB Saint-Cyr-sur-Loire (Division 3) 1-1 (Tab : 4-3) ES Blanquefortaise (Division 3)
16/01/2005 FCF Ambilly (Division d'Honneur) 1-1 (Tab : 2-4) Rodez AF (Division d'Honneur)

Huitièmes de finale[modifier | modifier le code]

Lors des huitièmes de finale il ne reste plus que 7 clubs de première division accompagnés de 3 clubs de deuxième division, de 3 clubs de troisième division et des trois petits poucets issus de division d'honneur que sont, le FC Saint-Rémy, l'AS Sarreguemines et le Rodez AF.

Les rencontres ont lieu le week-end du 13 février 2005 et voient la logique des tirages respectée avec la qualification des favoris de chaque rencontre.

Date Club (division) Score Club (division)
13/02/2005 Montpellier HSC (Division 1) 2-0 Toulouse FC (Division 1)
13/02/2005 FCF Juvisy (Division 1) 7-0 AS Montigny (Division 2)
13/02/2005 AS Algrange (Division 3) 0-6 FC Vendenheim (Division 1)
13/02/2005 ASF Les Verchers (Division 3) 0-3 ASJ Soyaux (Division 1)
13/02/2005 FC Saint-Rémy (Division d'Honneur) 0-3 Paris SG (Division 1)
13/02/2005 AS Sarreguemines (Division d'Honneur) 0-6 Olympique lyonnais (Division 1)
13/02/2005 EB Saint-Cyr-sur-Loire (Division 3) 1-4 Tours FC (Division 2)
13/02/2005 Rodez AF (Division d'Honneur) 0-1 Le Mans UC (Division 2)

Quarts de finale[modifier | modifier le code]

Lors des quarts de finale il ne reste plus que 6 clubs de première division accompagnés de 2 clubs de deuxième division.

À ce stade, les quatre favoris pour la victoire finale sont le FCF Juvisy, le Montpellier HSC, l'ASJ Soyaux et l'Olympique lyonnais, qui occupent également les quatre premières places de première division depuis plus de la moitié de la saison.

Les rencontres ont lieu le week-end du 10 avril 2005 et sont marquées par la victoire de l'Olympique lyonnais face au Montpellier HSC, champion de France en titre.

Date Club (division) Score Club (division)
10/04/2005 Olympique lyonnais (Division 1) 1-0 Montpellier HSC (Division 1)
10/04/2005 ASJ Soyaux (Division 1) 3-0 FC Vendenheim (Division 1)
10/04/2005 Paris SG (Division 1) 3-1 Tours FC (Division 2)
10/04/2005 Le Mans UC (Division 2) 0-4 FCF Juvisy (Division 1)

Demi-finales[modifier | modifier le code]

Lors des demi-finales il ne reste plus que quatre clubs de première division dans le dernier carrée.

Les rencontres ont lieu le 5 mai 2005 et voient les deux favoris, le FCF Juvisy et l'Olympique lyonnais, atteindre sans grande difficulté la finale de la compétition.

Date Club (division) Score Club (division)
05/05/2005 Olympique lyonnais (Division 1) 4-2 ASJ Soyaux (Division 1)
05/05/2005 Paris SG (Division 1) 0-7 FCF Juvisy (Division 1)

Finale[modifier | modifier le code]

La finale oppose deux clubs de première division, l'Olympique lyonnais double tenant du titre et qui participe pour la quatrième fois consécutive à la finale de la compétition, et le FCF Juvisy qui participe à la première finale de son histoire.

14 mai 2005
Olympique lyonnais 1-1
(0-0)
FCF Juvisy Stade de la Tête Noire, Buzançais
Spectateurs : 700
Arbitrage : Sarah Girard

But inscrit après 58 minutes 58e Sandrine Brétigny

But inscrit après 64 minutes 64e Laëtitia Tonazzi

Marianne Grangeon Réussi
Danielle Slaton Manqué
Sandrine Brétigny Manqué
Cécile Locatelli Réussi
Lorrie Fair Réussi
Christie Welsh Réussi
Sandrine Dusang Manqué

Tirs au but

4-5

Réussi Élise Bussaglia
Réussi Laëtitia Tonazzi
Manqué Sandrine Soubeyrand
Manqué Marinette Pichon
Réussi Stéphanie Mugneret-Béghé
Réussi Nelly Guilbert
Réussi Alexandra Guiné

G 1 Drapeau des États-Unis Hope Solo
D 2 Drapeau de la France Sandrine Dusang
D 3 Drapeau de la France Cécile Locatelli Capitaine
D 4 Drapeau de la France Marianne Grangeon
D 5 Drapeau de la France Delphine Blanc
M 6 Drapeau des États-Unis Danielle Slaton
M 7 Drapeau de la France Claire Morel
M 8 Drapeau des États-Unis Lorrie Fair
M 10 Drapeau de la France Ludivine Bruet Remplacé après 76 minutes 76e
A 9 Drapeau des États-Unis Christie Welsh
A 11 Drapeau de la France Sandrine Brétigny
Remplacements:
M X Drapeau de la France Séverine Creuzet-Laplantes Entré après 76 minutes 76e 
Entraîneur:
Drapeau de la France Farid Benstiti
G 1 Drapeau de la France Sandrine Capy
D 2 Drapeau de la France Stéphanie Mugneret-Béghé
D 3 Drapeau de la France Nelly Guilbert
D 4 Drapeau de la France Sandrine Soubeyrand
D 5 Drapeau de la France Émilie Trimoreau
M 6 Drapeau de la France Élise Bussaglia
M 7 Drapeau de la France Alexandra Guiné
M 8 Drapeau de la France Sophie Guyennot
M 10 Drapeau de la France Virginie Bourdille
A 9 Drapeau de la France Laëtitia Tonazzi
A 11 Drapeau de la France Marinette Pichon
Entraîneur:
Drapeau de la France Pascal Gressani

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le CNFE Clairefontaine ne prend pas part à la compétition