Chalcolestes viridis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chalcolestes viridis[1], le Leste vert, est une petite libellule (demoiselle) de la famille des Lestidae, originaire d'Eurasie. Il a une couleur vert métallique et tient ses ailes écartées de l'abdomen.

Cette espèce est rattachée au genre Chalcolestes car sa larve diffère des larves des autres demoiselles du genre Lestes.

Description[modifier | modifier le code]

C. viridis (Accouplement)

Les deux sexes sont caractérisés par une couleur vert-métallique, comme les autres demoiselles lestes mais leur taille est plus grande, leur couleur plus foncée, et sans pruinescence bleutée. Le pterostigma est brun clair et cerclé de noir.

  • Le mâle a un abdomen très long.
  • La femelle a un ovipositeur plus long que celui du Leste dryade (Lestes dryas).
  • Au repos, les ailes sont tenues loin du corps.

Habitat, répartition[modifier | modifier le code]

On le retrouve dans divers types de zones humides (mares, marais aux eaux stagnantes ou cours d'eau très lents tels que petits canaux), en Europe centrale et du sud, perché sur les branches de saule ou de bouleau, utilisées pour la ponte.

Comportement[modifier | modifier le code]

  • Période de vol : plutôt tardive (fin août à octobre)
  • Les mâles ont un comportement territorial. Ils défendent leur territoire qu'ils semblent reconnaître et mémoriser au moyen de repères (arbres, buissons, berges).
  • Les femelles s'écartent souvent de l'eau. Les œufs sont pondus dans des incisions faites dans l'écorce des branches fines en surplomb de l'eau. Des galles ovales distinctes apparaissent là où l'œuf a été introduit.

Statut, menaces[modifier | modifier le code]

Cette espèce, comme de nombreuses autres espèces des milieux humides sont mecacées par la régression ou la dégradation des zones humides. Elle n'était qu'épisodiquement vue en Grande-Bretagne où des populations se reconstituent. Elle est très répandue à Jersey.

C. viridis mâle
C. viridis femelle

Espèces proches[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

DIJKSTRA, Klaas-Douwe Benediktus; illustrations: R. Lewington; traduction et adaptation française: Philippe Jourde, Guide des libellules de France et d'Europe, Delachaux et Niestlé, Paris 2007, ISBN 978-2-603-01639-8., Réimpression 2011, 320 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Askew, R.R. (2004) The Dragonflies of Europe. (revised ed.) Harley Books. p61. ISBN 0946589755
  • d'Aguilar, J., Dommanget, JL., and Prechac, R. (1986) A field guide to the Dragonflies of Britain, Europe and North Africa. Collins. pp336. ISBN 0-00-219436-8
  • Gibbons, R.B., (1986). Dragonflies and Damselflies of Britain and Northern Europe. Country Life Books. ISBN 0-600-35841-0. pp58-59.
  1. Livre : Les libellules de France, Belgique et Luxembourg ; Editions Biotope ; ISBN : 9782914817059