Chalcogénure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chalcogénure est le nom de l'ion négatif (dianion) formé à partir d'un élément chimique de la famille des chalcogènes qui a gagné deux électrons. Il est aussi produit lors de la dissociation des chalcogénures d'hydrogène (H2X).

Un chalcogénure est donc généralement un composé chimique contenant au moins un élément chalcogène, oxygène, soufre, sélénium, tellure ou polonium.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Les chalcogénures sont généralement photosensibles[1], et donc inclus dans des verres en particulier. Le sélénium a très rapidement été identifié comme élément photosensible et exploité pour cette propriété[2] (voir aussi Photophone).

Exemples[modifier | modifier le code]

Les composés suivant font partie des chalcogénures :

Verres de chalcogénures[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Verre de chalcogénure.

Les matériaux formés de chalcogénure les plus courants sont les verres de chalcogénures[3]. Ce sont des verres en majorité transparents dans l'infrarouge, en particulier entre 8 et 14 µm c'est-à-dire dans la principale fenêtre atmosphérique. Ils trouvent ainsi leurs applications en thermographie infrarouge, spectroscopie déportée par onde évanescente[4], holographie, détection de gaz, de tumeur, stockage de mémoire (DVD), etc.[1]. Ils sont également très étudiés pour le développement de mémoire vive non volatile (Phase-Change Random Access Memory). Les verres de chalcogénures sont formés le plus souvent d'éléments chalcogènes et d'éléments proches dans le tableau périodique (pnictogène, cristallogène) : arsenic, germanium, antimoine, phosphore, jusqu'au gallium ou à l'indium.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Popescu, M. A. Science, S.-S. & Library, T. (Éds.), Non-Crystalline Chalcogenides, Kluwer Academic Publishers, 2000
  2. Bell, A., Selenium and the Photophone, Nature, 1880, 22, 500-503
  3. Les verres de chalcogénures et leurs applications, Bruno Bureau, Catherine Boussard, Jean-Luc Adam, Jacques Lucas, Photoniques, 2002, no 6, p. 32-35, Société française d'optique, Orsay, France (2001)
  4. Traité des matériaux - Tome 19, Matériaux émergents, Bernhard Ilschner, Collectif - Christian Janot, Presses polytechniques et universitaires romandes