Chalais (Dordogne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chalais.
Chalais
L'église Saint-Agnan de Chalais.
L'église Saint-Agnan de Chalais.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Nontron
Canton Jumilhac-le-Grand
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Jumilhac-le-Grand
Maire
Mandat
Jean-Louis Faye
2014-2020
Code postal 24800
Code commune 24095
Démographie
Gentilé Chalaisiens
Population
municipale
414 hab. (2011)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 31″ N 0° 55′ 42″ E / 45.5086111111, 0.928333333333 ()45° 30′ 31″ Nord 0° 55′ 42″ Est / 45.5086111111, 0.928333333333 ()  
Altitude Min. 220 m – Max. 313 m
Superficie 18,81 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte administrative de Dordogne
City locator 14.svg
Chalais

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de Dordogne
City locator 14.svg
Chalais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chalais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chalais

Chalais, anciennement orthographiée Chaleix, est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Aquitaine.

Elle est intégrée au parc naturel régional Périgord-Limousin.

Le nom de la commune a officiellement été changé en Chalais en 2009.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'étang en amont de Mavaleix, alimenté par la Valouse et partagé entre Chalais et Saint-Paul-la-Roche

La commune de Chalais est irriguée par deux cours d'eau, un affluent de l'Isle : la Valouse qui forme la limite de la commune à l'est, et un affluent de la Côle à l'ouest : le Touroulet (ou ruisseau de la Pouyade).

Le bourg, établi en bordure du Touroulet, est situé, en distances orthodromiques, 11 kilomètres au nord de Thiviers et 14 kilomètres à l'est de Saint-Pardoux-la-Rivière, sur la route départementale 98.

Dans sa partie est, la commune est traversée par la route nationale 21, axe qui relie Limoges aux Pyrénées centrales, et par la ligne de chemin de fer Limoges - Périgueux.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Chalais
Mialet La Coquille
Chalais
Saint-Jory-de-Chalais Saint-Paul-la-Roche

Toponymie[modifier | modifier le code]

Comme pour Calais, l'origine du nom pourrait provenir d'une racine « kal » d'origine pré-indo-européenne signifiant « pierre, rocher » dont est issu le mot « caillou »[1],[2].

En occitan, la commune porte le nom de Chalés[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le lieu est connu à l'époque gallo-romaine pour ses forges[2].

La première mention écrite connue du lieu remonte à l'an 1190 sous la forme Chalesium. En 1365, il est noté Calesium[2]. Sur la carte de Cassini représentant la France entre 1756 et 1789, le village est identifié sous le nom de Chalaix[4].

Le nom de la commune a officiellement été changé de Chaleix en Chalais le 25 juin 2009 (parution du décret au Journal officiel)[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs[modifier | modifier le code]

La commune de Chalais a, dès 1790, été rattachée au canton de Jumilhac qui dépendait du district d'Excideuil. En 1800, les districts sont supprimés. Le canton est alors rattaché à l'arrondissement de Nontron[6].

En 2002, Chalais rejoint la communauté de communes du Pays de Jumilhac-le-Grand.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1965 1989 Georges Fourier   Agriculteur
1989 2001 Henri Faye    
mars 2001 2005 Daniel Besson    
2005 mars 2014 Gérard Taffu SE Responsable d'agence d'assurances
mars 2014 en cours Jean-Louis Faye    
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Les sept communes du canton sont jumelées avec la municipalité allemande de Romrod depuis 1990[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, Chalais comptait 414 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (2007, 2012, 2017, etc. pour Chalais[8]). Depuis 2006, les autres dates correspondent à des estimations légales.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
594 992 809 863 813 783 800 774 757
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
746 686 673 636 716 763 812 850 868
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
882 853 749 710 696 666 648 618 549
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
562 513 456 385 425 435 442 443 414
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Pèlerinage de Compostelle[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. A. Dauzat et Ch. Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, 2e édition, Librairie Guénégaud, 1re édition en 1963, (ISBN 2-85023-076-6), p. 131.
  2. a, b et c Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000, (ISBN 2-86577-215-2), p. 93.
  3. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 30 octobre 2013.
  4. Chalaix sur Géoportail. Consulté le 30 octobre 2013.
  5. Décret n° 2009-755 du 22 juin 2009 portant changement de nom de communes paru au Journal officiel.
  6. « Notice communale de Chaleix », sur Ldh/EHESS/Cassini (consulté le 6 juillet 2012)
  7. Charlie Mazière, Le jumelage souffle ses vingt bougies, sur Sud Ouest du 8 juillet 2010, consulté le 25 juillet 2012.
  8. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté en 15 février 2014)
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  11. « Inscription du château de Mavaleix », base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 9 août 2009
  12. « Inscription de l'ancienne forge de Mavaleix », base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 9 août 2009