Chakravarti Rajagopalachari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rajagopalachari (à droite), en compagnie de Gandhi (à gauche).

Chakravarthi Rajagopalachari (décembre 1878 - ), connu sous les surnoms de Rajaji ou C.R., était un homme de droit, écrivain, homme d'État indien et spiritualiste hindou. Il fut le second Gouverneur général de l'Inde indépendante, après Lord Mountbatten de Birmanie, puis Ministre en Chef de la Présidence de Madras.

Biographie[modifier | modifier le code]

Considéré un temps comme l'héritier de Gandhi, cet homme de loi brillant originaire de Salem, est avant l'indépendance l'un des cinq leaders du Parti du Congrès avec Jawaharlal Nehru, Rajendra Prasad, Sardar Vallabhbhai Patel et Maulana Abdul Kalam Azad. Parmi ces cinq hommes, Rajaji, Nehru et Patel sont censés incarner « la tête, le cœur et les mains » de Gandhi, dans l'ombre duquel ils restent jusqu'à sa disparition. Ironiquement, tous trois ont des caractères tempêtueux et ne restent liés que par leur but commun et le charisme de Gandhi. Ils ont cependant un grand respect les uns pour les autres. Nehru écrit à propos de Rajaji dans son autobiographie comment son « intellect brillant, son caractère généreux et son pouvoir pénétrant d'analyse avaient été des atouts pour notre cause ».

Rajaji est probablement le premier leader du Parti du Congrès à admettre la caractère inévitable de la Partition de l'Inde. Il prophétise même, à tort cependant, que le Pakistan ne gardera pas son unité plus de vingt-cinq ans. Rajaji est connu pour être un féroce défenseur de ses idéaux politiques qui n'hésite pas à contredire ses adjoints ou ses amis les plus proches en public lorsqu'il est en désaccord avec eux.

Plus tard, C.R. devient un critique intransigeant de Nehru et du Congrès. Il fonde le parti Swatantra dans les années 1950 et attaque la politique de planification (license Raj) craignant qu'elle n'entraîne corruption et stagnation, au moment-même où la pensée socialiste de Nehru emporte toutes les faveurs.

Rajaji est l'auteur d'ouvrages sur Marc Aurèle et de version en langue anglaise du Ramayana et du Mahabharata.

Il a reçu la Bharat Ratna en 1954.

Notes et références[modifier | modifier le code]