Chaises musicales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour l’épisode de série télévisée, voir Chaises musicales (les Zinzins de l'espace).
Chaises musicales
jeu sportif
Ce jeu appartient au domaine public
Joueur(s) 3 à +
Âge à partir de 3 ans
Durée annoncée environ 10 minutes
habileté
physique

 Oui
 réflexion
décision

Nsp
générateur
de hasard

Nsp
information
Complète et parfaite

Le jeu de la chaise musicale ou des chaises musicales est un jeu sportif dont l’auteur n’est pas connu. Un minimum de trois joueurs est nécessaire et l'on peut y jouer à partir de trois ans, sans limite d’âge, pendant dix minutes ou plus en fonction du nombre de participants. Ce jeu ressemble à la danse du balai.

Principe général[modifier | modifier le code]

Le jeu exploite un principe mathématique : le principe des tiroirs.

Règle du jeu[modifier | modifier le code]

Les joueurs doivent marcher autour des chaises pendant que la musique est diffusée et être assis sur une chaise quand la musique est arrêtée. Celui qui ne trouve pas de siège est éliminé et quitte le jeu.

But du jeu[modifier | modifier le code]

Le but du jeu consiste donc à trouver un siège pour s'asseoir avant que tous les autres participants soient assis

Matériel[modifier | modifier le code]

Un émetteur de musique, des chaises et l'espace nécessaire pour marcher sans danger autour des chaises. Le nombre de chaises doit être inférieur d'une unité au nombre de participants.

Mise en place[modifier | modifier le code]

Il est préférable de réunir au minimum trois participants et un animateur qui s'occupe de mettre en route l'émetteur de musique et de l'arrêter. À deux participants, le jeu se joue en une seule séquence et perd de son intérêt. À l'inverse, un trop grand nombre de joueurs rend le jeu peu attractif pour les participants éliminés en début de partie. Si les participants sont nombreux, il est préférable de les répartir en plusieurs groupes.

Il faut s'organiser pour pouvoir mettre en route et arrêter la musique à n'importe quel moment du jeu. Il faut installer les chaises dossier contre dossier de manière à ce que les joueurs puissent d'une part tourner autour du groupe de chaises et d'autre part s'asseoir aisément sur ces dernières.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le jeu se joue en plusieurs séquences successives.

Au début d'une séquence, les joueurs se placent debout en cercle autour de chaises, musique arrêtée. Dès que la musique est mise, les joueurs tournent autour des chaises. Lorsqu'elle est arrêtée par l'animateur les joueurs s'asseoient. Celui qui n'a pas de chaise est éliminé et une chaise est retirée du cercle.

On lance la séquence suivante, avec un joueur et une chaise en moins. Et ainsi de suite jusqu'à la dernière séquence qui oppose les deux derniers joueurs aux prises avec une seule chaise. Celui des deux qui est le premier à s'asseoir quand la musique est arrêtée gagne la partie.

Récompense[modifier | modifier le code]

La seule récompense est d'avoir une place assise.

Nom dans différentes langues[modifier | modifier le code]

  • Arabe : الكراسي الموسيقية "Al-karassy al-mussiqya"
  • Turc: "Müzikli Sandalye"
  • Cantonais: 爭凳仔
  • Catalan: "El joc de les cadires"
  • Danois: "Stoledans"
  • Néerlandais: "Stoelendans"
  • Anglais: "Musical chairs"
  • Filipino: "Trip to Jerusalem"
  • Allemand: "Reise nach Jerusalem"
  • Grec: "Μουσικές Καρέκλες" - Musikes Karekles
  • Hébreu: "kisot muziklayim; כסאות מוזיקליים"
  • Hindî: "Sangeet ke saath Khursi"
  • Italien: "Il gioco della sedia"
  • Japonais: 椅子取りゲーム (isutori gēmu?)
  • Norvégien: "Stol-leken"
  • Portugais: "Dança das cadeiras"
  • Russe: "Скучно так сидеть"
  • Roumain: "Pǎsǎricǎ mutǎ-ţi cuibul"
  • Espagnol: "El juego de las sillas", "El juego de la silla" ; "La sillita musical", "Las sillas musicales"; in Argentina: "El baile de las sillas"
  • Suédois: "Hela havet stormar"
  • Thaï: "Kao'ee Dontri"

Notes[modifier | modifier le code]

Ce jeu présente certaines analogies avec «La danse du balai».

Ce jeu remonterait au Moyen Âge. Il s'agirait d'une allégorie des chevaliers qui à l'époque partaient nombreux en croisade vers Jérusalem, mais où ils décédaient un-par-un durant leur très long périple avant d'atteindre leur destination. À la fin, seul un petit nombre d’entre-eux arrivaient au but. C'est pourquoi ce jeu dans d'autres langues est appelé sous le nom de "voyage vers Jérusalem" (notamment en allemand: "Reise nach Jerusalem").

Le jeu de la chaise musicale est aussi une expression péjorative qui désigne certaines méthodes utilisées pour attribuer des places à des candidats qui sont en plus grand nombre que celui des places disponibles, par exemple pour attribuer les postes de ministres à des hommes politiques lors d'un remaniement ministériel. De plus, l'usage de cette expression signale aussi le fait que le nombre d'entrées et de sorties est souvent faible et que les personnes précédemment en poste changent simplement de portefeuille.