Chaire Slade pour l'enseignement des beaux-arts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Slade

La chaire Slade, destinée à l'enseignement des beaux-arts en Grande-Bretagne, fut fondée en 1869 dans trois universités différentes : Oxford, Cambridge et Londres. Quelques-uns des plus grands noms de l'histoire de l'art, britanniques ou étrangers, s'y sont succédé : John Ruskin, Kenneth Clark, John Pope-Hennessy, Anthony Blunt, Anita Brookner, Pierre Rosenberg, entre autres.

Origine[modifier | modifier le code]

Felix Slade[modifier | modifier le code]

Le British Museum au début du XXe siècle

Felix Joseph Slade (6 août 1788 - 29 mars 1868), philanthrope, mécène et collectionneur anglais né à Lambeth (Londres), était le fils de Robert Slade, un riche propriétaire terrien du Surrey. Il hérita d'une fortune considérable qui lui permit de collectionner les verreries anciennes, les livres et les gravures. Célibataire, il vécut toute sa vie avec son frère Henry, lui aussi célibataire, dans la demeure familiale de Walcot Place, et appartint à la Society of Antiquaries.

À sa mort, Felix Slade laissait un patrimoine de 160 000 £. Il légua sa bibliothèque et l'essentiel de ses collections d'objets d'art au British Museum. Depuis 1973, les livres de la collection Slade ont été transférés à la British Library.

Les fondations Slade[modifier | modifier le code]

Par testament, Felix Slade finança six bourses d'études consacrées aux beaux-arts, dans le cadre de l'université de Londres, qui formèrent le point de départ de la Slade School of Fine Art.

Parmi les professeurs de la Slade School of Fine Art, on peut citer Lucian Freud et Roger Fry. Parmi ses anciens élèves : le peintre Dora Carrington, l'écrivain et dessinateur G. K. Chesterton, l'historien de l'art William George Constable, le peintre Duncan Grant, l'artiste et écrivain Wyndham Lewis, le peintre Ben Nicholson, le poète Isaac Rosenberg.

Enfin, grâce à un legs de 35 000 £, le mécénat de Felix Slade permit de fonder conjointement, en 1869, les chaires Slade, destinées à l'enseignement des beaux-arts. Aujourd'hui, divers concours et prix prolongent cette tradition de mécénat. Le Prix Ariane de Rothschild par exemple, prix d’art contemporain attribué chaque année à un artiste peintre, offre ainsi une formation de six mois, tous frais payés, à la Slade School of Fine Art (Londres).

Les trois chaires Slade[modifier | modifier le code]

Les chaires Slade furent instituées dans trois universités différentes : celles d'Oxford, de Cambridge et de Londres. La chaire Slade d'Oxford est surnommée « chaire John Ruskin » en souvenir de son premier titulaire. Les professeurs portent le titre de Slade Professor of Fine Art. Le texte de la plupart des cours est disponible en librairie.

Les trois listes ci-dessous répertorient quelques-uns de ces enseignants.

Université d'Oxford[modifier | modifier le code]

  • Michael Baxandall 1974
  • J. Mordaunt Crook 1979
  • Nicholas Penny 1980
  • David Freedberg 1983
  • Henry Mayr-Harting 1987
  • Elizabeth McGrawth 1989
  • Kirk Varnedoe 1992
  • Michael Levey 1994
  • John Richardson 1995
  • Robert Hewison 1999
  • Donald Preziosi 2000
  • Ernst van de Wetering 2002
  • Tom Philips 2005
  • Alex Potts 2007

Université de Cambridge[modifier | modifier le code]

Roger Fry : Autoportrait, 1930

Université de Londres[modifier | modifier le code]

Alphonse Legros : Autoportrait, 1898
  • William Coldstream 1949
  • Bernard Cohen 1988
  • John Aiken 2000

Sources[modifier | modifier le code]

Cet article s'inspire en grande partie des articles en anglais « Slade Professor of Fine Art », « Slade School of Art » et « Felix Slade ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]