Chabrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chabrey
Localité suisse
Blason de Chabrey
Héraldique
Chabrey,la Grande Cariçaie,et en arrière-plan: Neuchâtel
Chabrey,la Grande Cariçaie,et en arrière-plan: Neuchâtel
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Broye-Vully
Commune Vully-les-Lacs
Code postal 1589 Chabrey
N° OFS 5453
Démographie
Population 179 hab. (31 décembre 2013)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 55′ 59″ N 6° 58′ 59″ E / 46.9330555556, 6.9830555555646° 55′ 59″ Nord 6° 58′ 59″ Est / 46.9330555556, 6.98305555556  
Altitude 494 m
Superficie 396 ha = 3,96 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Chabrey

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Chabrey

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Chabrey
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Chabrey est une ancienne commune et une localité suisse de la commune de Vully-les-Lacs du canton de Vaud, située dans le district de la Broye-Vully.

Géographie[modifier | modifier le code]

Chabrey est situé au pied du versant nord du Vully, entre les lacs de Neuchâtel et Morat, à 7km au nord d’Avenches. Le territoire s'étend de la rive du lac de Neuchâtel, au versant sud du Vully, où se trouve un petit vignoble. Les villages voisins de Chabrey sont Delley-Portalban (ouest), Villars-le-Grand (sud), Montmagny (sud-est) et Cudrefin (nord-est).

En 1997, le territoire était constitué de 6 % de zones bâties, de 37 % de zones forestières, de 45 % de zones agricoles, et d’un peu moins de 12 % de terres improductives (la Grande Cariçaie, le long du lac de Neuchâtel).

Chabrey–Pointe de Montbec I est le nom d'un site palafittique préhistorique des Alpes, situé sur les rives du lac de Neuchâtel, près du village de Chabrey. Le site a été classé le 27 juin 2011 au patrimoine mondial de l'UNESCO avec 110 autres sites lacustres du Néolithique dans les Alpes. Le site, situé dans un environnement naturel préservé, est une vaste station du Bronze final. La structure architecturale est très régulière avec des bâtiments disposés perpendiculairement à la rive et protégés par un système quadrangulaire de palissades (100 x 70 m). On distingue au moins deux phases de constructions. Dans le lac, se trouvent les pilotis encore bien préservés, ils sont en relation avec une strate archéologique déposée au large du rivage1.

Population[modifier | modifier le code]

Avec 270 habitants (fin 2010) Chabrey appartenait aux petites communes du canton de Vaud. La population de Chabrey s’élevait à 283 habitants en 1850, puis 222 habitants en 1900. Après que le nombre d’habitants ait diminué jusqu’à 136 en 1970, un accroissement significatif de la population a été enregistré depuis lors. La langue officielle est le français, parlée par 86,4 % de la population, 11,6 % de la population parle allemand et 1,0 % portugais (2000). La population est à 70 % protestante et un peu moins de 20 % catholique (2000).

Fusion de communes[modifier | modifier le code]

Durant plus de 502 ans, Chabrey a été une commune autonome (1509-2011). Depuis le 1er juillet 2011, Chabrey a fusionné avec les communes de Bellerive, Constantine, Montagny, Mur, Vallamand et Villars-le-Grand pour former la commune de Vully-les-Lacs.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Statistique annuelle de la population vaudoise au 31.12.2013 », sur Statistiques Vaud (consulté le 28 juillet 2014)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Sur les autres projets Wikimedia :