Chabot du Lez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le chabot du Lez (Cottus petiti) est une espèce de poisson découvert dans le Lez, un fleuve côtier de l'Hérault, en France.

Découverte[modifier | modifier le code]

En 1964, des chercheurs roumains, Mihai Bacescu et Bacescu Mester, étudient les loches et demandent à la France des échantillons de ces poissons de diverses rivières. Un chabot provenant du Lez (Hérault) figurait dans le lot. Les chercheurs en l'observant sont surpris par ses caractéristiques. Ils poussent plus loin leurs investigations et découvrent ainsi une espèce inconnue. Beaucoup sont sceptiques et en plus la découverte ne passionne pas outre mesure les spécialistes de la systématique des poissons en France. La découverte aurait pu passer inaperçue mais la biologie moléculaire est venue au secours des chercheurs et montre qu'il s'agit de l'espèce Cottus petiti et non de Cottus gobio, fréquent dans toute la France. Curieusement il n'est présent que dans le bassin du Lez.

Description[modifier | modifier le code]

Le chabot du Lez est un petit poisson à grosse tête et au corps allongé de la famille des Cottidés. Il vit caché entre les pierres du fond car il est dépourvu de vessie natatoire. Il nage peu, passant d'une cache à l'autre.

Il semble limiter son aire de répartition à la zone amont du Lez et particulièrement à deux villages (Prades-le-Lez et Saint-Clément-de-Rivière) d'après des captures en 2001.

Protection[modifier | modifier le code]

Ce petit habitant des fonds caillouteux du petit fleuve de France, est classé dans les 15 espèces menacées d'extinction en France (CR+EN+VU). Le poisson est inscrit dans la convention internationale de la directive 94/43 de la CEE en ce qui concerne les espèces animales et végétales d'intérêt communautaire dont la conservation nécessite la désignation de zones spéciales de conservation.

Depuis 2001, la source du Lez et les premiers kilomètres du fleuve sont classés site protégé Natura 2000, afin de protéger le Chabot du Lez.

Un rapport de l’État et du département de l’Hérault, publié en 2012, rendait compte de « piétinements répétitifs et de perturbations du lit du Lez, dus à une fréquentation excessive [entraînant] un dérangement du Chabot. » En effet le Lez prenant sa source à quelques kilomètres seulement de Montpellier, la fréquentation de cette rivière par les habitants notamment en période estivale est problématique.

Le SyBLe, le syndicat du bassin du Lez, a fait de ce poisson un combat emblématique.

Références[modifier | modifier le code]

  • Bacescu & Bacescu-Mester : Cottus petiti sp. n., un chabot nouveau récolté en France. Considérations zoogéographiques et données comparatives sur d'autres Cottus d'Europe. Vie et Milieu Suppl, No. 17 pp 431-446.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]