Chaînes côtières du Pacifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chaînes côtières du Pacifique
Carte sous licence libre bienvenue !
Géographie
Altitude 5 959 m, Mont Logan
Massif Cordillère nord-américaine
Longueur 3 800 km
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Mexique Mexique
Géologie
Âge Miocène
Roches Sédimentaires, métamorphiques et volcaniques

Les chaînes côtières du Pacifique, en anglais Pacific Coast Ranges, sont une série de montagnes qui s'étirent le long de la côte occidentale de l'Amérique du Nord, depuis l'Alaska jusqu'au Mexique. Elles offrent des paysages très différents car elles bordent plusieurs milliers de kilomètres de littoral. Elles culminent à 5 959 mètres au mont Logan dans le Yukon au Canada. Partout, elles plongent de manière abrupte dans l'océan Pacifique, sauf sur les sites d'estuaires et de baies (Baie de San Francisco, Puget Sound, région de Vancouver…).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation, topographie[modifier | modifier le code]

Montagnes Kenai
Chaîne Saint-Élie
Juneau Icefield
Chaînon Spectrum
Calotte glaciaire Stikine
Chaînon Waddington
Monts Insulaires
Chaîne des Cascades
Montagnes Klamath
Monts Santa Cruz
Santa Ynez Mountains
Tehachapi Mountains
Sierra Madre Occidentale

Liste des principales chaînes de montagne :

Géomorphologie et géologie[modifier | modifier le code]

Les chaînes côtières forment une série de crêtes et de sillons parallèles et presque longitudinaux. « Édifice pré-crétacé fortement métamorphisé »[1], elles se sont formées à la fin du Miocène avant d'être érodées puis affectées par des mouvements tectoniques pliocènes qui ont créé des failles. Le volcanisme apparaît à la fin de l'ère tertiaire.

Climat[modifier | modifier le code]

Partout, l'influence maritime de l'océan Pacifique se fait sentir. Cependant, plus on descend vers le sud de la zone, plus les températures moyennes augmentent, moins les précipitations sont importantes.

Quelques exemples :

Los Angeles :

Mois Janv Fev Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Dec
Températures (en °C) 12,5 13,1 13,6 14,9 16,6 18,1 20,3 20,8 20,4 18,4 15,8 13,3
Précipitations (en mm) 64 49 43 28 2 1 0 1 2 6 45 44

Faune et flore[modifier | modifier le code]

La faune de la Californie du Nord est constituée du cerf à queue noire, de l'ours noir, du puma, du coyote, du raton laveur, de la marte, du pékan et de la loutre commune. Plus au sud, on trouve le lynx, le renard, la belette, l'opossum et l'écureuil de Californie.

En Californie comme ailleurs, la flore dépend de la latitude : cependant, on retrouve le chêne de Californie sur toute la côte de cet état. Le nord et le centre sont le domaine du séquoia, du pseudotsuga et du tanoak. La plupart des séquoias se concentrent dans le Redwood National Park et le Muir Woods National Monument. On allant vers le centre apparait le chêne blanc de Californie et le chêne bleu, mais les arbres sont de moins en moins nombreux. Dans la région de Los Angeles et de San Diego, la chaîne côtière est couverte de chaparral, un maquis de buissons et de broussailles, particulièrement sensible aux incendies en été.

Histoire[modifier | modifier le code]

Activités[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Rougier, Gabriel Wackermann, Gérard Mottet, Géographie des montagnes, Paris, Ellipses, 2001, page 35