Chaîne de la Reine-Maud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

86° 00′ S 160° 00′ O / -86, -160

Chaîne de la Reine-Maud
Situation de la chaîne de la Reine-Maud
Situation de la chaîne de la Reine-Maud
Géographie
Altitude 4 230 m, Mont Kaplan
Massif Chaîne Transantarctique
Superficie 92 800 km2
Administration
Pays Drapeau de l'Antarctique Antarctique

La chaîne de la Reine-Maud ou montagnes de la Reine-Maud est un des principaux groupes de montagnes de la chaîne Transantarctique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

La chaîne de montagnes se situe dans la chaîne Transantarctique, entre les glaciers Beardmore et Reedy et entre la barrière de Ross et le plateau polaire Antarctique[1].

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La chaîne de la Reine-Maud est divisée en plusieurs sous-massifs[2] :

  • Chaîne du Commonwealth
  • Chaîne Supporters
  • Chaîne Dominion
  • Chaîne Hughes
  • Monts Bush
  • Massif Otway
  • Monts du Prince-Olav
  • Monts centraux de la Reine-Maud
  • Chaîne Hay - Plateau Nilsen
  • Watson Escarpment

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Les principaux sommets du massif sont les suivants[2] :

Sommet Altitude (en mètres) Massif
Mont Kaplan 4 230 Chaîne Hughes
Mont Wade 4 084 Monts du Prince-Olav
Mont Fisher 4 080 Monts du Prince-Olav
Centennial Peak 4 070 Monts du Prince-Olav
Mont Fridtjof Nansen 4 069 Monts centraux de la Reine-Maud
Mont Wexler 4 024 Chaîne Hughes
Flat Top 4 000 Chaîne du Commonwealth
Mont Odishaw 3 965 Chaîne Hughes
Plateau Nilsen 3 940 Chaîne Hay - Plateau Nilsen
Mont Donaldson 3 930 Chaîne du Commonwealth
Mont Ray 3 904 Monts du Prince-Olav
Mont Sellery 3 895 Monts du Prince-Olav
Mont Waterman 3 880 Chaîne Hughes
Crown Mountain 3 830 Chaîne Hay - Plateau Nilsen
Mont Oliver 3 800 Monts du Prince-Olav
Mont Campbell 3 790 Monts du Prince-Olav
Mont Don Pedro Christophersen 3 766 Monts centraux de la Reine-Maud
Mont Astor 3 711 Chaîne Hay - Plateau Nilsen
Jones Peak 3 670 Monts du Prince-Olav
Gjelsvik Peak 3 660 Monts centraux de la Reine-Maud
Mont Bowser 3 655 Chaîne Hay - Plateau Nilsen
Mont Macdonald 3 630 Chaîne du Commonwealth
Mont Kendrick 3 610 Chaîne Hay - Plateau Nilsen
Husky Dome 3 580 Monts Bush
Teller Peak 3 550 Watson Escarpment

Histoire[modifier | modifier le code]

Roald Amundsen, dans sa quête du pôle Sud est passé par le glacier Axel Heiberg près de la partie centrale de ce groupe en novembre 1911, nommant ces montagnes en l'honneur de la reine Maud de Norvège[1].

Les sommets bordant le glacier Beardmore à l'extrémité occidentale de la chaîne ont été observés par les expéditions britanniques menées par Ernest Shackleton (1907-1909) et Robert Falcon Scott (1910-1913), mais le massif dans son intégralité a été cartographié par plusieurs expéditions américaines dirigées par Richard Byrd dans les années 1930 et 1940 et par l'United States Antarctic Program et le New Zealand Antarctic Research Program dans les années 1950 à 1970[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) USGS GNIS - Queen Maud Mountains
  2. a et b (en) Queen Maud Mountains, peakbagger.com