Chaîne (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir chaîne.
Chaîne sur pignon arrière

La chaîne en cyclisme est un élément mécanique fermé constitué d'un assemblage d'une suite d'éléments métalliques (maillons) servant à transmettre un mouvement sans glissement entre le pédalier et la roue arrière dite motrice.

Entretien[modifier | modifier le code]

Il est conseillé d'entretenir régulièrement une chaîne en la lubrifiant (il est préférable de la graisser ou d'utiliser un lubrifiant spécial au Téflon pour éviter un encrassement par des particules sur une huile liquide ; en moto on a utilisé longtemps du suif).

La durée de vie d'une chaîne est de plusieurs milliers de kilomètres. Elle va avoir tendance à s'allonger en vieillissant ce qui va avoir pour effet d'user les pignons de la cassette (les plateaux également mais dans une moindre mesure). Si la cassette est trop usée, ce sont les pignons qui usent la chaîne et elle risque de « sauter ». Il est donc recommandé de porter une attention commune à ces deux pièces.

Montage et démontage[modifier | modifier le code]

Vue éclatée de maillons de chaîne

Pour ouvrir une chaîne, il faut chasser un axe d'un maillon à l'aide d'un dérive-chaîne. Si la chaîne a été fermée avec un maillon spécial attache-rapide, celui-ci peut être ôté plus facilement encore.

Pour fermer une chaîne, on utilise de la même façon le dérive-chaîne pour remettre en place l'axe du maillon dérivé ou on replace l'attache-rapide.

Réglage de la longueur[modifier | modifier le code]

Pour déterminer sa longueur, on place la chaîne sur le grand plateau/petit pignon. Dans cette position les galets du dérailleur doivent être alignés verticalement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]