Chūichi Hara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chūichi Hara
Image illustrative de l'article Chūichi Hara

Naissance 15 mars 1889
Matsue, préfecture de Shimane
Décès 17 février 1964 (à 74 ans)
Origine Japonais
Allégeance Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Arme Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Grade Amiral
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Bataille de la mer de Corail
Campagne des îles Salomon
Bataille des Salomon orientales
Bataille des îles Santa Cruz
Opération Hailstone

Chūichi Hara (原忠一, Hara Chūichi?), né le 15 mars 1889 à Matsue et mort le 17 février 1964, était un amiral de la Marine impériale japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il gradue dans la 39e cohorte de l'Académie navale impériale du Japon en 1911, se classant 85e sur un total de 149 cadets.

Il devient midshipman sur le croiseur Aso puis sur le cuirassé Ibuki. Après sa promotion au grade d'aspirant, il sert à bord du Settsu puis du Akashi. Après avoir étudié à l'école des torpilles et de l'artillerie navale, Chūichi Hara est promu au rang de sous-lieutenant et sert à bord du destroyer Asakaze puis à bord du croiseur Yakumo et du Kongō pendant la Première Guerre mondiale. Cependant, il ne participe pas aux combats navals contre l'Empire allemand.

En 1923-24, Hara étudie à l'École navale impériale du Japon et devient lieutenant-commandant. En décembre 1926, il prend le commandement du destroyer Tsuga. Promu au rang de commandant en 1929 puis au rang de capitaine en 1933, il sert en 1934 à l'ambassade du Japon à Washington D.C en tant qu'attaché naval.

Après son retour au Japon, Hara est promu au rang de vice-amiral en 1939.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il commande la 5e division de porte-avions lors de la bataille de la mer de Corail puis obtient sous son commandement la 4e flotte japonaise. Fait prisonnier par les Alliés, il est libéré en 1951 et sert par la suite en tant que conseiller du ministère japonais de la Justice jusqu'à sa mort en 1964.

Son fils, Nobuaki Hara gradue de l'Académie navale impériale du Japon peu de temps après la fin du conflit.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]