Chœur de l'aube (électromagnétique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spectrogramme VLF du chœur électromagnétique, tel qu'enregistré par la station VLF de l'université Stanford à la base antarctique Palmer. Le chœur se situe entre 1 000 Hz et 3 000 Hz.

Le chœur de l'aube est un phénomène électromagnétique inexpliqué qui se produit le plus souvent à l'aube ou peu après et qui peut être converti (avec l'équipement radio approprié) en un son ressemblant au chœur de l'aube[1]. Ils semblent être générés par une résonance cyclotron en décalage Doppler entre des distributions anisotropes d'électrons énergétiques (> 40 keV) et le bruit de fond VLF[2],[3] et ont lieu plus souvent lors d'orages magnétiques.

Le phénomène a également lieu lors des aurores, il est alors appelé chœur de l'aurore (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le chant des "oiseaux de l'espace" enregistré par la NASA », lemonde.fr, 26 septembre 2012
  2. (en) D. Nunn, Y. Omura, H. Matsumoto, I. Nagano et S. Yagitani, « The numerical simulation of VLF chorus and discrete emissions observed on the Geotail satellite using a Vlasov code », Journal of Geophysical Research, vol. 102, no A12,‎ 1997, p. 27083–27098 (liens DOI? et Bibcode?)
  3. (en) V. Y. Trakhtengerts, « A generation mechanism for chorus emission », Ann. Geophys., vol. 17,‎ 1999, p. 95–100 (liens DOI? et Bibcode?)

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]