Chèque de voyage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un travellers chèque d'American Express.

Un chèque de voyage (ou en anglais traveler's cheque) est un chèque pré-imprimé, au montant fixé, conçu pour permettre à la personne qui les signe de payer un tiers sans condition aucune, après avoir lui-même payé l'émetteur du chèque pour obtenir ce privilège.

Les premiers chèques de voyage ont été émis le 1er janvier 1772[1] par la London Credit Exchange Company et utilisés dans 90 villes européennes.

Comme un chèque de voyage peut habituellement être remplacé si celui-ci est perdu ou volé, ils sont souvent utilisés par les vacanciers en déplacement à l'étranger, en remplacement d'argent liquide. Cependant, depuis l'utilisation des cartes de crédit, leur usage est beaucoup moins répandu qu'avant. Fin 2012, American Express a décidé d’arrêter la vente des chèques de voyage dans plusieurs pays, notamment en France. Cette décision est effective depuis le 30 juin 2013. Certaines banques comme Travelex ont choisi de vendre des cartes travellers cheques, les Cash Passport, fonctionnant comme des cartes de crédit.

Les chèques de voyage peuvent être émis sous plusieurs devises, comme le dollar américain ou canadien, la livre sterling, le yen, et l'euro. Les montants ont souvent une valeur représentant 20, 50 ou 100 unités de la monnaie choisie.

Les chèques de voyage n'ont pas de date d'expiration : les chèques inutilisés peuvent être gardés pour être dépensés à n'importe quel moment. Les acheteurs de chèques de voyage sont en fait prêteurs d'argent à taux d'intérêt zéro vis-à-vis de leurs émetteurs : c'est pourquoi, le plus souvent, les banques en fournissent à leurs clients sans commissions. Quand commission il y a, celle-ci dépasse rarement 1 % de la valeur totale des chèques.

Les chèques de voyage sont en voie de disparition en France, victime de la généralisation de l'usage de la carte bancaire comme moyen de paiement lors de voyages à l'étranger[2]. Ainsi, American Express, le numéro un historique du marché, n'en délivre plus en France depuis mai 2013.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. chèques de voyage
  2. Pierre Magnan, « La mort lente du chèque de voyage », sur FranceTVInfo,‎ 16 août 2013 (consulté le 11 septembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]