Châtillens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Châtillens
Localité suisse
Blason de Châtillens
Héraldique
Bâtiment de la gare ferroviaire de Châtillens.
Bâtiment de la gare ferroviaire de Châtillens.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Lavaux-Oron
Commune Oron
Code postal 1610
N° OFS 5783
Géographie
Coordonnées 46° 34′ 08″ N 6° 48′ 54″ E / 46.568893, 6.814991 ()46° 34′ 08″ Nord 6° 48′ 54″ Est / 46.568893, 6.814991 ()  
Altitude 625 m
Superficie 211 ha = 2,11 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Châtillens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Châtillens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Châtillens
Liens
Site web www.chatillens.ch
Sources
Référence population suisse[1].
Référence superficie suisse[2]

Châtillens est une localité et une ancienne commune suisse du canton de Vaud, située dans le district de Lavaux-Oron.

Histoire[modifier | modifier le code]

Châtillens est restée dans les annales judiciaires par un fait divers qui s'y déroula en 1361 : un porc, laissé sans surveillance, attaqua et tua un petit enfant. On s'empara de l'animal, qui fut conduit à Lausanne où on lui fit un procès selon les règles. Le porc fut condamné à mort et pendu au gibet.

Le 30 novembre 1901, quatre personnes observèrent la chute d'une météorite dans le Bois de la Chevrettaz, sur la commune de Châtillens. Ramassée encore chaude, cette météorite est toujours visible au musée cantonal de géologie, à l'université de Lausanne.

Entre 1940 et avril 1947 fonctionna une importante mine de charbon, La Possession, qui occupa jusqu'à 250 personnes - on parlait d'exploitation du charbon depuis le début du XIXe siècle, mais sans grand succès jusqu'alors. Elle fut la dernière mine de charbon vaudoise en activité. Le terril est encore visible sur la route qui conduit de Châtillens à la commune des Tavernes.

La commune a fusionné, le 1er janvier 2012, avec celles de Bussigny-sur-Oron, Chesalles-sur-Oron, Écoteaux, Les Tavernes, Les Thioleyres, Oron-le-Châtel, Oron-la-Ville, Palézieux et Vuibroye pour former la nouvelle commune d'Oron.

Transports[modifier | modifier le code]

Châtillens est situé sur la ligne de la Broye longitudinale, reliant la gare de Lausanne à celle de Payerne. La ligne S21 du réseau express régional vaudois dessert la gare de Châtillens.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente par commune et origine, Vaud, 1950-2012 », sur Statistiques Vaud (consulté le 23 avril 2013)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]