Château de Sancerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château féodal de Sancerre)
Aller à : navigation, rechercher
Château de Sancerre
Image illustrative de l'article Château de Sancerre
Les vestiges du château dominant la ville de Sancerre
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Propriétaire actuel Personne privée
Protection  Inscrit MH (1927) (Tour des Fiefs)
Coordonnées 47° 19′ 52″ N 2° 50′ 27″ E / 47.3311, 2.840847° 19′ 52″ Nord 2° 50′ 27″ Est / 47.3311, 2.8408  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Berry
Région Centre
Département Cher
Commune Sancerre

Géolocalisation sur la carte : Centre

(Voir situation sur carte : Centre)
Château de Sancerre

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Sancerre

Le Château de Sancerre a été l'un des plus forts châteaux du Moyen Âge construits en France.

Il fut le siège des comtes de Sancerre dont des membres de la famille furent Grands Officiers du royaume de France : comme Louis de Sancerre, Connétable de France. Le futur Charles VII et Jeanne d'Arc séjournèrent au château de Sancerre, alors place stratégique à la frontière du « Royaume de Bourges ».

La ville de Sancerre était anciennement fortifiée. Elle était construite sous le château, fermant l'accès à la pente la moins escarpée de la montagne. Construit sur le sommet d'une montagne isolée des collines du Sancerrois, il en reste cependant l'ancien donjon, la Tour des Fiefs. En effet, le château et les remparts de la ville furent démolis en 1621.

Il reste peu de traces de ses fortifications : seulement des fondations, des caves ou des parties de remparts. L'emplacement de l'ancien château est aujourd'hui occupé par un hôtel particulier (1874) de style Louis XII et par un parc privé, propriétés de la Société Marnier-Lapostolle.

Tour des Fiefs[modifier | modifier le code]

La Tour des Fiefs

La Tour des Fiefs, un des derniers vestiges du château des comtes de Sancerre, est un donjon cylindrique, datant de la fin du XIVe siècle, situé au sommet de la colline. Flanqué d'un escalier de pierre en spirale, il abrite au rez-de-chaussée un musée privé recelant armures et boulets, témoins de la période du siège de 1573[2]. Au 1er étage se trouve une chapelle du XVIIIe siècle. Le château des comtes de Sancerre et les remparts de la ville furent démolis en 1621.

La Tour des Fiefs fut dotée d’un escalier de bois en 1856 par Armand de Crussol, duc d’Uzès[3]. Les ruines du château féodal sont aujourd'hui occupées par un hôtel particulier construit en 1874 pour mademoiselle de Crussol d'Uzès. L'hôtel de style Louis XII et le parc privé sont aujourd'hui la propriété privée de la société Marnier-Lapostolle.

Elle fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 12 février 1927[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]