Château du Haut-Barr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château du Haut-Barr
Château du Hohbarr
Image illustrative de l'article Château du Haut-Barr
Vue des ruines du château
Nom local Hohbarr
Période ou style Médiéval
Type Château-fort
Début construction XIe siècle
Fin construction XIVe siècle
Protection Logo monument historique Classé MH (1874, ruines du château, chapelle)
Coordonnées 48° 43′ 30″ N 7° 20′ 19″ E / 48.725, 7.3386 ()48° 43′ 30″ Nord 7° 20′ 19″ Est / 48.725, 7.3386 ()  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Basse-Alsace
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Commune Saverne

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Château du Haut-BarrChâteau du Hohbarr

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Haut-BarrChâteau du Hohbarr

Le château du Haut-Barr (en allemand Hohbarr) est un château médiéval en ruines situé sur la commune française de Saverne, dans le département du Bas-Rhin. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis octobre 1874[2].

Situation[modifier | modifier le code]

Le château est érigé sur une imposante barre de grès composée de trois rochers ; il possède les caractéristiques d'un château-barre. Sa position permet un contrôle sur les Vosges du Nord.

Accès[modifier | modifier le code]

Depuis Saverne, suivre la D 1004 (ancienne RN 4) puis la D 171.

Histoire[modifier | modifier le code]

Édifié en 1170, il est transformé et restauré au XIVe siècle. La première partie du château est construite au début du XIIe siècle, en grès, à 458 mètres d'altitude. Il est érigé pour surveiller la vallée de la Zorn et la plaine d'Alsace par les évêques de Strasbourg. C'est ainsi qu'il est surnommé « l'œil de l'Alsace » par les Strasbourgeois. Le prince-électeur de Westphalie ordonne la destruction de plusieurs châteaux dont il fait partie, mais durant la guerre de Succession d'Espagne, les soldats décident de réintégrer la forteresse. Le château est abandonné vers 1770, mais il continue à être occupé jusqu'à la Révolution française.

Éléments d'architecture[modifier | modifier le code]

Les ruines du château

La chapelle castrale se compose d'une nef romane et d'un chœur gothique avec oriel. De nombreux autres vestiges tels que la tour d'artillerie, ses embrasures de tir, ses fenêtres à pilastres sont intéressants.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]