Château du Grand-Geroldseck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château du Grand-Geroldseck
Image illustrative de l'article Château du Grand-Geroldseck
La tour du Grand-Geroldseck
Type Château fort
Début construction XIIe siècle
Propriétaire initial Seigneur de Geroldseck
Destination actuelle Ruines
Protection Logo monument historique Classé MH (1898, ruines)
Coordonnées 48° 43′ 08″ N 7° 19′ 56″ E / 48.7189, 7.332248° 43′ 08″ Nord 7° 19′ 56″ Est / 48.7189, 7.3322  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Basse-Alsace
Région Alsace
Département Bas-Rhin
Commune Haegen

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Château du Grand-Geroldseck

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Grand-Geroldseck

Le château du Grand-Geroldseck est un château fort médiéval en ruine situé dans la commune française de Haegen, dans le département du Bas-Rhin. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis décembre 1898[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un des plus anciens châteaux des Vosges du Nord, fondé au début du XIIe siècle par les sires de Geroldseck, avoués de l'abbaye de Marmoutier, pour assurer la protection de ses territoires. Il constitue un bel ensemble de demeure seigneuriale. Édifié sur une plate-forme, il combine les fonctions d'habitation et de défense. Il a été fortement remanié aux XIIIe siècle, XIVe siècle et XVe siècle.

Blason[modifier | modifier le code]

Blason Famille de Geroldseck.svg : en 1285, Alice de Louppy-le-Château se trouvait à Chauvency-le-Château lors des fêtes du tournoi, décrites par le trouvère Jacques Bretel. Elle fut l'épouse de Waleran de Geroldseck, tué en 1289 avec Emich de Linange, dans la Forêt Noire. Les blasons de ces familles se trouvent décrits dans l'Armorial du Tournoi de Chauvency.

Accès[modifier | modifier le code]

Depuis Saverne, prendre la D 171 jusqu'au parking du Haut-Barr, puis un sentier balisé de la croix de Saint-André rouge.

Édifice[modifier | modifier le code]

Le donjon carré en pierres à bossage avec des murs de trois mètres d'épaisseur, les caves du grand logis seigneurial et la barbacane sont encore visibles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :