Château des Ingénieurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château des Ingénieurs
Image illustrative de l'article Château des Ingénieurs
Vue de la façade sud du château avec la statue de Pierre le Grand
Nom local Инженерный (Михайловский) замок
Période ou style Classicisme français, néogothique, néorenaissance italienne.
Architecte Vincenzo Brenna et Vassili Bajenov
Début construction 1797
Fin construction 1801
Propriétaire initial Paul Ier de Russie
Destination actuelle Musée
Site web www.rusmuseum.ru/eng/
Coordonnées 59° 56′ 25″ N 30° 20′ 16″ E / 59.9404, 30.3377 ()59° 56′ 25″ Nord 30° 20′ 16″ Est / 59.9404, 30.3377 ()  
Pays Drapeau de la Russie Russie
Commune Saint-Pétersbourg

Géolocalisation sur la carte : Saint-Pétersbourg (centre-ville)

(Voir situation sur carte : Saint-Pétersbourg (centre-ville))
Château des Ingénieurs

Le château des Ingénieurs, ou château Saint-Michel (en russe : Инженерный (Михайловский) замок), est une ancienne résidence impériale de Saint-Pétersbourg, construite en 1797-1801 par les architectes Vincenzo Brenna et Vassili Bajenov pour l'empereur Paul Ier. Chaque façade est d'un style différent : classicisme français, néogothique, néorenaissance italienne.

Son nom de Saint-Michel provient de son église intérieure vouée à l'archange saint Michel, l'un des patrons de l'Ordre de Malte, dont Paul Ier s'était déclaré le protecteur après la Révolution française. Il avait voulu donner un aspect militaire à son château entouré de douves. Il est baptisé château des Ingénieurs en 1823 d'après l'École supérieure du Génie qui s'y était installée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Façade orientale du château avec le second pont des Ingénieurs

Le château est construit à la place d'un palais de bois temporaire[1] construit pour l'impératrice Élisabeth au bord de la Moïka au sud du jardin d'Été.

Paul Ier n'aimait pas le palais d'Hiver à cause de ses intrigues et de ses dimensions majestueuses. Souffrant lui-même de l'obsession d'être renversé (ce qui se produira), il voulait se faire construire une demeure impériale conforme à ses goûts militaires, étant fort admiratif de la puissance prussienne qu'il considérait comme efficace et moderne. Il le fit entourer de douves, avec des angles ronds. Le château est en forme de quadrilatère autour d'une cour intérieure octogonale. Les douves sont constituées des eaux de la Fontanka, de la Moïka, et de deux canaux spécialement creusés, le canal de l'église et le canal de la résurrection. Ainsi l'on ne pouvait pénétrer au château qu'en franchissant des pont-levis.

Statue équestre de Pierre le Grand

Le château est consacré solennellement le 8 novembre 1800, fête de la saint Michel dans le calendrier julien, mais les travaux se poursuivent encore pendant une année. La salle Saint-Georges sert de salle de garde aux chevaliers de l'Ordre de Malte et est attenante à la salle du trône de forme ovale[2]. L'empereur, qui est de plus en plus considéré par ses officiers et par le peuple comme perdant la raison, fait ériger une statue équestre de Pierre le Grand en bronze devant la façade sud en 1800. Le dessin avait été créé du vivant de Pierre Ier avec des compléments de Bartolomeo Rastrelli en 1747, mais le projet de statue n'avait pu aboutir. Paul Ier fait inscrire sur le piédestal Du magnanime petit-fils au magnanime grand-père et fait mettre des bas-reliefs[3] commémorant les victoires russes de Poltava et de Gangout[4] sur l'armée suédoise pendant la Guerre du Nord. Le monument est élevé par Fiodor Volkov. Paul Ier est assassiné dans sa chambre dans la nuit du 11 au 12 mars 1801, quarante jours après avoir emménagé...

L'empereur avait été forcé de s'asseoir pour signer son abdication, mais ayant refusé, il fut transpercé d'un coup d'épée et étranglé. L'un des conjurés, le général Zoubov, ira lui-même annoncer au futur Alexandre Ier la mort de son père.

De sinistre mémoire, le château est promptement abandonné par la famille impériale qui retourne au palais d'Hiver. Ce n'est qu'en 1823 qu'il est cédé à l'école supérieure de Génie qui est nommée en 1855 Académie du génie Nicolas. L'architecte Alexandre Andreïev modifie l'intérieur en 1829-1835. Dostoïevski y étudie en tant que cadet entre 1838 et 1843.

Actualité[modifier | modifier le code]

Le château est devenu aujourd'hui une filiale du Musée Russe, spécialement consacrée aux portraits.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Les autorités municipales ont placé une statue de Paul Ier dans la cour en 2003, dont le style est moqué par l'intelligentsia pétersbourgeoise.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En attendant que le palais d'Hiver soit terminé.
  2. La chapelle de l'Ordre de Malte se trouve en ville au palais Vorontsov et a été restaurée en 2003.
  3. Exécutés par Vassili Demout-Malinovski, Ivan Terebeniev, et d'autres sous la direction de Mikhaïl Kozlovski.
  4. Aujourd'hui Hanko.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :