Château de Villersexel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château des Grammont)
Aller à : navigation, rechercher
Château de Villersexel
Image illustrative de l'article Château de Villersexel
La façade principale
Période ou style néo-Louis XIII
Type Château
Début construction 1882
Fin construction 1887
Protection  Inscrit MH (2001, 2005, Autres bâtiments, parc)
Logo monument historique Classé MH (2005, Logis)
Coordonnées 47° 33′ 08″ N 6° 25′ 48″ E / 47.5522, 6.43 ()47° 33′ 08″ Nord 6° 25′ 48″ Est / 47.5522, 6.43 ()  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Franche-Comté
Région Franche-Comté
Département Haute-Saône
Commune Villersexel

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Villersexel

Le château de Villersexel, situé à Villersexel dans le département de la Haute-Saône, est un château néo-Louis XIII.

Histoire[modifier | modifier le code]

Façade principale du Château.

Ce château est conçu dans le style Louis XIII par l'architecte Eugène Danjoy et construit de 1882 à 1887. Son mobilier date également de cette époque. Il remplace un autre château détruit en 1871 pendant la bataille de Villersexel, qui a longtemps appartenu à la famille de Grammont.

Après une inscription par arrêté du 23 février 1981, le château fait à présent l'objet de trois arrêtés de protection distincts :

  • Le logis et les écuries, tous deux en totalité, font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2].
  • Le parc du château et les ruines de l'ancien château font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].
  • Enfin, dans la continuité de l'inscription de 1981, les façades et toitures des autres bâtiments (le bâtiment d'entrée dit la Régie, le logement du portier, la tour et les remises voisines, l'ancienne laiterie, la serre, l'orangerie et l'ancien manège font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

Il s'agit aujourd'hui d'une résidence privée qui abrite par ailleurs un musée. En outre, le château est un lieu de réception pour les mariages et soirées privées.

Description[modifier | modifier le code]

La hauteur du plafond au rez-de-chaussée est de 5,5 mètres, sauf dans le grand salon où les plafonds atteignent 6,5 mètres. La galerie mesure 72 mètres de long. Dans cette galerie, de larges baies vitrées, typiques du XIXe siècle. La bibliothèque comprend plus de 10 000 volumes. Parmi ces livres on trouve des incunables, des traités de droits communs sur la Bourgogne et la Franche-Comté, ainsi que des bibles et des missels des archevêques de Grammont.

On trouve dans la salle à manger un décor typique du XIXe siècle, néo-gothique : avec des colonnes au-dessus des portes, un plafond peint, un lustre rococo en bronze qui pèse plusieurs centaines de kilos, des vaisseliers en noyer, une cheminée en marbre noir de Belgique, au-dessus de la cheminée une tapisserie d’Aubusson : Saint Georges terrassant le dragon. Sur les murs, les velours datent de la construction.

Le petit salon comprend au-dessus de chaque porte, des peintures. Elles représentent les quatre éléments.

Le grand salon a une surface de 150 m2. La pièce a été spécialement construite aux dimensions des tapisseries des Gobelins qu'elle accueille : elles représentent la leçon d’équitation de Louis XIII et elles sont plus anciennes que le château. Sur le plafond à caissons sont peints en bleu les quatre saisons et autour, en bandeau, les armes des familles apparentées. Les communs comprennent un logement du gardien, une ferme (XVIIIe siècle) un ancien manège (« la cuverie ») et divers bâtiments. Le parc du château, qui contient les ruines de l'ancien château, longe la rivière Ognon et se situe près du village.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :