Château des Adhémar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château des Adhémar
Image illustrative de l'article Château des Adhémar
Vue de la facade ouest du château des Adhémar
Nom local Château des Adhémar
Début construction XIIe siècle
Propriétaire actuel Département de la Drôme
Destination actuelle Centre d'art contemporain
Protection Logo monument historique Classé MH (1889)
Site web chateaux.ladrome.fr/
Coordonnées 44° 33′ 33″ N 4° 45′ 16″ E / 44.559098, 4.75433344° 33′ 33″ Nord 4° 45′ 16″ Est / 44.559098, 4.754333  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Dauphiné
Commune Montélimar

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château des Adhémar

Le château des Adhémar se situe dans la ville de Montélimar, dans la Drôme. Il abrite aujourd'hui un centre d'art contemporain.

Histoire[modifier | modifier le code]

On dispose de peu d'informations sur le premier château construit au XIe siècle par le comte de Toulouse[réf. nécessaire], probablement en même temps que la chapelle Sainte Guitte. Il s’agissait d’une motte castrale (un donjon construit sur une motte et protégé par un talus de terre et un large fossé).

Dans la deuxième partie du XIIe siècle le château initial est transformé en palais par les Adhémar, castrum montilium Adhemari, exprimant la richesse de la lignée. Il orne encore aujourd’hui les hauteurs de la ville de Montélimar.

Au XIVe siècle fut construit la « tour de Narbonne » seule partie subsistante d’un château appartenant aux comtes du Valentinois. Le vieux château appartenait alors au Pape. Ce château (à l’exception du donjon) a été détruit vers 1580 sur ordre du duc de Lesdiguières, chef des armées protestantes du Dauphiné pour faire la place à un ensemble de fortifications plus moderne.

Le logis seigneurial a été classé monument historique en 1889[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le logis seigneurial (ou palatium) se compose d’une salle, aux vastes proportions, l’aula inférieure, dotée d’un plafond à la française et, à l’étage, d’une pièce de même dimension - soit 125 m² - l’aula supérieure. Cette dernière, ouverte à l’ouest, dispose d’une enfilade de larges fenêtres en plein cintre et se prolonge par une loggia avec le même type d’ouvertures. Le tout est orienté vers la ville. [2] Rare exemple d’ensemble palatial d’architecture romane, le château des Adhémar garde en ses murs l’expression de la puissance des Adhémar de Monteil. Le donjon, le palais, la chapelle, bâtiments qui concentraient à la fois la vie sociale, familiale, politique et religieuse, sont entourés d’une enceinte fortifiée surmontée d’un chemin de ronde.

Centre d'art contemporain[modifier | modifier le code]

Propriété du département de la Drôme depuis 1965, le château des Adhémar accueille depuis 2000 un centre d'art contemporain. Cette structure de diffusion référente accompagne des projets d’artistes dans la singularité d’un propos liant ambition artistique et ancrage territorial. Elle s’inscrit dans le projet des trois châteaux départementaux (Montélimar, Grignan, Suze-la-Rousse) dont l’objectif est de croiser création contemporaine et patrimoine.

Depuis sa création, une cinquantaine d’expositions temporaires ont été réalisées avec des artistes de renommée nationale, voire internationale (John Armelder, Daniel Buren, Felice Varini, Ann Veronica Janssens, Olga Kisseleva…), et de jeunes créateurs (Delphine Balley, Le Gentil Garçon, Marie Hendriks, Emmanuel Régent…).

Programmation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]