Château de la Mothe-Chandeniers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de la Mothe-Chandeniers
Image illustrative de l'article Château de la Mothe-Chandeniers
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XIXe siècle
Propriétaire initial famille de Bauçay
Coordonnées 47° 05′ 32″ N 0° 01′ 57″ E / 47.0923, 0.032547° 05′ 32″ Nord 0° 01′ 57″ Est / 47.0923, 0.0325  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Poitou
Subdivision administrative Poitou-Charentes
Département département de la Vienne
Commune Les Trois-Moutiers

Le Château de la Mothe-Chandeniers est un château du Loudunais situé dans la commune des Trois-Moutiers, au nord du département de la Vienne (86).

Histoire[modifier | modifier le code]

Propriété de la famille de Bauçay depuis le XIIIe siècle, il fut attribué après la mort de Marie de Bauçay à Jean de Rochechouart, puis passa à François de Rochechouart.

Quand François de Rochechouart fut exilé de la cour en 1650 pour avoir fait partie de la Fronde, il attira auprès de lui une véritable cour. Mais en 1668, il dut abandonner La Motte à ses créanciers. Sa sœur Marie de Rochechouart le racheta, puis le céda à Nicolas de Lamoignon, seigneur de Basville. Le fils de celui-ci, Guillaume Urbain de Lamoignon, comte de Courson, engagiste de Loudun, eut trois filles dont l'une épousa René Charles de Maupeou, vice-chancelier et garde des sceaux de France, à qui La Motte fut attribuée le 23 avril 1766. 

Dévasté lors de la Révolution française, il fut racheté en 1809 par François Hennecart, riche homme d'affaires d'Orléans. Il passa ensuite à son gendre, le banquier Jacques Ardoin, qui le transmit également à son gendre, le baron Edgar Lejeune, écuyer de Napoléon III. Reconstruit au XIXe siècle, il fut partiellement détruit par un grand incendie en 1932 (il était alors propriété du baron Robert Lejeune).

En 1963, après la guerre d'Algérie, l'industriel à la retraite Jules Cavroy a racheté le domaine. Il l'a ensuite cédé au Crédit lyonnais, qui a revendu le domaine en différents lots.

Le château tombe actuellement en ruine faute d'entretien. Des plantes poussent de part et d'autre, dévastant les murs et les toits.

Les bois de la propriété du Château de la Mothe-Chandeniers ont été cédés en 2013 à Center Parcs, qui y prévoit l'ouverture de son 5ème parc français au printemps 2015

Lien externe[modifier | modifier le code]