Château de l'Herm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de l'Herm
Image illustrative de l'article Château de l'Herm
Le château de l'Herm
Début construction XVIe siècle
Fin construction XVIe siècle
Propriétaire actuel Personne privée
Protection  Inscrit MH (1927)
Site web www.chateaudelherm.com
Coordonnées 45° 04′ 41″ N 0° 57′ 35″ E / 45.078056, 0.95972245° 04′ 41″ Nord 0° 57′ 35″ Est / 45.078056, 0.959722  
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Dordogne
Commune Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de l'Herm

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

(Voir situation sur carte : Dordogne)
Château de l'Herm

Le Château de l'Herm se situe sur la commune de Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac, dans le département de la Dordogne.

Bâti au XVIe siècle, le château de l'Herm fait l'objet d'une inscription au titre des Monuments historiques depuis le 10 août 1927[1].


Présentation[modifier | modifier le code]

Construit entre 1500 et 1520 au cœur de la forêt Barade, par Jean de Calvimont, conseiller au parlement de Bordeaux et son fils Jean de Calvimont président au même parlement et ambassadeur de François Ier en Espagne, le château de l'Herm est abandonné à la suite de plusieurs assassinats. Il est la propriété de la famille de Calvimont entre 1500 et 1605[2]. Plus tard, Eugène Le Roy y placera le décor de son roman Jacquou le Croquant, adapté à la télévision en 1969 et au cinéma (film sorti le 17 janvier 2007, produit et réalisé par Laurent Boutonnat). Aujourd’hui, ce site revit grâce aux travaux de protection entrepris, aux recherches historiques et archéologiques et aux concerts et pièces de théâtre qui animent le lieu l’été. Les fouilles entreprises ces dernières années ont révélé qu'il existait des bâtiments plus anciens. Les fossés en eau encore présents sont ceux de cette première enceinte circulaire. Le site est ouvert à la visite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement du château de l'Herm », base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 23 août 2009
  2. Site du château de l'Herm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Secret, Le château de Lerm, p. 90-96, dans Congrès archéologique de France. 137e session. Périgord Noir. 1979, Société Française d'Archéologie, Paris, 1982

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]