Château de Thoune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Thoune
Image illustrative de l'article Château de Thoune
Vue générale du château de Thoune
Nom local Schloss Thun
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Protection Bien culturel d’importance nationale
Site web www.schlossthun.ch/
Coordonnées 46° 45′ 36″ N 7° 37′ 47″ E / 46.760076, 7.62982346° 45′ 36″ Nord 7° 37′ 47″ Est / 46.760076, 7.629823  
Pays Suisse
Canton canton de Berne
Arrondissement Thoune
Commune Thoune

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Château de Thoune

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Château de Thoune

Le château de Thoune, appelé Schloss Thun en allemand, est un château situé dans la ville bernoise de Thoune, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château est construit en deux étapes : la première entre 1180 et 1190 par le duc Berthold V de Zähringen et la seconde après 1218 par la famille de Kybourg. De la première période date encore le donjon et la salle des chevalier, située à 14 mètres du sol ; la seconde voit l'adjonction d'un étage supplémentaire, la coiffe du donjon qui s'élève à plus de 40 mètres du sol, ainsi que les quatre tourelles d'angle[1].

Le château passe ensuite entre les mains de la famille de Kybourg-Berthoud en 1273. En 1322, Eberhard II y fait assassiner son frère, épisode connu sous le nom de « fratricide du château de Thoune » ; il vend ensuite ses droits féodaux à la ville de Berne en 1323, mais ne peut les acquérir définitivement qu'après la guerre de Berthoud en 1384[2]. En 1429, une aile supplémentaire est ajoutée à l'ouest de l'ensemble, connue sous le nom de « neue Schloss » (nouveau château)[3].

En 2006, le château est racheté par la ville de Thoune qui y installe le siège du tribunal régional de l'Oberland bernois jusqu'en 2009. Le château est inscrit comme bien culturel suisse d'importance nationale[4]. Il abrite un musée historique local et accueille régulièrement des concerts et des manifestations publiques[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bern: Le château de Thoune », sur swisscastles.ch (consulté le 18 août 2014)
  2. Peter Küffer, « Thoune (commune) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 19 février 2014.
  3. (de) « Schloss Thun », sur thun.ch (consulté le 18 août 2014)
  4. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Berne
  5. « Château de Thoune », sur myswitzerland.com (consulté le 18 août 2014)

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :