Château de Tancarville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Tancarville
Image illustrative de l'article Château de Tancarville
Période ou style Médiéval
Type Château-fort
Propriétaire initial Raoul de Tancarville
Propriétaire actuel S.C.I. SAQQARA
Protection Classé MH (1862)
Coordonnées Erreur Lua : callParserFunction: function "#coordinates" was not found  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Normandie
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Commune Tancarville

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Tancarville

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Château de Tancarville

Perché sur une falaise dominant la Seine, le château de Tancarville date du XIe siècle. Le château fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1862[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Château de Tancarville, en 1822, dessin conservé à la BNF

Raoul, chambellan du duc de Normandie, fait construire des murailles et la vieille tour. Au XIIe siècle est construite la tour carrée dont les murs font 1,65 mètre d'épaisseur. En 1316, Jeanne de Tancarville, unique héritière, épouse Jean II de Melun. Son fils devient le second comte de Tancarville, en 1364 le comté de Tancarville est séparé de celui de Longueville. En 1417, la comtesse Marguerite se marie avec Jacques d'Harcourt. En 1418 au moment de la conquête de la Normandie par Henri V d'Angleterre, le titre de comte de Tancarville, Earl of Tankerville[3] est donné à Jean de Gray (John Grey), tandis que dans le royaume de France il était porté par la famille d'Harcourt qui va récupérer le château après le départ des Anglais. En 1468 est édifiée une salle de réception. Ensuite le fils du grand Dunois va en hériter en 1488. En 1505 le roi de France Louis XII érige le comté de Longueville en duché de Longueville et Tancarville n'est plus qu'un comté annexe.

En 1709, une partie en style classique est adjointe aux parties médiévales de l'édifice par le comte d'Évreux. Après 1789, le château est pillé et en partie incendié.

Dans les années 1960, le château a servi de colonie de vacances pour les enfants de la région.

Actuellement le titre d’Earl of Tankerville est encore porté en Angleterre[3].

Le château appartient aujourd'hui à la société Civile Immobilière de Figeac (Dordogne) SAQQARA au capital de 2000 €, qui propose depuis 2001 d'y aménager des appartements de luxe. En attendant d'être réhabilité, il reste fermé au public et certaines parties se dégradent.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Maurice Leblanc, auteur des Arsène Lupin, a écrit Le Bouchon de cristal dans la tour de l'Aigle qui date du XVe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. « Notice no IA00066843 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. a et b Voir Earl of Tankerville sur le Wikipedia anglophone

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Château de Tancarville, détail

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :