Château de Spiš

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Levoča, Spišský Hrad et les monuments culturels associés *
Patrimoine mondial de l'UNESCO
Panorama du château
Panorama du château
Coordonnées 48° 59′ 58″ N 20° 46′ 04″ E / 48.99944, 20.76778 ()48° 59′ 58″ Nord 20° 46′ 04″ Est / 48.99944, 20.76778 ()  
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Subdivision Région de Košice
Type Culturel
Critères (iv)
Numéro
d’identification
620
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1993 (17e session)
Année d’extension 2009 (33e session)

Géolocalisation sur la carte : Région de Košice

(Voir situation sur carte : Région de Košice)
Levoča, Spišský Hrad et les monuments culturels associés

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

(Voir situation sur carte : Slovaquie)
Levoča, Spišský Hrad et les monuments culturels associés
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Les ruines du Château de Spiš (en slovaque : Spišský hrad ; API : [spɪʃ] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) en Slovaquie orientale sont l'un des plus importants sites fortifiés d'Europe centrale. Le château se trouve au-dessus du village de Žehra dans la région de Spiš, dans le district de Spišská Nová Ves. Il fut ajouté à la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1993 (en même temps que les sites annexes de Spišská Kapitula, Spišské Podhradie et Žehra).

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue du château

Le château de Spiš fut construit au XIIe siècle sur le site d'un château plus ancien.

Il était le centre politique, administratif, économique et culturel du comté de Spiš. Avant 1464, il était la propriété des rois de Hongrie et résista victorieusement aux Tatars au XIIIe siècle. Il passa alors à partir de 1528 à la famille Zápolya (Zápoľský), puis à la famille Thurzo (1531-1635), et enfin à la famille Csáky (1638-1945). Il appartient depuis 1945 à l'État.

À l'origine il a été construit en pierre dans un style roman fortifié. Une basilique gothique fut construite au cours du XIIIe siècle. Une seconde enceinte fut construite au XIVe siècle, ce qui doubla la superficie du château. Il fut entièrement reconstruit au XVe siècle ; ses murs furent rehaussés et une troisième enceinte fut construite. Une chapelle gothique tardive fut ajoutée en 1470. Les Zápolyas réalisèrent d'autres transformations gothiques tardives, qui permirent de transformer le château en une confortable résidence de famille, typique de la Renaissance tardive des XVIe et XVIIe siècles.

En 1780, le château fut victime d'un incendie et il est tombé en ruines depuis. Le château a été partiellement reconstruit au cours de la seconde partie du XXe siècle et des recherches archéologiques importantes ont été menées sur le site.

De nos jours[modifier | modifier le code]

En 2006, le château a accueilli environ 170 000 visiteurs[1]. Le château est aussi régulièrement utilisé pour des tournages cinématographiques, dont Cœur de dragon (1996), Phoenix, Kull the Conqueror (1997), Le Lion en hiver (2003), La Dernière Légion (2006).

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) SME

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :