Château de Shigisan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Shigisan
Image illustrative de l'article Château de Shigisan
Vue du sommet du mont Shigi
Nom local 信貴山城
Période ou style Période Sengoku
Type Yamashiro (château en hauteur)
Début construction 1536
Fin construction 1577
Propriétaire initial Kizawa Nagamasa, Matsunaga Hisahide
Destination actuelle Tourisme
Coordonnées 34° 36′ 46″ N 135° 40′ 06″ E / 34.612729, 135.66820834° 36′ 46″ Nord 135° 40′ 06″ Est / 34.612729, 135.668208  
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Région du Kansai
Préfecture Nara

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Château de Shigisan


Le château de Shigisan (信貴山城, Shigisanjō?) est un château japonais de la période Sengoku, contrôlé par les clans Kizawa et Matsunaga.

Emplacement[modifier | modifier le code]

Le château est situé au sommet du mont Shigi, à la limite des provinces de Kawachi et Yamato (aujourd'hui préfecture de Nara). Le shugo (« gouverneur militaire de province ») et ultérieurement daimyo de la province de Yamato dirige la province à partir de Shigisan et exerce un certain contrôle sur les cols stratégiques situés entre Yamato et Kawachi.

L'emplacement est également important pour le Chōgosonshi-ji qui se trouve sur le flanc de montagne, à une certaine distance en dessous du château. Shigisan est la montagne centrale de la secte bouddhiste shingon et passe pour être l'endroit où, en 587, Shōtoku Taishi y défait Mononobe no Moriya à la bataille de Shigisan.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château est construit en 1536 par Kizawa Nagamasa qui le commande au nom du clan Hatakeyama et occupe le poste de shugo de la province de Yamato. Il est réparé et agrandi en 1559, par Matsunaga Hisahide, qui le commande au nom du clan Miyoshi. Il mesure alors quelque 700 m du nord au sud et 550 m d'est en ouest et comprend un yagura (tourette) de trois étages. En 1562, cependant, le daimyo de la province de Yamato déménage au château de Tamonyama.

Le château de Shigisan tombe aux mains de membres du clan Miyoshi en 1568 mais est rapidement repris par la suite lorsque l'attention des assaillants est redirigée vers la capitale par les activités d'Oda Nobunaga. Nobunaga assiège le château en 1577, le détruit ce qui entraîne la perte de Matsunaga Hisahide.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Source de la traduction[modifier | modifier le code]