Château de Sarzay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Sarzay
Image illustrative de l'article Château de Sarzay
Le château de Sarzay.
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction XVe siècle
Fin construction XVIe siècle
Propriétaire actuel Richard Hurbain
Protection Logo monument historique Classé MH (1912)
Coordonnées 46° 36′ 02″ N 1° 54′ 23″ E / 46.6005, 1.906546° 36′ 02″ Nord 1° 54′ 23″ Est / 46.6005, 1.9065  [1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Berry
Région Centre
Département Indre
Commune Sarzay

Géolocalisation sur la carte : Indre

(Voir situation sur carte : Indre)
Château de Sarzay

Géolocalisation sur la carte : Centre

(Voir situation sur carte : Centre)
Château de Sarzay

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Sarzay

Le château de Sarzay fut une imposante forteresse médiévale comprenant 38 tours[2] et 3 pont-levis. Il se situe sur la commune de Sarzay dans le département de l'Indre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce petit village du Berry acquit le titre de Cité en 1300. La paroisse dépendait de l'archevêché de Bourges.

La seigneurie de Sarzay appartenait à la famille de Barbançois depuis le milieu du XIVe siècle. C'est une famille de chevaliers dont les fils s'illustrèrent dans les batailles de la guerre de Cent Ans. Cette famille construisit le château et en resta propriétaire jusqu'en 1720 ; cette seigneurie fut érigée en marquisat en 1651.

Au départ, il s'agit d'un motte castrale entourée d'un fossé et défendue par une enceinte dont il ne reste plus qu'une tour-chapelle. En 1360, le seigneur de Sarzay, Guillaume de Barbançois, bouta les Anglais hors de la ville de La Châtre, avant de piller la ville pour son propre compte. Sarzay était à la limite du royaume de France, face aux Poitou, Limousin et Aquitaine, possessions anglaises. Vers 1440, Jean de Barbançois construisit un corps de logis flanqué de cinq tours, dont une desservant les étages. Les tours sont couronnées de mâchicoulis. Il contint l'invasion anglaise. Sorti intact de la guerre de Cent Ans, des guerres de religion, de la Fronde, de la Révolution.

En 1538, dans un duel judiciaire, Hélion de Barbançois, âgé de 70 ans tua François de Saint-Julien, sous l'œil étonné de François Ier.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château de Sarzay actuel a été construit aux XVe siècle et au XVIe siècle[3].

Les vestiges de la première enceinte sont percés d'un porche agrémenté d'armoiries du XVe siècle. la basse-cour comporte divers bâtiments du XVe siècle et un logement du XIXe siècle. Le château formé de cinq tours rondes très proches et du corps de logis. Sa porte, refaite au XVIIe siècle est située au pied d'une des tours. Le château comporte quatre étages et la salle des gardes est au quatrième étage[4].

De nombreuses salles meublées ont conservé leur authenticité. Le sommet des tours, où se situe une superbe charpente, permet de découvrir la beauté du paysage. Des douves profondes restaurées, la chapelle et la halle complètent la beauté du site.

Une tour de l'enceinte comporte au rez-de-chaussée la chapelle fortifiée.

Le château dans son ensemble fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 29 janvier 1912[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

George Sand[modifier | modifier le code]

L'édifice servit de cadre à George Sand pour son roman Le Meunier d'Angibault (1844), dans lequel il est décrit comme un castel assez élégant ou un manoir antique.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le château a été racheté au début des années 1980 par la famille de Richard Hurbain qui a assuré la restauration des douves, la construction de halles (sur un modèle médiéval), la restauration de dépendances pour en faire des chambres d'hôtes et un gîte rural.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. Illustration filmée et sonore du 13 juillet 2009. La Carte au Trésor diffusée sur France 3
  3. Base Mérimée
  4. La vallée de la Loire et ses châteaux
  5. « Notice no PA00097467 », base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]