Château de Santa Barbara (Alicante)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Santa Barbara
Image illustrative de l'article Château de Santa Barbara (Alicante)
Vue nocturne.
Nom local Castillo de Santa Bárbara
Type Forteresse
Début construction IXe siècle
Protection Classé BIC (1961)
Coordonnées 38° 20′ 56″ N 0° 28′ 41″ O / 38.349, -0.47838° 20′ 56″ Nord 0° 28′ 41″ Ouest / 38.349, -0.478  
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne Communauté valencienne
Province Alicante (provincia).svg Province d'Alicante
Commune Alicante

Géolocalisation sur la carte : Communauté valencienne

(Voir situation sur carte : Communauté valencienne)
Château de Santa Barbara

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Château de Santa Barbara

Le château de Santa Barbara est un château fortifié qui domine la ville d'Alicante, sur la côté méditerranéenne espagnole. Il se trouve sur le mont Benacantil, à 169 mètres d'altitude.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des traces de présence humaines datant de l'âge du bronze ont été trouvées sur les pentes de la montagne, mais les origines du château datent du IXe siècle au moment de la domination musulmane de la péninsule ibérique. Le géographe arabe Al Idrissi appelle cette montagne Banu-lQatil, le toponyme peut provenir du mot pinna (en arabe "pointe") et laqanti, forme adjective de Laqant, le nom arabe d'Alicante.

Le 4 décembre 1248, le château a été capturé par les forces castillane dirigé par Alphonse de Castille, le futur roi Alphonse X. Il a été nommé d'après Barbe la grande martyre, dont la fête était célébrée le jour de sa prise. Il fut conquis par les Aragonais en 1296 pendant le règne de Jacques II d'Aragon, qui a ordonné sa reconstruction. Pierre IV d'Aragon, Charles Quint et Philippe II d'Espagne ont supervisé les reconstructions ultérieures.

Le château a été bombardé en 1691 par une escadre française. Pendant la Guerre de Succession d'Espagne, il a été tenu par les Anglais pendant trois ans. En 1873, il a été bombardé, avec la ville, par les cantonalistas de la frégate Numancia.

Depuis le XVIIIe siècle, le rôle militaire du château a diminué et il a été parfois utilisé comme une prison. Le château resta abandonné jusqu'en 1963, quand il a été ouvert au public. Des ascenseurs ont été installés à l'intérieur de la montagne.

Protection[modifier | modifier le code]

Le château fait l’objet d’un classement en Espagne au titre de bien d'intérêt culturel depuis le 13 octobre 1961[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base BIC du ministère espagnol de la Culture sous le nom Castillo de Santa Bárbara et le n° de référence RI-51-0000508.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]