Château de Saint-Maurice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Saint-Maurice
Image illustrative de l'article Château de Saint-Maurice
Le château et le pont de Saint-Maurice, par Sprüngli (1782).
Protection Bien culturel d'importance nationale
Coordonnées 46° 13′ 24″ N 7° 00′ 10″ E / 46.223402, 7.002909 ()46° 13′ 24″ Nord 7° 00′ 10″ Est / 46.223402, 7.002909 ()  
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
canton Valais
commune Saint-Maurice

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

(Voir situation sur carte : canton du Valais)
Château de Saint-Maurice

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Château de Saint-Maurice

Le château de Saint-Maurice dit le « château des gouverneurs » se trouve à l'entrée de Saint-Maurice dans le canton du Valais en Suisse. Il a été érigé sur le défilé de Saint-Maurice, à un endroit encaissé bordé d'un côté par un versant abrupt et de l'autre côté par le Rhône. Véritable verrou sur la plaine et gardant l'accès vers le Valais central ainsi que le pont médiéval du XIIe siècle menant à la rive vaudoise, il n'est distant que d'une dizaine de mètres du fleuve.

Sa construction présente des similitudes avec le château de la Porte du Scex avec une tour carrée imposante et un logis adjacent. L'édifice remonterait à la deuxième moitié du XVe siècle et la première version de la forteresse fut terminée aux alentours du début du XVIe siècle avec une défense au sud et à l'est.

Les chemins autour du château furent remaniés au début du XVIIe siècle. L'architecture de l'édifice évolua encore entre 1646 et 1651. L'incendie de la ville en 1693 l'endommagea passablement et nécessita la reconstruction complète de la tour telle qu'on peut encore la voir. À cette occasion, les divers accès à l'intérieur du château furent repensés et modifiés.

Le général Guillaume-Henri Dufour avait vu en Saint-Maurice un endroit particulièrement stratégique. Il mit en place en 1831 une série de fortifications particulièrement visibles sur la rive vaudoise en face du château ainsi que du côté valaisan. Le château servit ainsi d'appui pour une tour ronde (la « tour Dufour ») située un peu plus haut. Sur l'aile nord du château, des batteries d'artillerie furent installées en 1831 et 1853.

Le château a été restauré entre 1963 et 1974. Ses locaux ont abrité le musée militaire cantonal. Depuis 2005, il est devenu un lieu d'exposition. Mix & Remix, Samivel, Derib ou André Paul ont eu les honneurs de ses cimaises. L'exposition de 2012 est intitulée "Regards croisés Orient-Occident autour d'Éric Alibert" et présente des oeuvres originales de cet artiste consacrées à la nature de Hokkaïdo et des Alpes, dans un dialogue avec des photographes, peintres, graveurs européens et asiatiques. Le château, ainsi que le musée militaire, sont classés comme biens culturels d'importance nationale.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :