Château de Saint-Jean-d'Angle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Saint-Jean-d'Angle
Image illustrative de l'article Château de Saint-Jean-d'Angle
L'entrée du château
Type château fort
Début construction XIIe siècle
Fin construction XVe siècle
Propriétaire initial Saint-Gelais
Destination actuelle privé
Protection Logo monument historique Classé MH (1994)
Coordonnées 45° 49′ 14″ N 0° 57′ 03″ O / 45.82056, -0.9508345° 49′ 14″ Nord 0° 57′ 03″ Ouest / 45.82056, -0.95083  [1]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Saintonge
Région Poitou-Charentes
Département Charente-Maritime
Commune Saint-Jean-d'Angle

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Saint-Jean-d'Angle

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

(Voir situation sur carte : Charente-Maritime)
Château de Saint-Jean-d'Angle

Le château de Saint-Jean-d'Angle à Saint-Jean-d'Angle en Charente-Maritime est une forteresse datant de la guerre de Cent Ans qui a été récemment restaurée.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction du château de Saint-Jean-d'Angle a été commencée par Guillaume de Lusignan vers 1180[2].

Il a été la propriété de la famille de Saint Gelais de 1406 à peu après 1608. Charlotte de Saint Gelais fait alors restaurer les remparts.

Il a été pris et repris durant les guerres de religion et soumis à un siège durant la Fronde.

Il passe de fille en fille et reste dans la famille Dupuy de Tournon jusqu'en 1785.

Il entre dans la famille Isle de Beaucheine en 1785, date de son achat à Jean-Baptiste de Verthamon. Henry Isle de Beaucheine le vendra en 1818 à Pierre Beau.

Il a été inscrit Monument Historique le 14 mai 1925, puis l'arrété a été annulé et il a été classé le 21 mars 1994[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Il est construit sur une bute entourée de douves sous forme d'un large fossé.

L'enceinte date du XIIe siècle. Elle a été construite par Guillaume de Lusignan et Denise d'Angle en 1180[3].

La demeure élevée au XVe siècle est flanquée d'une tour cylindrique tronquée dont il reste une partie du chemin de ronde. Le corps de logis sans ouverture au rez-de-chaussée présente deux niveaux[3]. L'autre façade comporte une tour carrée et une porte gothique flamboyant côté cour[3].


Photos[modifier | modifier le code]

Le château
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées d'après Géoportail
  2. a et b « Château », base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. a, b et c Châteaux, manoirs et logis : La Charente-Maritime, éditions Patrimoine et Médias,‎ 1993, 541 p. (ISBN 2-910137-04-X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux, manoirs et logis : La Charente-Maritime, éditions Patrimoine et Médias,‎ 1993, 541 p. (ISBN 2-910137-04-X)
  • Frédéric Chassebœuf, Châteaux en Poitou-Charentes, Prahecq, Patrimoines et Médias, coll. « Belles visites »,‎ 2006, 173 p. (ISBN 2-910137-91-0, OCLC 71887670)
  • "Histoire des Isle 1336-1979", J.-F.Bascans, tapuscrit, Paris, 1980.

Lien externe[modifier | modifier le code]