Château de Rochefort-en-Valdaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Rochefort-en-Valdaine
Image illustrative de l'article Château de Rochefort-en-Valdaine
Vue du château de Rochefort-en-Valdaine
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction XIIe siècle
Propriétaire actuel Commune de Rochefort-en-Valdaine
Destination actuelle Ouvert au public
Protection  Inscrit MH (2001)[1]
Coordonnées 44° 30′ 40″ N 4° 51′ 15″ E / 44.511111, 4.854167 ()44° 30′ 40″ Nord 4° 51′ 15″ Est / 44.511111, 4.854167 ()  [2]
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Drôme
Commune Rochefort-en-Valdaine

Géolocalisation sur la carte : Drôme

(Voir situation sur carte : Drôme)
Château de Rochefort-en-Valdaine

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Rochefort-en-Valdaine

Le château de Rochefort-en-Valdaine est un ancien château de terre de la fin du Xe siècle ou du début du XIe siècle qui a fait place à un château de pierre au XIIe siècle et dont les ruines se dressent sur la commune de Rochefort-en-Valdaine dans le département de la Drôme et la région Rhône-Alpes. Il fut le chef lieu du mandement de Rochefort attesté en 1138.

Le château en totalité (enceinte, donjon, logis, chapelle Saint-Blaise) fait l’objet d’une inscription au titre des monument historique par arrêté du 6 septembre 2001[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Les ruines du château de Rochefort-en-Valdaine sont situées dans le département français de la Drôme sur la commune de Rochefort-en-Valdaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les fortifications les plus anciennes dateraient de la fin du Xe siècle ou du début du XIe siècle et vont être confortées durant plusieurs siècles ce qui donne au site une représentation de l'évolution de l'architecture castrale du XIe au XVIe siècle. Le site du château primitif était constitué de deux mottes distinctes. Le nouveau château est construit sur l'une d'elles avec sa tour rectangulaire datée des environs de 1223 et sa chapelle castrale.

Description[modifier | modifier le code]

Donjon du château de Rochefort-en-Valdaine

Le tertre à l'origine du premier château de terre fut en partie taillée dans le rocher[3].

Le château de Rochefort-en-Valdaine est entouré d'une muraille reprise au XIVe siècle. Il est réoccupé et modernisé au XVIe siècle après un siècle d'abandon. Il est consolidé au XXe siècle par une association locale.

Le château accueille durant l'été des expositions ainsi qu'un centre de recherches sur les mottes castrales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château de Rochefort-en-Valdaine », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Coordonnées corrigées à partir de Géoportail.
  3. Action thématique programée en archéologie métropolitaine : "inventaire des fortifications de terre" (groupe Rhône-Alpes), Château de Terre : de la motte à la maison-forte - histoire et archéologie médiévales dans la région Rhône-Alpes, Juin 1987-décembre 1988, p. 10.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne et Fabian Da Costa, Châteaux de la Drôme, Ed. La Taillanderie, 2000, 64 p. (ISBN 2-87629-213-0)

Articles connexes[modifier | modifier le code]