Château de Predjama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Predjama
Image illustrative de l'article Château de Predjama
Le château de Predjama
Nom local Grad Predjama
Période ou style Architecture gothique
Début construction XIIIe siècle
Propriétaire initial Patriarches d'Aquilée
Coordonnées 45° 48′ 56.0891″ N 14° 07′ 35.6614″ E / 45.815580306, 14.12657261145° 48′ 56.0891″ Nord 14° 07′ 35.6614″ Est / 45.815580306, 14.126572611  
Pays Drapeau de la Slovénie Slovénie
Commune Postojna

Géolocalisation sur la carte : Slovénie (administrative)

(Voir situation sur carte : Slovénie (administrative))
Château de Predjama

Le château de Predjama (en slovène grad Predjama, en allemand Höhlenburg Lueg) est un château situé sur la commune de Postojna en Slovénie, à 9 km du bourg.

Il a été édifié au XIIIe siècle, à flanc de falaise, dans une énorme cavité, à 123 mètres au-dessus d’un gouffre karstique, afin de rendre son accès difficile.

Historique[modifier | modifier le code]

La première mention du château date de 1274, sous le nom allemand de Luegg, après avoir été construit par les Patriarches d'Aquilée dans le style gothique. Il a été ensuite été acquis et développé par la famille noble des Luegg, aussi connue sous le nom des Chevaliers de Adelsberg (Adelsberg étant le nom allemand de Postojna).

Il a été rendu célèbre par un certain Érasme (Erazem Predjamski en slovène, mais qui n'a rien à voir avec le célèbre humaniste), chevalier-brigand qui prit parti contre l’empereur autrichien Frédéric III au XVe siècle, alors que celui-ci guerroyait contre le roi hongrois Mathias Korvin Ier. Le châtelain Érasme se battit aux côtés de ce dernier. Le roi hongrois fut vaincu et Érasme se vengea en tuant un proche de l’empereur d’Autriche. Poursuivi par les troupes impériales, le chevalier-brigand se réfugia dans son château réputé imprenable et résista pendant un an, assiégé par le commandant de la garnison de Trieste envoyé par l'empereur, profitant des multiples grottes attenantes au château de Predjama pour se ravitailler. Il fut finalement tué en 1484 après une trahison. La légende dit qu’il repose sous la place de la localité de Predjama à portée de vue de son château, sous l’immense tilleul planté par sa fiancée.

Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le château se trouvait en territoire italien, dépendant de la province de Trieste, dans la municipalité de Postumia. En 1947, la région passe sous contrôle de la République fédérative socialiste de Yougoslavie et plus particulièrement de la République socialiste de Slovénie.

Description[modifier | modifier le code]

Les grottes derrière le château.

L'aspect actuel du château est dû aux travaux de rénovation réalisés au XVIe siècle par Gallemberg Kobenzl, son propriétaire.

L'ensemble est composé de trois parties : une partie centrale et deux ailes situées de part et d’autre, disposées un peu comme un triptyque ouvert. Le château compte 38 pièces réparties sur 6 niveaux.

L’aile droite du château est la plus récente de l’édifice : du rez-de-chaussée jusqu’au troisième étage, elle date de l’époque Renaissance.

La partie centrale jusqu’au premier étage date de la période romane. Le deuxième et le troisième datent de la période gothique.

L’aile gauche est de style roman jusqu’au deuxième étage. Les troisième et quatrième étages ont été rajoutés à l’époque gothique.

Au quatrième étage, le pont-levis intérieur permet de passer du château extérieur dans la grotte aménagée qui servait de repère à Érasme. Parmi les pièces du château, on trouve des salons, chapelles, salle de justice, salle de torture, cachots, etc.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :