Château de Persenbeug

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Persenbeug
Image illustrative de l'article Château de Persenbeug
Vue du château de Persenbeug des rives du Danube
Nom local Schloss Persenbeug
Début construction Xe siècle
Coordonnées 48° 11′ 24″ N 15° 04′ 30″ E / 48.19, 15.07548° 11′ 24″ Nord 15° 04′ 30″ Est / 48.19, 15.075  
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Région historique Basse-Autriche
Commune Persenbeug-Gottsdorf

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Château de Persenbeug

Le château de Persenbeug (Schloß Persenbeug) est un château de Basse-Autriche situé dans le territoire de la commune de Persenbeug-Gottsdorf.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château est mentionné pour la première fois en 907. Le seigneur bavarois Sieghart, comte de Sempf et Ebersberg, se saisit de Bösenberg (la montagne mauvaise) et fortifie l'endroit.

La maison de Sempf et Ebersberg est éteinte en 1045, lorsque, le 12 juillet, Henri III se trouve au château en route pour sa seconde campagne de Hongrie en grande compagnie. Au cours du banquet dans la salle des chevaliers un pilier s'écroule provoquant l'affaissement du pavement et la mort de nombreuses personnes dont l'évêque de Wurtzbourg, saint Brunon, cousin du roi, et l'abbé Altmannus d'Ebersberg. Richelinde, la veuve d'Adalbéron II dernier seigneur d'Ebersberg, y trouve également la mort.

Au cours des siècles suivants, le château change à maintes reprises de propriétaires. En 1593, il devient possession de la Maison d'Autriche, puis il passe à la famille d'Hoyos qui lui donne son aspect actuel. L'empereur François Ier l'achète en 1800, ainsi que son domaine, pour en faire une résidence privée. Le domaine de Gutenbrunn qu'il acquiert également dans les environs est réuni à l'ensemble.

Le château est en possession de François-Joseph par la suite. Charles Ier d'Autriche y naît le 17 août 1887. Le vieil empereur François-Joseph en fait don en 1916 à sa fille Marie-Valérie. Le château et ses terres appartiennent aujourd'hui à ses descendants, la famille de Habsbourg-Lorraine et la famille von Waldburg-Zeil.

Source[modifier | modifier le code]