Château de Nyköping

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Nyköping
Image illustrative de l'article Château de Nyköping
Château de Nyköping
Période ou style Style Renaissance
Début construction XIIe siècle
Fin construction Reconstruit au XVIe siècle
Propriétaire initial Birger Jarl
Destination actuelle Musée de Södermanland
Coordonnées 58° 44′ 54″ N 17° 00′ 42″ E / 58.748333, 17.01166758° 44′ 54″ Nord 17° 00′ 42″ Est / 58.748333, 17.011667  
Pays Drapeau de la Suède Suède
Comté Comté de Södermanland
Localité Nyköping

Géolocalisation sur la carte : Suède

(Voir situation sur carte : Suède)
Château de Nyköping

Le Château de Nyköping est un château médiéval situé à Nyköping, en Suède. Aujourd'hui partiellement en ruines, il a été construit durant l'époque de Birger Jarl et est connu pour le banquet de Nyköping (en), qui s'y est déroulé en 1317.

Construction[modifier | modifier le code]

La construction du château commença à la fin du XIIe siècle. Au départ, le bâtiment n'était qu'une fortification mais il aurait été agrandi, sur la demande de Birger Jarl, qui voulait en faire un plus grand château. Durant le règne d'Albert de Suède, le château a été entretenu comme un fief par le chevalier allemand Raven van Barnekow. Ce dernier améliora le bâtiment et sera suivi, plus tard, par Bo Jonsson Grip. Par ailleurs, des reconstructions et des agrandissements furent effectués durant le Moyen Âge tardif. Gustav Vasa fit fortifier le château, en améliorant ses dispositifs de défense et en faisant construire une tour ronde, encore visible aujourd'hui.

Le château fut reconstruit à la fin du XVIe siècle par le duc Charles (futur Charles IX de Suède), en lui faisant prendre la forme d'un palais de la Renaissance. En 1665, le palais est brûlé, comme le reste de la ville. Il ne fut pas reconstruit, par la suite, puisque certaines de ses briques seront utilisées pour la construction du Palais de Stockholm.

Il fut partiellement reformé au XXe siècle. Kungstornet (la Tour du roi) et Gamla residenset (la Vieille résidence) hébergent aujourd'hui la collection permanente du musée Sörmlands (le musée de Södermanland).

Événements importants[modifier | modifier le code]

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maximilian-Samson-Friedrich Schöll, Cours d'histoire des États Européens, depuis le bouleversement de l'empire romain d'Occident jusqu'en 1789, Gide Fils, 1833, pp. 326. Disponible sur Google Livres à cette adresse