Château de Nieul-lès-Saintes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Nieul
Image illustrative de l'article Château de Nieul-lès-Saintes
Le château de Nieul-lès-Saintes
Début construction XIVe siècle
Propriétaire initial Jehan Chaudrier
Protection inscrit MH 1988
Coordonnées 45° 45′ 21″ N 0° 44′ 56″ O / 45.755833, -0.748889 ()45° 45′ 21″ Nord 0° 44′ 56″ Ouest / 45.755833, -0.748889 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Saintonge
Subdivision administrative Poitou-Charentes
Département Charente-Maritime
Commune Nieul-lès-Saintes

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

(Voir situation sur carte : Charente-Maritime)
Château de Nieul

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Nieul

Le château de Nieul est situé à Nieul-lès-Saintes, en Charente-Maritime.

Historique[modifier | modifier le code]

Jeanne de Parthenay hérite de la terre de Nieul en 1370, et c'est son mari, Jehan Chaudrier, un ancêtre de Ronsard, qui construit ce château fort. C'est ce même Jehan Chaudrier, maire de La Rochelle, qui est célèbre pour avoir délivré la ville des Anglais grâce à une ruse.

En 1573 et 1574 le culte protestant y est célébré.

À partir de 1630 il y eut de nombreux co-seigneurs jusqu'en 1720 où il revient à Gabriel Limousin. Puis le château est vendu comme bien national en 1793.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château est entouré de douves sèches qui étaient munies de deux ponts-levis.

Il présente une enceinte polygonale irrégulière aux murs à contreforts en saillie à l'angle des courtines, qui font penser à l'architecture militaire des XIIIe siècle et XIVe siècle. Les courtines qui sont hautes de plus de 12 mètres étaient couronnées d'un chemin de ronde qui est toujours présent sur la façade des deux tours carrées.

Dans la cour intérieure, logis et communs sont adossés à la muraille. Des trois tours d'escalier il en reste deux, la troisième ne menant qu'aux salles voutées en sous-sol.

Sa restauration se poursuit et il a été inscrit à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques le 8 juillet 1988[1].

Visites[modifier | modifier le code]

En juillet et août.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux, manoirs et logis : La Charente-Maritime, éditions Patrimoine et Médias,‎ 1993, 541 p. (ISBN 2-910137-04-X)
  • Frédéric Chassebœuf, Châteaux en Poitou-Charentes, Prahecq, Patrimoines et Médias, coll. « Belles visites »,‎ 2006, 173 p. (ISBN 2-910137-91-0, OCLC 71887670)


Précédé par Suivi par
Corme-Royal
Sentier GR4
Balise GR.png
Nieul-lès-Saintes