Château de Morlanne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Morlanne
Image illustrative de l'article Château de Morlanne
Château de Morlanne de nuit
Type Château fort
Architecte Sicard de Lordat
Début construction 1373
Propriétaire initial Gaston Fébus
Propriétaire actuel département
Protection  Inscrit MH (1975)[1]
Coordonnées 43° 30′ 36″ N 0° 32′ 08″ O / 43.51, -0.5355543° 30′ 36″ Nord 0° 32′ 08″ Ouest / 43.51, -0.53555  [2]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Béarn
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Commune Morlanne

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Château de Morlanne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Morlanne

Le château de Morlanne se situe dans la commune du même nom, dans le département français des Pyrénées-Atlantiques. Il s'agit d'un château fort édifié au XIVe siècle par l'architecte Sicard de Lordat à la demande de Gaston Fébus dans le cadre du système défensif du Béarn. Il est inscrit aux monuments historiques depuis le 18 février 1975[1],[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Bien que le château fut commandé par Gaston Fébus en 1373, son premier propriétaire fut Arnaud-Guilhem de Béarn, son demi-frère. Le domaine lui fut confié afin de surveiller le centre de son dispositif défensif face à la Gascogne anglaise. Suite à la disparition de l'héritier d'Arnaud-Guilhem, le château revint aux seigneurs de Béarn.

Mais en 1469 Catherine de Coarraze vendit le château à Odet d'Aydie un cadet de Gascogne qui fit fortune en rentrant en grâce auprès de Louis XI. Il transmit le domaine à ses héritiers qui le conservèrent jusqu'au milieu du XVIe siècle.

Mariages après mariages la seigneurie revint à la famille De Montesquiou originaire de la vallée d'Ossau.

Ils ne purent conserver longtemps le domaine et laissèrent leur place à Isaac de Freixe (ou de Fraische), maréchal de Louis XIV en 1643. Morlanne fut par la même occasion élevée au rang de baronnie. Isaac de Freixe eut une héritière, Anne, qui épousa Jean de Sarrabeig. Leur fils, Jean de Freixe épousa Isabeau de Candeau, de la maison des Candeau à Garos, en 1692.

Cette dynastie se poursuivit jusqu'en 1816. Son dernier représentant était conseiller au Parlement de Navarre[4].

Descriptif[modifier | modifier le code]

Imposante forteresse de brique, formée d'une enceinte polygonale autour d'un logis seigneurial de la fin du XVIe siècle, qui a été restaurée en 1971, par l'historien Raymond Ritter. À l'origine un puissant bâtiment de 1373, avec portes, cour, douves et haut donjon, il présente aux visiteurs une importante collection de meubles[5], peintures[6] (dont un dessin de Maurice Quentin de La Tour[7] et un de Jean Honoré Fragonard[8]), tapisseries et de sculptures[9].

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]