Château de Monthelie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Monthelie
Image illustrative de l'article Château de Monthelie
Type Château
Début construction XVIe et XVIIIe siècle
Propriétaire actuel Famille de Suremain.
Destination actuelle Domaine viticole
Protection  Inscrit MH (1988)
Site web www.domaine-eric-de-suremain.com
Coordonnées 46° 59′ 29″ N 4° 45′ 59″ E / 46.99125, 4.76638946° 59′ 29″ Nord 4° 45′ 59″ Est / 46.99125, 4.766389  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Duché de Bourgogne
Région Bourgogne
Département Côte-d'Or
Commune Monthelie

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Monthelie

Le château de Monthelie est un château des XVIe et XVIIIe siècle (avec toiture en tuile vernissée de Bourgogne) associé à un domaine viticole de 10 hectares sur la route des Grands Crus du vignoble de Bourgogne à Monthelie en Côte-d'Or en Bourgogne. Il a été inscrit monuments historique par arrêté du 24 mars 1988[1] et est propriété de la famille de Suremain depuis plusieurs siècles.

Historique[modifier | modifier le code]

La seigneurie de Monthelie et son vignoble sont des dépendances de l’Abbaye de Cluny durant cinq siècles (Xe au XVe siècle) suite au don fait en 1078 par le duc Hugues Ier de Bourgogne.

En 1722 l'apothicaire beaunois François Fromageot acquiert la seigneurie de Monthelie et la donne en dot à sa fille Jeanne qui épouse le seigneur François Brunet d’Antheuil en 1723. Ces derniers reconstruisent le château en 1746 et le transmettent dans leur famille « Brunet de Monthelie » durant 150 ans, puis aux familles par alliances Suremain, Drouas, Du Chézaud, Surget puis Suremain à nouveau avec Albert de Suremain, officier de cavalerie, en 1903, Robert de Suremain, son fils, en 1930, Bernard et Henry de Suremain, petits-fils, en 1988. Comme son père, Bernard, en 1956, Éric de Suremain, arrière-petit-fils, a repris l'exploitation du domaine depuis 1978.

Exploitation viticole[modifier | modifier le code]

Le domaine exploite 10,7 hectares de vigne sur les communes de Rully et Monthelie et est converti à l'agriculture biodynamique depuis 1996. Les parcelles se partagent entre le Monthelie Village et Monthelie Premier Cru, et le Rully Premier Cru. Les vignes sont plantées avec les deux principaux cépages bourguignons : le pinot et le Chardonnay (tous deux originaires de Bourgogne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA00112551 », base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]