Château de Montaillou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Montaillou
Image illustrative de l'article Château de Montaillou
Les vestiges du donjon
Nom local Montalion (oc)
Protection  Inscrit MH (1984)
Coordonnées 42° 47′ 13″ N 1° 53′ 39″ E / 42.787024, 1.89416 ()42° 47′ 13″ Nord 1° 53′ 39″ Est / 42.787024, 1.89416 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Comté de Foix
Région Midi-Pyrénées
Département Ariège
Commune Montaillou

Géolocalisation sur la carte : Ariège

(Voir situation sur carte : Ariège)
Château de Montaillou

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Château de Montaillou

Le château de Montaillou est une forteresse médiévale en ruines située au-dessus du bourg de Montaillou, dans le département de l'Ariège, en France. Les vestiges du donjon et de la basse-cour prennent place sur une butte et dominent la haute vallée de l'Hers, à la frontière entre l'ancien comté de Foix et le pays de Sault.

Le château est attesté dès le XIIIe siècle lorsque son propriétaire Bernard d'Allion, gendre du comte de Foix Roger IV, embrasse la cause cathare. Montaillou fait partie des dernières places fortes cathares à tomber, lorsque Bernard d'Allion est condamné pour hérésie et brûlé vif en 1258 à Perpignan. Le château est probablement démoli à cette époque. Il est reconstruit quelques décennies plus tard et est mentionné en 1272 dans la liste des forteresses du comte de Foix assurant la défense de la frontière du comté face à l'Aragon.

Il perd peu à peu son rôle de poste frontière, et le roi Louis XIII ordonne son démantèlement en 1638.

Il ne subsiste actuellement que quelques pans de murs du donjon et des courtines de la basse-cour, ainsi que la trace des fossés. Les vestiges sont inscrits aux Monuments historiques depuis 1984[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jeanne Bayle, « Mise en défense du château de Montaillou au début du XVe siècle », in Bibliothèque de l'école des chartes, no 129-1, 1971, p. 113-119, [lire en ligne].
  • Charles Samaran, « À propos de la mise en défense du château de Montaillou », in Bibliothèque de l'école des chartes, no 130-1, 1972, p. 235-236, [lire en ligne].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]