Château de Montaigut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montaigut.
Château de Montaigut
Image illustrative de l'article Château de Montaigut
Période ou style Médiéval
Type Château
Début construction Xe
Fin construction XVe
Propriétaire actuel Association des amis du château de Montaigut
Protection inscrit MH le 1er juin 1987[1]
Site web chateau-de-montaigut.jimdo.com/
Coordonnées 43° 53′ 09″ N 2° 52′ 48″ E / 43.885833, 2.88 ()43° 53′ 09″ Nord 2° 52′ 48″ Est / 43.885833, 2.88 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région historique Rouergue
Région Midi-Pyrénées
Département Aveyron
Commune Gissac

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château  de Montaigut

Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Midi-Pyrénées)
Château  de Montaigut

Géolocalisation sur la carte : Aveyron

(Voir situation sur carte : Aveyron)
Château  de Montaigut

Le château de Montaigut est un château fort dominant le Rougier de Camarès et dépendant de la commune de Gissac, en Aveyron.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières traces du château de Montaigut datent du Xe siècle. Édifié sur un éperon rocheux dominant la vallée du Dourdou de Camarès, le château est bâti sur une nécropole du Haut Moyen Âge. Il s'agissait à cette époque d'une simple tour de garde qui défendait la ville de Saint-Affrique contre les attaques venues du Sud.

Le château de Montaigut est agrandi et transformé au XVe siècle par la famille de Blanc, qui en fait sa résidence.

Puis au XVIIe siècle, son nouveau propriétaire, le bourgeois de Rouvelet, le restaure en plâtrant l'intégralité des murs intérieurs, son système de défense est démantelé et un toit en lauzes est ajouté.

Au XIXe siècle, le château est utilisé par les paysans et agriculteurs des alentours. Il est abandonné à partir des années 1920 et tombe en ruine (le mobilier et les pierres sont récupérés pour être réutilisés).

L'association des Amis du château de Montaigut, qui devient propriétaire du lieu en 1968, entreprend une vaste opération de restauration. Le château sera définitivement sauvé en 1989.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'accès se fait par un chemin longeant le château et son mur d'enceinte. Dans la cour sont visibles les écuries du XVe siècle et la forge ajoutée au XIXe siècle. Les échauguettes datent du XVe siècle comme les cheminées gothiques, les voûtes et les portes en accolade[1].

Le château présente de belles salles voûtées desservies par un escalier à vis, un cellier avec une citerne taillée dans le roc, une salle des gardes et sa prison, des chambres, une cuisine… On peut aussi y admirer des gypseries datant du XVIIe siècle.

Aujourd'hui le château est devenu un centre permanent d'animations culturelles.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]